Share

Week-end itinérant en van

Campagnard Road trip

Week-end itinérant en van… Pourquoi ne pas opter pour des vacances itinérantes ? Si c’est vrai que je suis adepte de ce type de séjour en me déplaçant dans un pays à la recherche d’hébergement de confort, j’ai voulu avoir la même sensation de liberté en camping-car ou en van. C’est pour cela que je suis partie en week-end en balade à travers le Sud de la France avec Campanda. Avec de nombreux outils (applications mobiles, sites communautaires, etc), il est possible de planifier son séjour facilement et ainsi partir sans stress pour l’aventure. Campanda, plateforme internationale de location de camping-cars et de caravanes, met en relation les propriétaires des véhicules avec les vacanciers et propose cinq conseils pour préparer au mieux ses vacances « on the road » ! L’idée était de découvrir la vie nomade au vrai sens du terme. L’occasion de tester ce mode de vie bohème et confort…

Week-end itinérant en van

Week-end itinérant en van

Week-end itinérant en van

D’abord, il a fallu trouver un véhicule. Mais là, c’est vraiment simple… Vous allez sur le site Campanda et vous remplissez votre lieu d’habitation si vous souhaitez partir de chez vous ou sinon vous mettez la ville d’où vous voulez partir. Puis, ensuite, vous remplissez les dates pour votre séjour. Et Campanda vous propose alors des vans et des camping-cars locaux. Découvrez également qui est Fabrice Dedeye, le CEO de Campanda. Ensuite, il vous suffit de choisir le modèle de véhicule parmi l’ensemble des équipements proposés. Bien sûr, on obtient en un clin d’oeil des informations détaillées sur les véhicules disponibles, ce qui facilite la demande de réservation directement auprès du propriétaire. C’est quand même très sympa d’avoir une petite idée de ce avec quoi on va partir en voyage. Cela permet ainsi de se projeter car les tarifs y sont décrits avec précision.

Mise à disposition efficace avec Campanda

Au total, Campanda propose une large gamme de véhicules avec plus de 26000 engins disponibles dans 900 villes en France et dans 40 pays à travers le monde. Pour l’occasion de ce week-end ensoleillé, on opte pour un van Volswagen, léger et pratique pour 4 personnes pour aller profiter du beau temps dans le Sud de la France. Une solution outdoor qui facilite la vie, un peu comme la tente hussarde Naït-up qu’on avait eu l’occasion de tester dans Jet-lag Magazine. A l’intérieur, 2 espaces couchage, un coin cuisine avec un frigo et ça, cela change la vie au vrai sens du terme ! Car rien de plus agréable qu’une boisson fraiche après plusieurs heures de randonnées. Chose quasiment impossible avec une voiture classique. Nous avons préféré la mobilité du van, du coup, pas de salle de bain malheureusement ! Juste une douche d’appoint ultra succincte !

Dans les Cévennes en Aveyron

Dans les Cévennes en Aveyron

Départ vers les Cévennes

Il est vendredi soir, on échange les formalités administratives avec notre loueur de van et on part pour l’aventure pendant 3 jours sur les routes du Sud de la France. D’abord, on décide d’éviter au maximum les autoroutes qui ne se prêtent pas à ce mode de transport. Les frais y sont prohibitifs et la route toute droite. Pour cela, on préfère passer par les Cévennes pour nous habituer à notre véhicule. D’abord, on est haut par rapport aux autres voitures et c’est très agréable… Sur les petits ponts que l’on traverse, vue vertigineuse sur les ruisseaux ! Côté motricité, l’engin est spacieux et s’apprivoise facilement. De là à dire qu’on va pouvoir se garer facilement serait peut-être exagéré toutefois. En revanche, quel pied ! Une belle vue et hop, on s’arrête sur les bas-côtés ou sur les aires de stationnement pour shooter les panoramas. Sans parler de la pause diner qui se fait à l’intérieur du van avec facilité.

Week-end itinérant en van

Week-end itinérant en van

Installation rapide en van

On déplie une table, on attrape une poêle pour faire cuire une bonne entrecôte et hop, nous voilà à avaler un morceau avec tout le confort nécessaire, assis sur une banquette. Et ça, c’est vraiment très confortable ! Pas besoin de se plier en quatre pour attraper quoique ce soit, pas besoin de s’accroupir pour ramasser quelque chose. Moi qui suis rompue au camping, j’avoue que j’apprécie littéralement ce type d’expérience. Mais pas le temps à perdre. On replie boutique après avoir fait la vaisselle  dans un micro évier puis on la range dans les placards. Et hop, on repart à la chasse d’un coin pour dormir. Car oui, pas le droit de se garer n’importe où où on voudrait. En France, c’est légiféré de ce côté là. Heureusement, avant de partir, notre loueur Van-Away nous a confié le secret pour un road-trip efficace et sans stress avec ce type de véhicule. « Vous avez un macaron « France Passion » et un guide dans la boite à gant. Avec ce guide, vous pouvez aller partout ! Les gens mettent des espaces à disposition pour que vous puissiez vous garer sans trop de problème gratuitement !  »  Dans tous les cas, Campanda vous donne un listing de camping mis à disposition aux alentours de l’endroit où vous aller…

Tout est à portée de main.. Facile pour manger !

Tout est à portée de main.. Facile pour manger !

Confort maximal en van

On attrape donc le guide pour trouver un endroit pas trop loin de là où on est et on décide d’y aller. Finalement, une fois arrivée, il est quand même tard et on n’osera pas se garer et dormir comme chez soi. Un peu gêné, on préfère repartir trouver un autre lieu pour passer notre nuit. Finalement on tourne en rond un petit moment avant d’abandonner l’idée d’aller sur l’aire de camping-car municipale qui est hors de prix et absolument pas pratique à la Cavalerie dans l’Aveyron. Il aurait fallu payer 20€ pour passer une nuit et en plus, il fallait payer pour avoir une carte. Bref, un peu écœuré de la manne d’argent que cela représente, on préfère se trouver un lieu éloigné des routes dans un sous-bois, au calme le plus total.

On ouvre le toit alors avec un bouton et en quelques secondes, le toit se déplie laissant la plus pour le lit du haut. Ayant un genou douloureux, je préfère éviter de m’y installer  car pour y grimper, l’opération pourrait être délicate.  et je préfère tester pour cette nuit, la banquette qui s’allonge après l’avoir dépliée. On clipse sur les fenêtres des rideaux occultant le jour. Et hop, il est déjà temps de fermer les yeux et de passer notre première nuit en van avant de partir vers le Sud de la France en van. C’est parti pour un road-trip en van !

On a aimé la facilité

  • pour s’adapter à l’engin,
  • sa facilité pour circuler,
  • son confort optimal pour voyager
  • la facilité pour la mise à disposition des véhicules
Notez ce produit
snipet-image
par

Campanda

390

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 2 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 13 juin 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

1 Comment

  • […] du temps, ce trailer vous donne envie de partir à l’aventure. Un peu comme lors de notre aventure en van avec le Volswagen quand les mêmes en Europe ? On en rêve […]

Leave a comment