Share

Le palais de la Aljaferia à Saragosse

Espagne

Le palais de la Aljaferia à Saragosse  : Saragosse, 5e ville d’Espagne, abrite de nombreux trésors, dont le palais de la Aljafería, inscrit au patrimoine de l’humanité depuis 1986. Une visite incontournable tant lors d’un séjour à Saragosse, que lors d’une courte étape avec l’AVE entre Madrid et Barcelone.

Le palais de la Aljaferia - Saragosse

Le palais de la Aljaferia à Saragosse

Le palais de la Aljaferia à Saragosse

Autrefois situé au-delà des murailles de la ville, le palais de la Aljafería se situe sur les terrains où prenaient place les parades militaires des occupants musulmans, La Almozara (nom porté de nos jours par un des quartiers de Saragosse, qui inclut également la gare de las Delicias). Aujourd’hui totalement intégré à la ville, le palais est protégé par de verts jardins et de profondes douves.

Palais fortifié du 11e s, surnommé du temps des taîfas de Cordoue le palais du bonheur (Qas al-Surur), il faut bien reconnaître que, encore de nos jours, la Aljafería impose par sa présence. Construit pour les rois Banu Hud à l’époque de Al-Andalus, c’est un bel exemple d’architecture hispano-mauresque. On y retrouve en effet tout ce qui fait le charme de l’art mudéjar, comme à Cordoue : les dentelles de pierre, du marbre, de l’albâtre translucide, des stucs floraux, parfois polychromes, des arcs légers et aériens, un patio, où les orangers et la fontaine rappellent les temps passés…

Le palais de la Aljaferia - Saragosse

Dans le palais de la Aljaferia à Saragosse

Devenu résidence royale après la reconquête d’Alphonse 1er (Alfonso I de Aragón),  sa décoration est mise à l’honneur par les rois d’Aragon (dont nous retrouvons d’ailleurs la généalogie sur un grand panneau en bas du grand escalier), en particulier Pedro IV d’Aragon, qui apportent ainsi une touche plus chrétienne, et des armoiries, que l’on retrouve sur certains plafonds en bois délicatement ouvragés.

Arcades - palais de la Aljaferia -Saragosse

Arcades du palais de la Aljaferia à Saragosse

Entre de nouvelles fortifications en 1593, une rénovation à la fin du 18e s, une restauration de son patrimoine architectural – murailles, tour de l’hommage, palais des rois catholiques, patio de Sainte Isabel et palais médiéval… de 1947 à 1982. et sa réhabilitation jusqu’en 1998 – notamment les espaces qui sont actuellement sont occupés par les Cortes de Aragon (le parlement) et la zone monumentale (entre autres le palais maure, le palais médiéval et des rois catholiques de même que la chapelle San Martin), la Aljaferia ne cesse de renaître et d’offrir de nouvelles raisons pour le visiter autrement.

Architecture - palais de la Aljaferia - Saragosse

Architecture du palais de la Aljaferia à Saragosse

A voir donc, et en toute premier lieu, ses fortifications :

  •  6 tours rondes, la tour carré défensive à 5 étages dite du trouvère (Torre del Trovador), la partie la plus ancienne du palais ( aux environs du 9e s).
  •  Le palais du royaume arabe (taifa) : c’est la première partie du palais à laquelle le visiteur accède après l’achat des billets et le passage du pont enjambant les douves. De grandes portes s’ouvrent pour donner passage au cœur du bâtiment. Si à gauche se trouve l´élégant patio de Santa Isabel, nous retrouvons à droite de grandes salles richement décorées, le salon doré, la mosquée et le mihrab. Les chapiteaux et les arcs dont l’albâtre et les stucs sont finement sculptés donnent à cette partie un air de majesté infinie.
  •  Palais médiéval et des Rois Catholiques au premier étage, où l’art mudéjar resplendit. A admirer le raffinement des plafonds en bois polychrome, comme par exemple dans la salle de Pedro IV ou encore dans la salle de Santa Isabelle. C’est à Pedro IV que l’on doit aussi la construction l’église de San Martin, alliant le gothique et le mudéjar, et remodelée au 18e s.
  •  Avant l’accès à la salle du trône, se trouve un bouclier avec les armes des rois catholiques.
  • Le patio de Santa Isabel : s’il se découvre à merveille depuis la galerie du premier étage, c’est en y déambulant qu’on en apprécie au mieux les charmes.
    Sculptures - palais de la Aljaferia - Saragosse

    Sculptures du palais de la Aljaferia à Saragosse

A savoir :

  • La tour du trouvère porte le nom d’une œuvre de l’écrivain andalou Antonio Garcia Gutiérrez, grand spécialiste en zarzuela, et… traducteur d’Alexandre Dumas. Son œuvre a inspiré Giuseppe Verdi, qui en a tiré le livret de son opéra, Le Trouvère, en 1853.
  • Le patio de Santa Isabel porte le nom de l’infante Isabel de Aragon, reine du Portugal en 1282.
  • Le patio de San Martín fut au début de 1486 siège du tribunal de l’Inquisition.

Ouverture du palais de la Aljaferia à Saragosse :

Sculptures - palais de la Aljaferia - Saragosse

Sculptures du palais de la Aljaferia à Saragosse

Ouvert d’avril à octobre tous les jours de 10 h à 14 h et de 16 h 30 à 20 h.

Visites guidées à 10 h 30, 11 h 30, 12 h 30, 16 h 30, 17 h 30 et 18 h 30 ; de novembre à mars du lundi au samedi de 10 h à 14 h et de 16 h à 18 h 30, les dimanches de 10 h à 14 h.  Visites guidées à 10 h 30, 11 h 30, 12 h 30, 16 h 30 et 17 h 30. Semaine Sainte (24, 25, 26 et 27 mars de 10 h à 20 h sans interruption.

Entrée 5 €/adulte, étudiants et + 65 ans 1 €, enfant -12 ans gratuit, chômeur gratuit. Gratuit le dimanche.

Découvrez les visuels du palais de la Aljaferia à Saragosse :

Le palais de la Aljaferia à Saragosse
Le palais de la Aljaferia à Saragosse
Le palais de la Aljaferia à Saragosse
Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

50003

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 2 avis)

Rédigé par Nancy Besse

le 26 mai 2016

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

1 Comment

Leave a comment