Delphine Josse pour une mode régionale

Collection Mode

Delphine Josse pour une mode régionale. Il est vrai qu’il faut une certaine audace, une forme de courage aujourd’hui pour lancer une activité de mode. L’histoire d’une passion aussi. Celle d’un détail, d’une couture parfaitement maitrisée, de l’idée à profusion et une envie folle d’abattre les frontières et de rassembler des passionnées de mode ou pas autour d’un projet. C’est comme ça que Delphine Josse s’est lancée dans la création de sa marque éponyme. Découverte.

DelphineJosse pour une mode régionale DelphineJosse pour une mode régionale

Rencontre avec Delphine Josse pour une mode régionale

Delphine Josse a du caractère et une volonté faite d’acier et de détail. Elle sait ce qu’elle veut et se donne les moyens d’accomplir ses rêves en dessinant des robes noires exclusivement au coupe parfaite. Celle qui avait lancé sa marque à Paris dans une boutique est revenue s’installer à Toulouse. La styliste de mode bretonne à la créativité sans limite se cramponne volontiers à sa vision de la mode avec une détermination sans faille et le plaisir de dévoiler jour après jour des lignes épurées pour des vêtements de mode aux coupes idéales. Elle souhaite proposer que des robes noires : robe ample, robe ajustée, robe dentelle, robe longue, robe droite, robe fluide, robe trapèze, robe à volants, robe sans manches, robe à taille basse, robe à manches courtes, robe patineuse, robe fourreau, robe asymétrique, robe épaules dénudées… Bref proposer une belle robe noire au vrai sens du terme. Du sur mesure qualitatif…

Cette designer textile a su avec le temps et l’expérience imposer un style, définir les axes du look qu’elle voulait voir s’imposer. C’est ainsi que vous pourrez découvrir son travail dans une boutique éphémère L’Emplacement, jusqu’au 17 mars au 40 rue Alsace Lorraine, du lundi au samedi de 11h00 à 19h00 pour découvrir ses nouvelles créations avec la robe T et les foulards de son conjoint aux couleurs chatoyantes.

Une volonté de faire changer le regard des gens sur la mode

Pourtant derrière cette ferveur effrontée de vouloir abattre les frontières entre création et prêt à porter accessible, elle se bat au quotidien. « C’est quand même dingue qu’à l’heure actuelle les gens se ruent tous chez Zara qui proposent des vêtements fabriqués dans des conditions pas toujours fabuleuses et que moi, petite marque de créateur, j’ai du mal à faire découvrir mes projets. Alors que la qualité des produits est là, c’est fabriqué localement, à petite échelle et avec des gammes de prix accessibles. « 

Car oui, Delphine Josse qui nous avait accordé une interview, a voulu partager ses créations cousues main et les rendre accessibles. Du coup, ne croyez pas, mesdames, que sa mode impose des prix de dingue. On navigue avec des pièces accessibles autour de 125 € pour une robe et un porte-carte dès 46 euros. Les foulards, eux, sont également sur la même logique de distribution. Alors pour ne pas rester cloisonner dans un univers morbide, elle a décidé de créer un collectif de mode régionale. Avec l’intention précise de rassembler les différents acteurs régionaux de l’univers de la mode au vrai sens du terme. « L’idée est de permettre à chacun de s’enrichir de l’expérience de l’autre. Par exemple, moi, je sais où on peut fabriquer des étiquettes avec ma signature. Mais peut-être qu’ un distributeur de mode ne le sait pas. Du coup si on partage nos connaissances, on devient plus fort et on gagne en puissance. Du moins c’est ainsi que j’ai envie de voir les choses« , affirme-t-elle.

Création d’une Maison de la Mode Toulousaine et Occitane

Ni une, ni deux, elle se lance dans la création récente de la première Maison de la Mode Toulousaine et Occitane et espère rassembler un maximum d’acteurs de la mode régionale.

Infos pratiques

A découvrir également

 

Découvrir la styliste Bérengère Claire à Paris Bérengère Claire, la petite marque qui monte