Share

Un repas par Christophe Schmitt à l’Almandin

Grand chef Manger Restaurant français

Après deux bonnes heures de route, j’arrive enfin à l’hôtel des Flamants roses quand je me rends compte que je ne suis pas au bon endroit. Direction pour un repas par Christophe Schmitt à l’Almandin à St Cyprien à quelques kilomètres de là.

Un repas par Christophe Schmitt à l’Almandin à Canet en Roussillon

Un repas par Christophe Schmitt à l'Almandin à Canet en Roussillon

Un repas par Christophe Schmitt à l’Almandin à Canet en Roussillon

J’arrive finalement pas trop en retard. Je me gare sans trop galérer. Puis rejoins ma table pour un repas par Christophe Schmitt à l’Almandin à St Cyprien. A la terrasse de l’Almandin, le restaurant gastronomique de l’hôtel de l’île de la lagune, au soleil, faisant face à la mer près de Canet en Roussillon. Heureusement que d’immenses tentures blanches me protègent du soleil, sinon j’aurais déjà rôti. J’ai comme l’impression d’être en vacances. Un peu quand même. Mais l’apparence est trompeuse. Puis on me présente le menu des réjouissances. Aux commandes de L’Almandin, le restaurant gastronomique de L’Île de la Lagune, le chef Christophe Schmitt délivre une cuisine créative et moderne aux saveurs du sud. Un peu plus, j’entendrais les cigales chanter.

La mise en bouche annonce toujours le programme des festivités. C’est fondant, goûteux et frais. Tout ça avec une tomate revisitée ! Ben, moi, je vous le dis, si je dois manger des tomates toute ma vie, je signe volontiers si elles sont préparées par Christophe Schmitt. J’en reprendrais même mais on dirait alors que je suis mal élevée. Puis de toute façon, cela ne se fait pas. D’ailleurs, c’est bien dommage. Quel est l’idiot qui a dit qu’il ne devait y avoir qu’une seule mise en bouche ? Je le ferais fusiller sur le champ si je le croisais.

Un menu parfait

A la place, on me remplit le verre de crus de toutes les couleurs… Je savais que j’aurai dû les noter car sincèrement pour des vins de Provence, ils sont absolument remarquables. Pas d’acidité, ni de manque de gout, ils s’accorderont à merveille avec tout ce que j’ai mangé alternant tour à tour vin rouge, rosé et blanc. Si bien qu’à la fin, j’en perdrais presque mes réflexes… Mais Mais voilà-t-il pas un rouget magnifiquement dressé sur un lit de fenouil braisé et un artichaut, arrive devant moi ! L’assiette est tellement belle que j’hésite presque à la manger. J’aurais eu tort. Très sincèrement. C’est exquis et harmonieux en bouche. Contrairement à mes préparations de fenouil. En général, quand j’en fais, cela a le goût du fenouil donc un goût de terre pas vraiment terrible. Là, sans trop y comprendre,  ni chercher à comprendre comment ce chef bougrement talentueux fait, c’est fin et distingué sur l’assiette mais également en bouche.

Un pigeon succulent de Christophe Schmitt

Un pigeon succulent de Christophe Schmitt

Mais pas le temps de vous en remettre que déjà apparaît un pigeon en racan sur une fleur de courgette… Là encore, j’en reste bouche bée. C’est tendre à souhait, savoureux même… Avec toujours cette même élégance dans l’assiette. Il faut dire aussi que le chef Christophe Schmitt  n’en est pas à ses débuts. Certes, il a fait ses classes dans de très belles maisons (Le Crocodile à Strasbourg, le Diane à Paris) et a fait l’effort de se mesurer aux meilleurs en remportant notamment le Prix Culinaire international Pierre Taittinger en 2012 avant de terminer finaliste du meilleur ouvrier de France 2015. On comprend mieux pourquoi.

Avec des produits locaux de qualité

Car incontestablement, ce chef sait vous séduire avec son talent. Il le dispatche ça et là avec dextérité, vient vous taper la causette avec une humilité embarrassante. Le Monsieur aime les produits du Sud. Oui, on connaît déjà le refrain… On mange bien dans le Sud de la France, on sait se tenir à table dans le Sud de la France. « Oui, c’est vrai, » confirme-t-il, désarmant de sincérité en ajoutant avec espièglerie.  » Moi, ce que j’aime, c’est embellir le produit.  » D’ailleurs, pour mieux comprendre son travail, il indique avec une folle modestie être allé à la rencontre des producteurs et de leurs produits quand il arrivait ici. C’était il y a quelques mois déjà. Certains imagineraient qu’il en a profité pour faire du tourisme mais non, vaille que vaille, il a établi une sélection drastique des produits. Et le travail paye aujourd’hui avec ce qui s’impose dès lors comme l’une des meilleures tables du Sud de la France, sans aucun doute. Christophe Schmitt  nous quitte alors qu’arrivent les desserts sur notre table. Une glace à la framboise avec une infusion de verveine que si je pouvais, j’en reprendrais même tellement c’est bon. Ajoutez y une tuile grillée déposée avec délicatesse et vous comprendrez mieux pourquoi je suis autant élogieuse.

Malheureusement,toutes les choses ont hélas une fin, dommage, il y en a qui ont un goût interminable……

 

Notez ce restaurant
snipet-image

La bonne adresse

Boulevard de L'Airnaodio

66750 Saint-Cyprien

33 4 68 21 0102

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 20 juillet 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

2 Comments

Leave a comment