Share

Dans la Mecque de la musique country

Croisière à thème Etats-Unis

En quelques minutes, même secondes, le paquebot sur lequel je navigue a changé d’ambiance. Il a suffi qu’un peu de musique résonne et d’un coup, le lieu où on était dans le port de Memphis a pris une autre dimension. Ambiance.

Dans la Mecque de la musique country

Dans la Mecque de la musique country

Dans la Mecque de la musique country

On naviguait dans la Mecque de la musique country, aussi. C’était autant agréable que nouveau et je dois bien reconnaitre que je ne m’y attendais pas. Certes, on avait visité Graceland plus tôt dans l’après-midi mais cela n’avait finalement pas grand chose à voir. D’un coup, les septuagénaires présents pour cette croisière sur le Mississippi avaient trouvé une seconde jeunesse. Pour moi, c’était surtout le début d’un voyage exaltant à travers le Sud des Etats-Unis. J’avais un peu l’impression d’aller découvrir les racines du blues…

Pour être totalement honnête, je ne m’y connaissais absolument rien en musique country. Si j’avais déjà entendu le son de Hank Williams, Johnny Cash ou George Jones, j’étais totalement incapable de situer d’où ils venaient sur une carte des Etats-Unis. Alors quand on m’a proposée d’aller à Memphis et de partir en croisière sur un vieux bateau vers la Nouvelle-Orléans, j’étais loin d’imaginer que j’allais visiter de véritables attractions touristiques.

Country music en croisière aux Etats-Unis

Country music en croisière aux Etats-Unis

Le voyage débute à Nashville

Mon voyage a commencé à Nashville. Un lieu qui est un véritable temple de la musique américaine mais qui a su se recycler d’une certaine manière avec l’émergence d’une nouvelle vague de chefs, amateurs de country exigés. Car ici, vous pouvez écouter Emmy Lou Harris, Vince Gill ou Garth Brooks, de véritables références country, dans les meilleurs sites de la ville. D’ailleurs, pas très loin, passe la route 61 aux Etats-Unis, celle au bord de laquelle  des travailleurs du coton du Mississippi travaillaient jadis.

Autour de moi, depuis ce bateau, des champs plats sans fin que j’imagine un instant une fois peuplés de cueilleurs de coton noirs. C’est le cœur du delta du Mississippi. Des lieux qui ont subi des inondations. Une zone synonyme de pauvreté et de difficulté au Sud et, en même temps, l’emblème même de la mythologie de la musique américaine. Grosso modo, on navigue sur le Mississippi, où le blues et le jazz sont nés. Ça fait donc quelque chose. Un pincement au cœur d’une certaine façon.

Infos pratiques !

  • Pour plus de renseignements sur d’autres croisières.
Sur Beale Street à Memphis en croisière aux Etats-Unis

Sur Beale Street à Memphis en croisière aux Etats-Unis

Arriver à Memphis

Lorsque vous arrivez à Memphis ce matin, il n’y a qu’un endroit que j’ai envie de visiter à cet instant précis. C’est l’église du Tabernacle Full Gospel de Al Green, située dans une banlieue verdoyante de Memphis, non loin de Graceland que je visiterai également un peu plus tard. Moi qui adore le gospel, je me sens comme happée par ce lieu. Forcément, sur place, c’est démentiel. Un peuple qui chante en chœur avec un soupçon d’âme soul. Les paroissiens se balancent au rythme de la musique, d’autres pleurnichent. Et moi, je n’en suis pas loin… En tapant du pied la mesure.

Ici, à Memphis, on ressent autre chose, pourtant. Les clubs de Beale Street sont comme occupés par les touristes, les restaurants sont pleins et les attractions de l’histoire de la musique – Sun Studios, Stax Museum of American Soul Music, le Musée des droits civils (situé au Motel Lorraine où Martin Luther King a été assassiné en 1968) et , surtout, Graceland – voient des bus de visiteurs aller et venir. Sur la bateau, l’ambiance se calme vers les 2 heures du matin, l’heure pour nos septuagénaires d’aller fermer leur yeux. Un dernier verre pour rejoindre ma cabine lors de cette croisière sur le Mississippi, en fredonnant toujours un air de country…

Notez ce produit
snipet-image
par

Croisieurope

5949 $

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 05 novembre 2016

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

Leave a comment