Faire un tour du monde : la Nouvelle Calédonie

Faire un tour du monde : la Nouvelle Calédonie. A peine arrivée à Nouméa, on m’envoie en reportage à Lifou, une île du lagon de la Nouvelle Calédonie. Une expérience gratifiante.

Faire un tour du monde : la Nouvelle Calédonie

Faire un tour du monde : la Nouvelle Calédonie Faire un tour du monde : la Nouvelle Calédonie

Après avoir parcouru pendant 4 mois environ l’Amérique du Sud, je découvre le caractère insulaire de la  Nouvelle Calédonie. Grosso modo, les plages y sont magnifiques, la culture présente et un côté indépendantiste que je découvre alors avec mes yeux européens. Les Kanaks sont des gens merveilleux, doux et attentifs aux autres. Même si j’étais à des milliers de kilomètres de chez moi, je ne m’y suis jamais sentie toute seule. J’ai eu quelques coups de blues mais souvent, un ami m’appelait et me remontait le moral. Pas de temps pour s’apitoyer sur son sort, surtout quand on est sur des plages idylliques qui rendent tous vos amis jaloux en Europe. Après un voyage de 25 heures, on m’envoie en reportage avec Air Calédonie pour rejoindre la petite île de Lifou qui fait partie des îles de la Loyauté. Grosso modo, comptez 250€ pour profiter de l’archipel.

Pour moi, tout y est étranger.

Les habitations ne ressemblent à rien de la France. Ici, c’est des sortes de paillotes locales et non des buildings de fer et d’acier. Les gens ne parlent pas français, surtout les Anciens. On vous invite souvent à venir boire un verre, des statues imposantes de guerriers kanak sont exposées dans les rues et toujours l’océan pacifique qui brille à perte de vue. Lifou est aussi grande que la Martinique même si j’ai l’impression alors que c’est tout petit, le centre-ville se concentrant sur quelques rues. On se repère au nom des plages, le plus souvent et on circule en taxi-brousse ou en pirogue.

Contrairement à ce que l’on peut imaginer, les populations sont très ouvertes. Vous pouvez facilement discuter avec eux même si les Anciens parlent encore en dialecte. On vous invite forcément à venir déguster un bougna, un ragoût de viande, de poulet ou de poisson, accompagné de patates douces, de taros et d’ignames, et arrosé de lait de coco. Le tout étant enveloppé dans des feuilles de bananier puis cuit sur des pierres chauffées à l’intérieur d’un four kanak, un trou recouvert de terre et de feuilles. Si vous allez à Lifou, il est indispensable, vraiment, d’aller goûter la cuisine des deux Jeanne : Jeanne Forrest, à Luengöni, et Jeanne Boula, à Mu. Réservation 24 heures à l’avance. Pour deux personnes minimum. Bref, une chose est sûre, avec un bougna dans le ventre, vous n’aurez qu’une envie : dormir et vous reposer dans un hamac pour bien digérer. Les parts sont copieuses et c’est un brin lourd. C’est le pli à prendre ici.

De retour à Nouméa, je découvre une autre manière de penser et de fonctionner. La civilisation y est plus mixée, beaucoup d’Européens se mêlent aux Kanaks. Le souci, ici, c’est le train de vie qui grimpe très vite. Tout est ultra cher : les soins médicaux, les pâtes fraiches, les yaourts, tous les produits importés valent un bras. Résultat : vous vous retrouvez à faire le marché pour vous adapter à la vie locale. Aussi, les femmes seules qui voyagent devront être prudentes car même si les Kanaks ne sont pas méchants, ils ont un côté dragueur qui peut être agaçant parfois et insistant. Même si c’est plutôt flatteur d’être autant draguée 🙂

Je profite de l’occasion, étant à quelques kilomètres de l’Australie pour aller faire un tour à Sidney et à Melbourne. Même si c’est à l’occasion de courts séjours que je découvre la vie australienne, l’un de mes prochains voyages sera très certainement l’Australie, crevant d’envie de visiter le désert australien et la barrière de corail avant de poursuivre mon tour du monde à la Réunion, toujours pour le travail…

Arrivée à Nouméa, le lagon est sous mes yeux ébahis !
Partout dans Nouméa, des statues d'art Kanak sont dispatchées ça et là !
Au mémorial des Missionnaires
Un danseur kanak dans un spectacle de danse traditionnelle

 

 

 

 

 

 

Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

98849

4.5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 6 avis)