David Giguère de l’autre côté de l’Atlantique

Musique

David Giguère de l’autre côté de l’Atlantique. Dans le quartier latin. Un soir de janvier. David Giguère est sur la scène en concert au National au Canada. Alors que la neige s’abat dehors, le jeune artiste monte sur scène pour présenter ses chansons en musique. Encore inconnu quelques mois plus tôt, il enchante un public venu assister, dans cette salle rouge et dorée, moderne et classique à la fois. Une heure et trente minutes plus tard, David est heureux.

David Giguère de l’autre côté de l’Atlantique David Giguère de l’autre côté de l’Atlantique

David Giguère de l’autre côté de l’Atlantique

 

D’Arcade Fire à Cœur de Pirate, en passant par Pierre Lapointe, Peter Peter et  du prodige réalisateur Xavier Dolan, nombreux sont les artistes à avoir suscité l’engouement au Canada, à avoir réveillé des modes d’expression que l’on croyait perdus, à avoir mis en scène la langue française avec brio.  Des artistes qui manient le français avec l’aisance habituellement réservée à l’anglais, qui sans jamais oublier le sens, font aussi et avant tout raisonner les mots pour ce qu’ils ont de plus musical, leur son.

David Giguère est un artiste touche-à-tout. À 26 ans, le CV de David Giguère est déjà bien rempli. Des études d’art dramatiques, David débute au cinéma. Coup d’essai et coup de maître : il est à l’affiche de l’excellent et déjà culte Starbuck de Ken Scott, sorti en 2011. Il y incarne le fils musicien paumé qui gagne sa vie dans le métro. C’est aussi l’occasion pour lui d’ y interpréter L’Atelier, l’une de ses premières compositions.

David Giguère poursuit alors sa carrière de comédien en interprétant sur scène d’importants rôles dans différentes créations théâtrales canadiennes (Caligula, Dom Ju…). Mais l’artiste aime découvrir différents horizons musicaux, du rap au piano et finalement la guitare. Ainsi il donne naissance à des chansons pop au style singulier et très assumé.  Dès 2011, il se lance dans l’écriture de son premier album. Un galop d’essai avant de se lancer dans la composition d’un deuxième album.

Pour en savoir plus

  • Envie de découvrir Maurane en concert ? Consultez nos articles musique et jetez un coup d’oeil à nos articles culture. N’hésitez pas à nous laisser un petit message…

«Cela correspondait pour moi à un désir de dire, de nommer ce que je vivais» explique David Giguère de l’autre côté de l’Atlantique. L’amour, la mort, la jeunesse, leurs opposés et leurs contraires sont alors les thèmes d’écriture. Une poésie libre et assumée. Voire même revendiquée.  Que ce soit avec la Noyade, l’Atelier ou Viens que je te griffe, chaque chanson fait écho à l’histoire d’une passion amoureuse.Une écriture qui n’est pas sans rappeler celles des premiers albums de Miossec et de Dominique A. Et puis il y a son phrasé, cette voix sourde, basse, posée qui fait écho  en vous. Une musique percutante. Car finalement David n’est pas qu’une voix. C’est aussi une vision : avec des repères ultra percutant des basses, des arrangements électro qui donne naissance à une musique pop presque habituellement réservée aux anglo-saxons.«Je suis plein de défauts mais j’ai quand même plusieurs attraits qui plaident en ma faveur» explique David Giguère dans le titre La Chose. Il ne vous reste plus qu’à découvrir son style unique par définition musicalement parlant.

 

 

Notez ce produit
snipet-image

David Giguère de l'autre côté de l'Atlantique

par

Jet-lag Magazine

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 07 juillet 2015

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

Un petit mot à ajouter ?