Share

Un voyage au musée Sumida Hokusai

Exposition

Un voyage au musée Sumida Hokusai. Katsushika Hokusai (1760/1849) est un artiste japonais mondialement reconnu.

voyage - musée Sumida Hokusai

Un voyage au musée Sumida Hokusai à Madrid

Un voyage au musée Sumida Hokusai

Le musée qui lui est consacré aujourd’hui se trouve à Sumida à Tokyo, un emplacement qui n’a pas été choisi par hasard. S’y trouvait autrefois une maison appartenant à un seigneur local qui avait demandé à Hokusai de peindre un cheval sur un paravent. Présentant de nombreuses œuvres de l’artiste et de ses disciples, on y retrouve ce qui a fait la renommée du maître en ukiyo-e, art né à l’époque Edo, joliment coloré, délicat et élégant.

Proposant un parcours au cœur de la vie de Hokusai et de son évolution artistique, il permet de découvrir les différents styles auquel l’artiste s’est essayé tout au long de ses 70 ans de carrière. Ainsi, vers 19 ans, il est disciple de l’artiste ukiyo-e Katsukawa Shunshō, et est surnommé Shunrō. Il part ensuite à l’école Sōri pour étudier l’art ornemental Rimpa, la peinture japonaise décorative. Il quitte cette école en regardant désormais  “la nature et l’univers comme ses vrais maîtres”…

Estampes - musée Sumida Hokusai

Au musée Sumida Hokusai

Le musée offre de plus l’occasion de profiter d’expositions temporaires et de manifestations culturelles diverses, ayant toujours un rapport avec les liens étroits qu’entretenait Hokusai avec Sumida.

A savoir :

  • Katsushika Hokusai est originaire de Honjo Warigesui (aujourd’hui Hokusai Dori Street à Kamezawa, Sumida).
  • Tokyo compte 23 arrondissements spéciaux. L’un deux, Sumida, est situé au nord-est de la ville, et est bordé par la rivière éponyme.
  • Hokusai s’inspire de nombreux styles. Il devient célèbre dans le monde entier grâce à l’exposition universelle de Paris, en 1867, qui permet de faire connaître l’art japonais à l’étranger au travers de peintures et gravures notamment, et d’inspirer certains artistes européens, menant ainsi à la naissance du japonisme. Citons Vincent van Gogh, Edgar Degas, Henri Rivière, qui imagine les 36 vues de la Tour Eiffel, influencées en cela par les 36 vues du Mont Fuji de Hokusai, Emile Gallé ou bien Claude Debussy, qui s’inspire de La grande vague de Kanagawa, pour son poème symphonique La mer.
  • Hokusai est récompensé en 1960 par le congrès mondial de la paix pour sa contribution à la promotion de la culture dans le monde.
  • En 1999, Hokusai est le seul japonais à faire partir des “The Life Millennium: The 100 Most Important Events and People of the Past 1000 Years”.

Pour en savoir plus

  • Consultez nos articles sur les expositions et jetez un coup d’oeil à nos articles culture. N’hésitez pas à nous laisser un petit message…
Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Nancy Besse

le 13 octobre 2016

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

1 Comment

Leave a comment