Share

Film : BLACK COAL

Cinéma

Film : BLACK COAL.  Un drame qui a été primé par l’ours d’or du Meilleur film à la 64e Berlinale et qui offre une immersion totale en Chine.

Film : BLACK COAL

Film : BLACK COAL

Film : BLACK COAL

Réalisé par Diao Yinan
Avec Fan Liao, Lun-mei Gwei, Xue-bing Wang

Long-métrage chinois / Genre : Drame / Durée : 1h56min.
Année de production : 2014
Distributeur : Memento Films Distribution.

En 1999, un employé d’une carrière minière est retrouvé assassiné et son corps dispersé aux quatre coins de la Mandchourie. L’inspecteur Zhang mène l’enquête, mais doit rapidement abandonner l’affaire après avoir été blessé lors de l’interpellation des principaux suspects. Cinq ans plus tard, deux nouveaux meurtres sont commis dans la région, tous deux liés à l’épouse de la première victime. Devenu agent de sécurité, Zhang décide de reprendre du service. Son enquête l’amène à se rapprocher dangereusement de la mystérieuse jeune femme.

Black Coal reçut l’ours d’or du Meilleur Film à la 64e Berlinale (2014) et supplanta en cela The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson qui eut malgré tout l’ours d’argent et le grand prix du jury. Liao Fan gagna par ailleurs l’ours d’argent du Meilleur acteur pour sa prestation dans le film de Diao Yinan.

Pour en savoir plus

  • Consultez nos articles cinéma et jetez un coup d’oeil à nos articles culture. N’hésitez pas à nous laisser un petit message…

Black Coal ne se base pas, à proprement parler, sur des faits réels, mais le réalisateur Yinan Diao insiste sur des événements bien plus atypiques que le meurtre dont il est question dans le film : « Aucune histoire nʼest jamais vraiment fictionnelle, (…) il se passe beaucoup de choses en Chine aujourd’hui, des histoires parfois si absurdes quʼil est difficile dʼimaginer quʼelles soient vraies, des faits auxquels vous auriez du mal à croire dans un film ou dans un livre« . De même, c’est par authenticité plus que par souci sociologique que le cinéaste installe son récit dans une cité industrielle du nord de la Chine, où selon lui, la mémoire des lieux est plus présente et l’intrigue plus ancrée dans le réel.


Rédigé par Christel Caulet

le 09 juin 2014

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

1 Comment

Leave a comment