Share

Voyage en Vaucluse

Escapade Vaucluse

Voyage en Vaucluse : Au programme de cette 2e journée en Vaucluse, sport et gastronomie. Oui, il faut bien éliminer un petit peu quand même… Et quand, de plus, la balade dans le divin Vaucluse vous permet de découvrir de superbes paysages et de supers produits, on ne s’en plaint pas !

Voyage en Vaucluse

Bon, ok, l’hôtel du poète n’y est pour rien mais avouez que les cloches qui sonnent dès 7 heures du matin, un dimanche matin qui plus est, c’est moyen pour commencer la journée. Un petit-déjeuner avalé ultra vite et me voilà en direction du nougatier Sylvain… Rencontre avec une famille de paysans qui a su dynamiser son activité. Vous y trouverez une variété impressionnante de nougats, toujours en quête de nouveautés. Avoir la chance de tester du nougat fait devant vous et qui plus est sort du four, c’est vraiment délicieux. Ma préférence fut incontestablement : un nougat mou salé… Idéal pour l’apéro… Mais bon, on n’y est pas encore !

Voyage en Vaucluse : chez le nougatier Sylvain

Voyage en Vaucluse : chez le nougatier Sylvain

Voyage en Vaucluse : paysages exquis

On traverse les routes à vive allure en admirant les paysages. Car ici, incontestablement, c’est des cartes postales en série. « Cliché » me direz vous ? Peut être un peu mais sincèrement avec le soleil qui se lève à l’horizon, difficile de ne pas succomber à leur beauté. Évidemment, il est temps de faire une pause viticole car le vin, ici, est comme une religion. Avec 1,54 millions d’euros de chiffres d’affaires générés par les vins de la Vallée du Rhône en 2015, on comprend mieux pourquoi. D’ailleurs les vignes font partie intégrantes du paysage.

Paysage de vignobles dans le Vaucluse

Paysage de vignobles dans le Vaucluse

Voyage en Vaucluse : Des vins de caractère

C’est chez le château Pesquier que j’arrive. Cette jolie exploitation de 40 hectares sait vous recevoir. Incontestablement. Protégé par le mont Ventoux qui veille sur les vignes, le vignoble bénéficie d’un micro-climat. Ici, on n’a pas peur de vous expliquer que le bio est utilisé pour les cultures des ceps de vignes mais que la production du vin au sens propre du terme est classique. L’agriculture y est responsable, protégeant les sols calcaires de tous produits chimiques. Récemment, depuis à peine un an, une partie du vignoble a été converti à la bio-dynamie. D’ailleurs, la faune ne s’y trompe pas : les lapins gambadent, d’énormes vers de terre se font dorer la pilule sous le soleil du Vaucluse. Si les vins y sont particulièrement agréables et assez variés en terme de goûts -(on y produit du Grenache, du Syrah, de la Roussane) vins blancs, vins rosés, vins rouges, muscat et chardonnay-, ce qui m’a surtout plus, c’est que cette exploitation s’est totalement tournée vers l’oenotourisme avec une sincérité honnête. Un balade avec une guide passionnée qui connait parfaitement son sujet, permet de visiter les chais et on vous propose même un pique-nique prêt à être dégusté autour du château. Sympa, non ?

Dans les caves du château Pesquier dans le Vaucluse

Dans les caves du château Pesquier dans le Vaucluse

Voyage en Vaucluse : Une gastronomie appétissante

D’ailleurs, c’est bien beau de déguster des vins dans un cadre aussi agréable mais il est déjà temps de rejoindre un chef, un vrai ! Michel Philibert, maitre cuisinier de France, nous a concocté un petit repas dont vous me direz des nouvelles ! Ce chef vous parle autant de sa terre que de sa cuisine généreuse de son restaurant le Galujéa. Pour lui, les produits du terroir sont révélateurs de la beauté du Vaucluse.  Avec ce repas aux saveurs d’une précision rare, le spécialiste de la truffe à laquelle il consacre ses recherches culinaires et gustatives depuis 20 ans vous invite à découvrir des vins rares – un Fondreche dont vous nous direz des nouvelles. Le tout dans un cadre divin avec un point de vue magistral sur les collines de garrigues qui sentent bon les genêts en fleurs…

Michel Philibert, maitre cuisinier de France, nous a fait gouter sa cuisine du Vaucluse

Michel Philibert, maitre cuisinier de France, nous a fait gouter sa cuisine du Vaucluse

Voyage en Vaucluse : à travers les Dentelles de Montmirail

Le ventre plein, il est temps d’aller éliminer… Une séance sport où vous ne risquez rien du tout puisque ce sera en vélo électrique. Cap vers les Dentelles de Montmirail. Terrabike  vous propose de sillonner les petites routes du Mont Ventoux (on peut même grimper le mont Ventoux, il parait) en traversant à chaque fois des villages super mignons. C’est même une  étape du prochain Tour de France qui passera par le Mont Ventoux le 14 juillet prochain. Les cerisiers en fleur, le long des routes, vous donnent irrésistiblement l’envie d’aller les goûter mais non, on a dit qu’on éliminait ! Expérience très agréable avec ce léger vent qui vous apporte un peu de fraicheur. 10 petits kilomètres de pur plaisir dans la verdure du paysage. A peine le temps de recharger les batteries qu’il faut déjà rejoindre Vénasques.

Balade en vélo électrique dans le Vaucluse avec Terrabike

Balade en vélo électrique dans le Vaucluse avec Terrabike

Voyage en Vaucluse : déguster les cerises de Vénasque

Ce charmant village sait vous recevoir. A quelques heures du début de la 10e édition de la fête de la cerise, les 55 producteurs fruitiers de la région ne sont pas en manque d’énergie… Au sommet de son rocher abrupt, ce pittoresque village médiéval a conserve son authenticité comme en témoigne ses maisons et ses monuments historiques.  Impossible d’y rater les ruines des remparts antiques et les tours dites Sarrasines dont les soubassements gallo-romains ont été reconstruits a l’époque médiévale pour protéger le village des invasions. Vous aurez l’impression d’être sur les traces des Cathares. Ce village qui fait partie des plus beaux villages de France vous étonnera forcément. Plus bas , la place de la Planète offre une magnifique vue sur le Mont Ventoux et sur les Dentelles de Montmirail. A vous couper le souffle ! Et lorsqu’en plus, on vous propose d’y déguster le diamant rouge du Vaucluse, difficile d’y renoncer. Surtout que ces cerises des Monts de Venasque y sont cultivées depuis le XVII siècle… Il n’y a plus qu’à ouvrir la bouche et savourer ces fruits d’une qualité incomparable !

Les cerise du Mont de Vénasque se laissent déguster !

Les cerise du Mont de Vénasque se laissent déguster !

Voyage en Vaucluse : au Château de Beaucet

Un autre lieu incomparable, c’est le Château de Beaucet ! Il vous faudra du courage pour arriver à son sommet mais quelle vue sensationnelle ! Un panorama vertigineux dans un cadre fabuleux où le soleil se couche déjà au loin. Ce Château du Beaucet qui a été érigé au 11e siècle a su conservé son charme malgré les rénovations plus modernes de ce site exceptionnel. Aujourd’hui, il est devenu une référence unique avec sa salle de conférence contemporaine. Ici aussi, le verre à la main s’impose -quand je vous disais que c’est une religion- avec la soupe au pistou, un plat local par excellence, se laisse déguster sous la nuit étoilée.

Paysage depuis le Château du Beaucet

Paysage depuis le Château du Beaucet

Notez ce lieu

La bonne adresse

5 (basé sur 6 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 08 juin 2016

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

3 Comments

  • […] Voyage en Vaucluse : Au programme de cette 2e journée en Vaucluse, sport et gastronomie. Oui, il faut bien éliminer un petit peu quand même… Et quand, de  […]

  • visiter le monde c’est bien mais il y as de très beau paysages en France

  • […] beauté faite dans le Vaucluse. A l’occasion d’un voyage en Vaucluse et de belles balades, je me suis dit que peut être cela pourrait vous intéresser de découvrir […]

Leave a comment