Pourquoi écrire, dessiner ou s’exprimer ?

Exposition Livre Musique

Pourquoi écrire, dessiner ou s’exprimer ? Pour véhiculer des idées différentes et éduquer aussi d’une certaine manière. Aujourd’hui, la France panse ses blessures mais pourtant la réalité est bien difficile à relater. A l’étranger aussi.

Pourquoi écrire, dessiner ou s’exprimer ? Pourquoi écrire, dessiner ou s’exprimer ?

Donner du sens

Quand je suis arrivée au Maroc, récemment, le douanier m’a demandée mon métier. Naturellement, j’ai répondu : « Journaliste ». Cela n’a pas été sans conséquence. On m’ a posé une multitude de questions pour savoir ce que je venais faire ici, qui j’allais voir, le nom des publications pour lesquelles je travaillais, chez qui j’allais être hébergée et je vous en passe. Du coup, je me suis posée une multitude de questions. Pourquoi écrire, dessiner ou s’exprimer ?

Quand j’ai été en Tchétchénie, je suis passée par la Russie. Et là, idem. Il fallait montrer pâte blanche. En Haïti, bis répétita. Évidemment je ne vous parlerai pas de l’Afghanistan

Malgré ses vérifications, je n’ai jamais eu de mal à exercer mon métier et bizarrement, je trouve que c’est en France où cela devient le plus dur. Car dès qu’on veut parler de sujets qui fâchent, les patrons ou les politiques se retranchent derrière une idée toute simple : « je n’ai rien à dire » ou ‘je n’ai pas le temps. »C’est en cela que cela devient de plus en plus difficile. Décrocher une véritable info et pouvoir faire réagir autour de celle-là devient tout simplement délicat. Après, Internet, avec son lot de crétins qu’il contient, offre à chacun le moyen d’exprimer ce qu’il veut. Certes, avec son lot de difficultés… Être lu, être commenté, avoir un salaire à la fin du mois mais on peut transmettre des idées différentes.

Charlie Hebdo

Ce matin, sur France Info, j’ai entendu un reportage qui m’a fait mal. Des gens de sensibilité Front National affirmaient que Charlie Hebdo avait eu ce qu’il méritait ! On sait bien qu’être pour le Front National n’est pas en soit un preuve d’intelligence mais j’ai vu rouge qu’une radio publique donne la parole pour tenir des propos aussi absurdes. Car Charlie Hebdo ne faisait pas la guerre, ils dessinaient pour exprimer des idées différentes. Et heureusement qu’en France, on peut encore les exprimer. La preuve, on donne bien la parole à des crétins pour dire de telles conneries.

Souvent quand je rencontre des gens, on me demande : « Alors c’est comment ton métier ? » Ce métier fascine autant qu’il peut faire peur. Et, au grand regret de certaines personnes, je n’ai jamais été interdite d’exprimer quelque chose de différent, je n’ai jamais été censurée quand j’étais sur France Télévision. Bien au contraire. Je crois surtout que c’est moi qui, sans le vouloir, m’interdisait de dire des choses que, peut être, je n’assumais pas.

Une prise de risque désormais

Avec les récents drames de Charlie Hebdo, tout plein de souvenirs sont remontés à ma mémoire car c’est plus simple souvent d’occulter les choses. Il y a ces journalistes qui sont morts pour avoir voulu exprimer des idées différentes, il y a ceux qui ont été traqués- Jean Dominique que je ne connaissais pas personnellement mais dont je connaissais les proches – et puis il y a ces amis qui sont morts pour avoir voulu aider des journalistes. Comme en Tchétchénie, par exemple. C’est toujours très difficile d’en parler car le statut de journaliste protège aussi en quelque sorte des fois. En Tchétchénie, pour mon cas, ce fut le cas même si nos conditions de reportage furent périlleuses.

Pour en savoir plus

Pour moi, c’est ce que Charlie Hebdo incarnait. Une liberté de ton, une pluralité des médias qui rassure car même s’ils allaient peut être trop loin pour certains, ils proposaient une autre manière de voir les choses et en ça, ils ne méritaient en aucun cas ce qui leur est arrivé. Car ils n’avaient que des stylos pour raconter et dessiner !

Alors quand on me posera la question je saurai quoi répondre à la fameuse question : Pourquoi écrire, dessiner ou s’exprimer ? Parce que la liberté n’a pas de prix et ne s’achète pas… Du moins je me plais à le croire, encore.

 

 

 

Notez ce produit
snipet-image

Charlie Hebdo

par

Charlie Hebdo

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)