Share

La Tanzanie mieux que dans mes rêves les plus fous

Road trip Tanzanie

La Tanzanie, je rêvais depuis si longtemps de faire un voyage en Tanzanie que j’aime autant vous dire que j’en ai profité un maximum. Au programme : ascension du mont Ngorongoro et shooting photos. La Tanzanie mieux que dans mes rêves les plus fous ! Parce que le lieu y est propice !

La Tanzanie mieux que dans mes rêves les plus fous

La Tanzanie mieux que dans mes rêves les plus fous

La Tanzanie mieux que dans mes rêves les plus fous

C’est vrai que je suis arrivée sur place, je n’imaginais pas la galère que cela allait être pour grimper en haut du plus haut rift d’Afrique. J’étais en fait une réelle amatrice de safaris que j’avais déjà testée en Afrique du Sud et en Tanzanie. Bref, ce fut sport. Mais bon, j’étais là pour en voir le maximum.

D’abord, j’ai voulu me rapprocher pour faire des photos du cratère Ngorongoro en Tanzanie. Dans la région d’Arusha, plus précisément. Une zone du Ngorongoro qui est même inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco. Ce qui  la rend rare donc précieuse. Elle s’étend sur plus de 326 km² de superficie. On y trouve une végétation assez éparse et une faune palpitante. Il suffit de partir en 4X4 pour s’en rendre compte. Les animaux sauvages habitent les lieux et font la loi. J’ai même eu la  chance de voir une lionne  avec ses petits à même pas 30 mètres de moi !

Les lumières changent beaucoup offrant des vues incroyables

Les lumières changent beaucoup offrant des vues incroyables

Le cadre est vraiment exceptionnel et attire tous les regards aujourd’hui. Chose compréhensible quand on sait que, selon les spécialistes, cette zone du globe est le refuge de plus 400 espèces d’oiseaux. On y trouve aussi par chance des hippopotames, des buffles qui viennent s’abreuver au lac Eyasi et des flamants roses sublimes. J’aime autant vous dire que c’est fantastique pour tous ceux qui apprécient la photo animale. Ajoutez-y une végétation luxuriante même à l’intérieur du cratère, vous aurez vraiment l’impression d’être dans un paradis perdu.

Territoire protégé des Massais, j’ai eu l’occasion sous un soleil de plomb de visiter une tribu. Même si la communication était compliquée, ils étaient tous ultra sympa. Entre rites et danses traditionnels, ils nous ont préparés un repas selon leur habitude. Et c’était très bon même si j’aurai aimé assisté davantage à la préparation du repas pour vous en ramener quelques recettes. C’était tout simplement mieux que dans mes rêves les plus fous en toute honnêteté !


Rédigé par Christel Caulet

le 26 juin 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

Leave a comment