Share

28e festival de rue de Ramonville

Par : Christel Caulet. Catégories : CityGuide Que faire, Spectacles

28e festival de rue de Ramonville . Premier festival de rue de Midi-Pyrénées et rendez-vous majeur des arts de la rue en France, le 28e festival de rue de Ramonville (31) a lieu les samedi 12 et dimanche 13 septembre. Vendredi 11, une soirée-préambule est proposée dans le parc de Labège-Village.

28e festival de rue de Ramonville

28e festival de rue de Ramonville

28e festival de rue de Ramonville

Organisé par l’association Arto et la Ville de Ramonville, le festival de rue est un événement culturel phare de la rentrée dans la région toulousaine : un moment de découverte artistique et de convivialité que partagent quelque 25 000 spectateurs avec près de 300 artistes.

Un voyage artistique incontestablement ! 

Impertinent, poétique et fédérateur, le festival de rue de Ramonville tente d’installer entre artistes et publics une relation généreuse et populaire basée sur les fondamentaux des arts de la rue : des spectacles de qualité en accès libre pour tous et en pleine rue.

Découvertes artistiques au 28e festival de rue de Ramonville

Cette 28e édition alterne spectacles mémorables et créations récentes, depuis la comédie musicale « Et si Didier Super était la réincarnation du Christ ? » du chanteur et artiste de rue Didier Super, jusqu’aux« Contre-visites guidées par Jérôme Poulain » de la compagnie Joseph K., en passant par le « Voyage en bordure du bord du bout du monde », épopée cosmique par Les 3 points de suspension, la musique électro-bidouillée du duo allemand Les Trucs, Arnaud Aymard de Spectralex dans « Canoan contre le roi Vomiir », un péplum en solo, et dans « Olaph Nichte », une conférence sur la global physic. On croisera aussi les Toulousains de Carnage Productions avec « Ma vie de grenier » et « Les Tapas » ; la compagnie Délices Dada avec son nouveau spectacle ; le Grand Colossal théâtre dans « Batman contre Robespierre », drame social absurde ; Monkey Style et sa baudruche burlesque « Babylloon », ou l’accordéoniste guinguetto-punk Laurent Peuzé, entre autres.
En tout une bonne quarantaine de collectifs artistiques, dont 30 compagnies de rue proprement dites. Côté organisation, ce sont plus de 200 personnes mobilisées, dont 130 bénévoles et 30 « hébergeurs » d’artistes. Les spectacles sont gratuits, sauf deux : ceux de Didier Super (6 €) et de la Cie Alixem (5 €).
A propos...

Découvertes artistiques au 28e festival de rue de Ramonville

Du 2015-09-12 au 2015-09-13

Ramonville


Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

1 Comment

Leave a comment