Share

Harakuju, la pause zen

Tokyo

Harakuju, la pause zen… Le nom parait barbare mais pourtant c’est un charmant quartier dont le lieu symbole est un sanctuaire shintoïste, certes, visité à la tombée de la nuit et sous la pluie dans un immense jardin. Une solution zen pour déstresser.

Harakuju, la pause zen

Après la dose phénoménale de néons à Shinjuku, direction un immense parc, une parenthèse qui apaise après les foules que l’on vient de croiser. Évidemment nous n’allons pas là par hasard. Ce parc est réputé pour être le rendez-vous des cosplays, comprenez ces fanas des mangas qui se déguisent et tentent de vivre la vie de leur héro. C’est sur c’est le genre d’endroits que vous serez ravies de découvrir tellement cela n’a rien à voir avec ce que l’on connait chez nous.

Nous y arrivons en début d’après-midi. Le but : en rencontrer et pouvoir échanger avec eux. Malheureusement nous n’en croiserons aucun. Déception donc ! Malgré tout, nous nous enfonçons dans le parc Yogogi pour faire une pause végétale. Effectivement, cela marche. Dans ce parc, de grandes allées nous mènent tout droit vers le sanctuaire shintoïste Meiji Jungi qui fut bâti en hommage à l’empereur Meiji.

Un quartier qui vaut le détour

L’endroit est très propre – ce qui est totalement normal au Japon, le chemin principal menant au sanctuaire est ouvert par un torii en bois de cèdre de 12 mètres de hauteur, ce qui en fait le plus haut du Japon ! Nous découvrons ce cadre solennel et silencieux pour la première fois, ce qui nous semble suffisamment rare pour être mentionné. Erreur car nous allons voir au cours de ce voyage plus de temples que nous n’avons de cathédrales en Europe.

Après cette balade agréable même sous la pluie, nous retournons vers la ‘civilisation’ pour aller manger dans l’une des artères les plus foulés. Résultat : alors qu’une fine pluie s’abat sur nous, nous découvrons une foule de parapluies, collés les uns aux autres, agglutinés dans cette rue. Le temps de jeter un coup d’œil rapide à quelques boutiques, nous décidons d’entrer dans un bar pour oublier le mauvais temps.

 Voyage au Japon : Harakuja, la pause zen 06
 Voyage au Japon : Harakuja, la pause zen 01
 Voyage au Japon : Harakuja, la pause zen 02
 Voyage au Japon : Harakuja, la pause zen 03
 Voyage au Japon : Harakuja, la pause zen 05

 

Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 16 janvier 2013

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

2 Comments

Leave a comment