Share

Un pique nique géant très qualivore à Toulouse

Idée voyage

Un pique nique géant très qualivore à Toulouse était organisé à l’hippodrome à Toulouse, l’occasion de découvrir l’ensemble de ces produits estampillés Qualivores. Et au final, plus de 2000 personnes ont investi les lieux et ont reçu leur diplôme de Qualivores. Découverte d’un consommateur intelligent et respectueux des produits qu’il achète.

Un pique nique géant très qualivore à Toulouse

Un pique nique géant très qualivore à Toulouse

Un pique nique géant très qualivore à Toulouse

Un pique-nique géant très qualivore à Toulouse s’est tenu dimanche 30 juin. A cette occasion, il était possible de déguster du magret de canard séché fondant et savoureux, l’accompagner d’un melon sans sucres ajoutés ou autre bizarrerie, le tout avec un petit verre de Floc de Gascogne et évidemment un plateau de fromages qui ferait rêver les plus amateurs de fromages !

Oui, tout cela était possible grâce à l’Irqualim, organisme qui défend le savoir-faire de producteurs et la belle foison de labels (label rouge, aoc…).  Récapitulatif de cette journée hors norme qui a offert l’opportunité de faire un voyage en Midi-Pyrénées !

Chronique d’Un pique-nique géant très qualivore à Toulouse

12h00 : on fait la queue pour entrer dans l’hippodrome.

12h15 : on nous remet sur place un « panier » pique-nique avec à l’intérieur la traditionnelle nappe, les couverts mais surtout, des tickets pour aller découvrir et savourer un assortiment de spécialités authentiques de la région….

12h30 : on avance vers le premier stand du floc de gascoqne. Tchin tchin, un cocktail avec du sirop de framboise nous est offert.

12h45 : on avance sans tituber dans l’allée centrale. Sur le côté, des jeux au nom indescriptible attirent les plus jeunes.  Les parents vigilants gardent un œil sur les enfants et en profitent pour récupérer la suite du repas : melon régional, viande (veau élevé sous leur mère, poulet, porc, canard séché), autant de produits de qualité qui donnent envie d’être dégustés.  Au total, c’est 120 produits « bien de chez nous » sont officiellement estampillés AOC, AOP, IGP, Label Rouge ou AB. Soyons fiers de ce joli travail coordonné d’une main de maitre par les organisateurs.

13h00 : on s’installe à deux pas des terrains de course de l’hippodrome. Le soleil tape ou est-ce le vin rosé ? Nous n’aurons pas la réponse mais dans tous les cas, c’est un moment intergénérationel où les familles ont profité de l’occasion pour se retrouver. « C’est super franchement, une journée comme cela. Je reviens juste de Paris où j’étais allée travailler un temps. Mais c’est pour ce genre d’événement et cette qualité de vie que je suis revenue. Ici, j’ai mes parents, mes enfants, mon mari et en plus, de supers produits pour manger. Cela fait rêver, non ? », souligne Marie Bouyssou, une amatrice de bons produits.

Des A.O.C Locales pour donner envie de manger local

14h30 : on déménage notre campement plus à l’ombre et on en profite pour se ravitailler : fruits (abricots bio à la chair ferme d’un joli orange), fromages Bleu des causses, fondant à souhait, roquefort onctueux, rocamadour et Laguiole gouteux).

15h00 : Il est temps de faire une petite sieste digestive pour les plus repus et pour les autres, des courses sont organisées. 4 chevaux prennent le départ, alors que les quatre urnes sont placées près d’une estrade où un groupe de musique met l’ambiance. Les 2000 convives peuvent alors parier gracieusement sur le cheval qui leur permettra peut-être de remporter une jolie surprise.

15h30 : Alors que le cheval estampillé d’un nom en l’honneur de cette journée, Produits Bio, est en queue de peloton toute la course, l’animal pousse une jolie accélération sur la ligne droite de fin de course. Produits Bio remporte alors cette première étape.

16h00 : Une deuxième course se tient… L’hippodrome vrombit, le public applaudit ! La journée est une pure réussite, les producteurs sont heureux : « On est ravis qu’il y ai eu autant de monde. C’était très sympa et un bon moyen de communiquer autour de valeurs qui nous ressemble : La qualité et la convivialité. L’ambiance était au rendez-vous ! On est ravis »,  explique un producteur d’aligot en levant un verre avec un producteur de Vins de Gaillac qui n’hésite pas à souligner : « cela fait plaisir de voir que nos produits plaisent et que notre travail séduit. Alors en plus quand on s’amuse ! »

16h30 : On commence à réfléchir aux questions d’un jeu concours. Mais c’est aussi cela être un Qualivore !

Consommer local : Car oui, au final, être un qualivore, ce n’est pas rien. C’est riche de sens, cela implique du local de qualité : le Qualivore sait ce qu’il veut et n’oublie pas son environnement.  Une forme de militantisme pour  consommer des produits régionaux frais et de saison, le tout en n’oubliant pas que l’on fait vivre des producteurs derrière chaque achat.  Et ça,  ça fait du bien rien que d’y penser ! Une sorte de dogme philosophique alimentaire qui se dresse en protectrice des produits régionaux de goût et de saveurs ! Un véritable voyage gastronomique !

 

 


Rédigé par Christel Caulet

le 01 juillet 2013

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

Leave a comment