Share

Le château de Gala à Pubol

Escapade Espagne

Le village de Pubol en Catalogne abrite le château offert par Salvador Dalí à sa muse, Gala, en 1969. Découverte du château de Gala à Pubol

Le château de Gala à Pubol

Le château de Gala à Púbol

Le château de Gala à Púbol

Situé à moins de 70 km de la frontière avec la France et à environ 125 km de Barcelone, le village médiéval de Púbol, dont les origines remontent au 11e s, est un havre de paix, loin des flots touristiques de la capitale catalane. Le château se rejoint depuis la plaza Major de Púbol, et en se perdant avec plaisir dans les ruelles où les maisons du 16e, 17e et 18e s entourent la petite église de Sant Pere.

Situé sur la route connue sous le nom de triangle dalinien (triangle dalinià), formé avec Púbol par Figueres, où se trouve le théâtre musée Dalí et Portlligat https://www.salvador-dali.org/fr/musees/maison-salvador-dali-a-portlligat/ où se trouve sa célèbre maison, devenue musée, le castell de Púbol est niché en haut du village. Si sa fondation remonte au 11e s, son apparence actuelle (mi 14e s début 15e) remonte au temps où il appartenait aux barons de la région de Pera, qui entoure le village de Púbol.

L'église du château de Dali

L’église du château de Dali

Une petite esplanade, un patio et une terrasse surplombant le paysage environnant, 3 étages de fantaisie où l’on retrouve tant la touche de l’artiste que de Gala, un jardin autrefois à la française décoré parfois d’animaux étranges, comme cet éléphant dégingandé qui semble se promener entre les haies, des fontaines, comme celle portée par des lions qui n’est pas sans rappeler l’Alhambra de Grenade, voilà tout l’univers du château de Púbol.

Dans le château de Gala à Pubol

Dès l’entrée, le ton est mis : Plafond peint, salon et table aux pattes d’autruche, chambre bleue, chambre rouge. A l’étage supérieur, nous voici dans la salle que le peintre projeta un temps de transformer en atelier à la mort de sa muse et qui accueille la collection de robes haute couture de Gala, les Gales de Gala, et quelques tenues célèbres du peintre, comme cette fameuse chemise bleue au bonnet rouge, de même qu’une belle collection de photographie de Dalí, prises notamment à Barcelone.

Pour finir, et avant de parcourir le petit jardin, un passage à la crypte qui abrite la sépulture de Gala. Dalí désirait l’y rejoindre, mais fut finalement enterré à Figueras https://www.salvador-dali.org/es/museos/teatro-museo-dali-de-figueres/historia/.

Les œuvres d'art de Dali

Les œuvres d’art de Dali

A savoir :

  • Les 2 boutiques de souvenirs consacrés à Dalí n’envahissant vraiment pas l’espace, les touristes sont assez rares, l’endroit est donc d’une tranquillité absolue.
  • Option pique-nique à choisir pour les fans d’escapade. Le parking tout proche a des tables toutes prêtes et une aire de jeu pour les enfants.
L'artiste Dali s'était aménagé un trône

L’artiste Dali s’était aménagé un trône

La bonne adresse : Château de Pubol, du 15 mars au 14 juin, du 16 septembre au 1er novembre ouvert de 10 h à 17 h 15 du mardi au dimanche, du 15 juin au 15 septembre ouvert de 10 h à 19 h 15 tous les jours, du 2 novembre au 6 janvier de 10 h à 16 h 15 du mardi au dimanche à l’exception des jours fériés, fermé du 7 janvier au 14 mars. Entrée 8 €, étudiants et + 65 ans 6 €


Rédigé par Nancy Besse

le 01 août 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

Leave a comment