Share

Dépasser la barrière de la langue

Escapade Tokyo

Dépasser la barrière de la langue. Un vrai handicap ! Au Japon, c’est là que nous avons le plus souffert pour communiquer et échanger. Malheureusement le niveau en anglais des Japonais est relativement balbutiant. Et notre niveau en Japonais était carrément calamiteux. Comment faire pour communiquer dans ces cas-là  lors d’un voyage au Japon ?

Dépasser la barrière de la langue

Dépasser la barrière de la langue

Dépasser la barrière de la langue

Pas facile de communiquer, de mieux comprendre une culture quand la barrière de la langue intervient. Nous avions bien essayé les cours de japonais en mini-guide, en audio-guide. Un conseil : économisez votre argent pour des choses plus utiles que les bases en Japonais. Malheureusement autant être clair et net : notre niveau de japonais n’a jamais atteint le niveau de l’Himalaya. Évidemment, difficile d’échanger quand on ne peut pas se parler et se comprendre.

Bien qu’à l’hôtel, le niveau d’anglais des gens à l’accueil était plutôt bon, on s’est souvent senti un peu désarmé. Alors quoi faire pour échanger ?

  • La langue des signes : Franchement, j’aurai adoré apprendre cette langue car elle peut être utile à tout moment. Nous, on s’est servi de nos cartes pour transmettre des signaux de détresse quand on était perdu dans Tokyo (cela nous est arrivé seulement une ou deux fois pour vous rassurer quand même) et bizarrement les Japonais sont tellement sympathiques qu’ils courent pour venir vous aider. Et ce, sans pour autant sortir notre balise de détresse !
  • Le merci : Chez les Japonais, le fait qu’ils s’inclinent tout le temps nous a permis de détecter et de mieux comprendre leur culture. Bon ok, ils n’ont pas de lumbago mais ils ont un sens du service et de la politesse à revendre. Résultat, ils n’hésitent pas à s’incliner devant vous une dizaine de fois. Au départ, on ne comprenait rien. En fait, au fur et à mesure de notre voyage et notre découverte, on s’est rendu compte qu’ils appréciaient le fait que des Européens soient venus jusqu’au Japon pour les voir. Pour eux, c’est comme un honneur. C’est leur manière de vous dire merci et de vous dire qu’ils comprennent vos difficultés à communiquer verbalement avec eux. Donc aucun souci, ils en ont conscience et ne prennent pas cela pour un affront. Bien au contraire !
  • Le sourire : Croyez-nous mais sourire change la vie. J’avais choppé un vilain rhume et dans un train vers Nara au Japon, entre mes Kleenex et mon mal de tête, je sors des médicaments que je venais d’acheter un peu au pifomètre dans une pharmacie. Je souris et éclate de rire devant les boites toutes écrites en Japonais -clairement j’étais paumée- la dame en face de moi, une Japonaise, me regarde et me sourit alors. Elle tente alors de m’expliquer de ne pas prendre ces cachets-là. Elle ouvre alors son sac et me tend des médicaments en me faisant des signes pour m’expliquer à quoi ils servent. Tout le wagon de notre shingasu – comprenez TGV- se tourne alors vers nous (deux Européens) et chaque personne vient s’incliner devant nous tour à tour. Surréaliste. Gênée, je ne sais pas quoi faire. Puis la dame en face de moi me balbutie quelques mots en anglais en me faisant comprendre que c’est son devoir de m’aider !
  • A Tokyo, un jour, nous avons perdu un smartphone. Impossible de le retrouver. Panique à bord ! Comment faire ? Retourner sur les lieux où nous avons été revenait à perdre une journée de balade dans Tokyo. Le dégoût ! Finalement, à l’accueil de l’hôtel, on explique grosso modo qu’on ne retrouve plus notre téléphone et qu’on l’a peut être perdu dans le métro – dernier moment où on croit l’avoir utilisé-. Aussitôt dit, l’assistante de l’accueil se jette sur son téléphone, remue ciel et terre pour retrouver notre téléphone. Elle contacte le Métro, insiste pour que les services vérifient s’ils n’ont pas retrouvé un téléphone. Bon, en fait, le téléphone était tombé sous notre lit dans notre chambre d’hôtel. La honte ! Mais l’attitude de cette dame nous a beaucoup plu. Elle aurait fait n’importe quoi pour nous aider. Après cela, tous les matins quand on la croisait on plaisantait avec elle.
Voyage au Japon ! Dépasser la barrière de la langue 01
Voyage au Japon ! Dépasser la barrière de la langue 02
Voyage au Japon ! Dépasser la barrière de la langue 03
Voyage au Japon ! Dépasser la barrière de la langue 04
Voyage au Japon ! Dépasser la barrière de la langue 05
Notez ce produit
snipet-image

Évasion de prison

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 3 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 25 février 2014

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

1 Comment

  • j aime voyager avec vous j aime beaucoup vos experiences

Leave a comment