Share

Exposition Calder : Hypermobility au Whitney Museum de New York

Exposition

Exposition Calder : Hypermobility au Whitney Museum de New York. Qu’ont en commun Ephraim Asili, l’artiste plasticienne italienne Rosa Barba, les musiciens du Jack Quartet ou encore Nora Schultz ?

Exposition Calder : Hypermobility au Whitney Museum de New York

Exposition Calder : Hypermobility au Whitney Museum de New York

Exposition Calder : Hypermobility au Whitney Museum de New York

Ils participent tous, et tant d’autres encore, à l’exposition Calder : Hypermobility, au Whitney Museum de New York, une manifestation artistique qui, dès vendredi 9 juin se centre sur l’extraordinaire étendue du mouvement dans l’oeuvre du sculpteur et peintre américain Alexander Calder (1898/1976), un artiste profondément passionné par la danse et le théâtre.

Calder : Hypermobility revient ainsi sur la fructueuse carrière d’Alexander Calder, en prenant comme point de départ son virage vers l’abstraction radicale en 1930.

En étroite collaboration avec la Calder Foundation, créée en 1987 par le petit-fils de l’artiste, Alexander S.C. Rower et la famille Calder, l’exposition permet aux visiteurs d’appréhender au plus près les œuvres, des mobiles bougeant à l’aide de moteurs, de savants courants d’air, ou en les poussant tout simplement à la main.

Seront également prêtés au Whitney Museum des œuvres rarement exposés et activées dans la galerie ou au théâtre par Alexander S.G. Rower, Président de la Calder Foundation.

Spectacles et événements à venir

L’exposition Calder donnera l’occasion à une série de spectacles et d’événements en coopération avec des artistes contemporains. Par exemple le musicien et artiste plasticien suisse Christian Marclay et sa proche collaboratrice la coréenne Okkyung Lee interviendront auprès du premier mobile suspendu de Calder, la Small Sphere and Heavy Sphere (1932/1933), le Jack Quartet de New York créera une expérience musicale au coeur de l’exposition, traçant comme des connections entre Calder et le compositeur Earle Brown, etc.

Le guitariste et compositeur expérimental Arto Lindsay interviendra sur le sujet des crécelles et des hochets fabriqués par Calder, à la suite de son voyage au Brésil à la fin des années 40, Nora Schultz ou encore le taïwanais C. Spencer Yeh, s’inspireront du travail de Calder, montrant ainsi comment ses œuvres continuent de défier la créativité des nouvelles générations. Notons aussi la participation de Rosa Barta, ou bien d’Agnès Varda – lors des séances de projections de films qui, parmi d’autres, répondront aux questions des visiteurs.

Le plus : La composition originale du musicien Jim O’Rourke qui accompagne la visite de l’exposition. Un mélange de jazz et de musique moderne.

La bonne adresse : Calder : Hypermobility, Whitney Museum of American Art, 99 Gansevoort Street, New York, 8e étage, du 9 au 23 octobre 2017. Le programme des différentes interventions des artistes, des projections de films, etc, réservation des entrées whitney.org.

Notez ce produit
snipet-image
par

Whitney Musuem

22 $

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Nancy Besse

le 13 juin 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

Leave a comment