Share

Voyage en Inde : Bienvenue

Asie Inde

Voyage en Inde : Bienvenue ! L’aéroport de New-Dehli est une ruche comme l’Inde. ça butine de partout même à deux heures du matin, heure à laquelle nous arrivons. Aussitôt, nous passons par la douane. Juste une heure et demie plus tard, nous récupérons nos bagages et trouvons notre guide qui nous ramène à l’hôtel. Voyage en Inde.

Voyage en Inde : Bienvenue

Voyage en Inde : Bienvenue

Voyage en Inde : Bienvenue

D’abord, arriver à New Delhi est une véritable expérience. Après la douane, lorsqu’on franchit la porte d’entrée de l’aéroport, vous serez très certainement frappées par le surnombre de personnes avec une pancarte qui attendent quelqu’un. J’aime autant  vous dire que cela donne une sensation de vertige assez effrayant. De plus, il peut être difficile de trouver la personne venue vous chercher. Par conséquent, on avait les numéros de téléphone, ce qui nous a simplifié la tache. On les retrouve et on part en voiture pour New Delhi. Mais ne vous trompez pas ! Vous êtes en Inde, donc avis aux imprévus. Notre chauffeur doit aller voir un copain à lui dans un autre quartier. On est juste claqué mais ce n’est pas grave ! Finalement, après lui avoir fait comprendre qu’on avait un peu marre de se promener dans Delhi, on arrive enfin à notre hôtel vers 4 heures du matin.

Découverte de New Delhi

Une fois installés, il est alors temps de dormir et tenter de récupérer de ce long voyage. Le lendemain matin, à peine levés que déjà de nombreux Indous (juste une grosse dizaine) nous attendent pour se vendre (entendez vendre leur prestation de guides). Mais comme nous préférons être totalement libre, nous décidons de marcher un peu dans le quartier. De suite, nous sommes repérés et alpagués tour à tour par de faux guides qui tentent par tous les moyens de nous amener dans une boutique. Heureusement que l’on nous avait prévenus, histoire de ne pas perdre de temps. En revanche, vous vous ferez forcément avoir. Malgré l’ensemble des conseils que l’on avait lu sur les blogs, on s’est fait avoir comme des débutants. Avec nos guides à la main, les hindous vous repèrent et viennent facilement vous indiquer une direction à prendre. Rassurez-vous, vous avez autant de chances de trouver votre chemin tout seul. Parce qu’ils vous trimballent gentiment là où ils veulent vous amener. Résultat : vous vous retrouvez dans une boutique sans l’avoir demandé. Mais bon, on dira que cela fait partie du charme local même si vous serez très certainement sollicités.

On roule chargé en Inde

On roule chargé en Inde. Photo Christel Caulet

Visage différent à Old Delhi en Inde

Finalement, à force de se faire avoir, on apprend à se faire confiance et à se débrouiller pour trouver les bons bus. Nous arrivons enfin à Red Fort, une immense bâtisse impériale dans le Old Dehli. A l’intérieur, après une longue allée couverte où des magasins vous attendent, nous filons vers les bâtiments de l’ancien empereur moghol Shah Jahan. La forteresse est impressionnante avec son gré rouge. Une deuxième cour intérieure. Une architecture tout en géométrie et en couleur offre des bâtiments colorés avec d’immenses arcades. Puis les parcs qui les entourent sont d’un vert éblouissant. C’est vraiment très beau et cela mérite le détour.

Découverte du Red Fort à New Delhi

Découverte du Red Fort à New Delhi. Photo Christel Caulet

Après un passage par les édifices blancs, véritables sanctuaires apaisants que nous regagnons les rues de Old Dehli. Et là, le contraste est saisissant ! Dans un brouhaha constant et assourdissant, les voitures tentent de se frayer un chemin entre les tuk-tuks et les rickshaws sans compter sur les charrettes et les vaches. Les klaxons n’arrêtent pas, drôle de voyage ! Impressions garanties ! Cela n’a rien à voir avec les heures de pointe comme à Paris où les gens peuvent être excédés et klaxonner juste par simple agacement. Là, nous l’apprendrons plus tard, ils klaxonnent non stop pour informer qu’ils doublent.

Red Fort à New Delhi

Découverte du Red Fort à New Delhi. Photo Christel Caulet

Agitation à Old Delhi en Inde

Nous redescendons une des artères principales sans nous arrêter au marché aux épices. L’agitation y est invraisemblable. Vous êtes au cœur d’un immense bazar. Des boutiques de saris se juxtaposent aux coiffeurs de rue et les boulangeries sans oublier les mécaniciens. On en prend plein les yeux. Impossible de rater le Gurudwara Sis Gandj, un immense complexe religieux où l’étranger est accueilli comme un seigneur en ce jour de deuil. A l’intérieur de cette mosquée sikh, obligation d’entrer pied nu et le visage couvert. 1500 volontaires (docteurs, infirmières, cuisiniers) travaillent chaque jour pour le bien être de son prochain. Nous ressortons de là, un peu abasourdis, la nuit pointant son nez.

Des enfants scolarisés à New Delhi

Des enfants scolarisés à New Delhi. Photo Christel Caulet

On redescend alors l’artère principale où on est. Plus on avance dans la rue, plus la misère se fait ressentir. Forcément quand on va en Inde, on s’y attend. Mais on ne s’attend pas à autant de misère. C’est extrêmement sale… Pourtant les sourires des gens vous réconfortent.

 nous croisons un groupe scolaire.

Nous croisons un groupe scolaire. Photo Christel Caulet

Découvrez les visuels d’un Voyage en Inde : Bienvenue

Dans l'entrée de Red Fort à New Delhy

Dans l’entrée de Red Fort à New Delhy. Photo Christel Caulet

 Dans l’entrée de Red Fort à New Delhy

Les rues de Old Delhi avec ces rickshaws, tuk-tuks, scooters et voitures.

Les rues de Old Delhi avec ces rickshaws, tuk-tuks, scooters et voitures. Photo Christel Caulet

Les commerçants à la volée dans New Delhi en Inde

Les commerçants à la volée dans New Delhi en Inde. Photo Christel Caulet

Vue aérienne de New Delhi en Inde

Vue aérienne de New Delhi en Inde. Photo Christel Caulet

Dans une mosquée Sikh.

Dans une mosquée Sikh. Photo Christel Caulet

Eglise sikh

Les Sikhs pratiquent une religion monothéiste très ouverte et où la charité a tous les droits. Photo Christel Caulet

Un magasin de sari, la robe longue de 6 mètres de tissus

Un magasin de sari, la robe longue de 6 mètres de tissus. Photo Christel Caulet

Dans Old Delhi en Inde, street-food

Dans Old Delhi en Inde, street-food. Photo Christel Caulet

Le lendemain, nous filons vers Agra, puis un voyage en Inde à Jaipur avant de s’engouffrer dans la campagne indienne.

Infos pratiques !

  • Pour dormir à New Delhi : On a opté pour un hôtel Grand Godwin qui se trouve à 5 minutes à pied de la gare de New Delhi et à 5 minutes de place Connaught en rickshaw. Cet hôtel est très bien situé pour visiter la ville de Delhi. A l’intérieur, c’est propre et globalement moderne. Le petit déjeuner est quand même ultra succinct. Comptez 30 € pour une nuit dans cet hôtel. L’avantage : Ils ont un système de navettes depuis l’aéroport. Ce qui fait qu’à notre arrivée, ils nous attendaient. Réservez cette adresse longtemps à l’avance si vous le voulez.
  • Pour manger à New Delhi : Les restaurants sont en surnombre, aucune difficulté pour trouver ce que vous voulez. En revanche, aucune viande n’est servie. Ni d’alcool.
  • Un conseil : Organisez-vous à l’avance car sur place, vous aurez l’impression d’appartenir à un chaos total. Ici, entre les gentils arnaqueurs qui lorsque vous leur demandez une indication pour vous rendre quelque part n’hésitent pas à vous emmener totalement à l’opposé juste pour vous faire passer dans la boutique familiale, c’est folklorique… Prévoyez par conséquent un planning et regardez les distances à l’avance. La ville est immense mais les sites les plus visités par les voyageurs sont à peu près tous concentrés au même endroit.
Notez ce lieu

La bonne adresse

5 (basé sur 6 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 03 mars 2015

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

24 Comments

Leave a comment