Share

Voyage dans les jardins du château de Hauterive

France

Voyage dans les jardins du château de Hauterive : A moins de 10 mn du centre-ville d’Issoire se dresse le château de Hauterive (17e s/18e s/19e s), pas très loin du Château de Parentignat

Voyage - jardins - château de Hauterive Voyagez dans les jardins du château de Hauterive

Les jardins du château de Hauterive

Belle demeure privée du Puy-de-Dôme, au cœur de l’Auvergne, le Château de Hauterive, que l’on doit à la famille Chaudesolle, abrite de superbes jardins ouverts au public, partie intégrante d’un domaine qui compte au total quelque 14 ha. Au cours d’une visite d’une bonne heure, on découvre avec plaisir fleurs et bosquets, belvédère et arbustes fruitiers, ormes et pins. Un édifice sublime, un peu comme les Châteaux de Normandie que l’on avait visités récemment !

Suivant les panneaux verts (bosquets, Ha-Ha, belvédère, allée Georgine Onslow, chambre de verdure, quinconce d’ormes…) qui s’égrènent tout au long du parcours que suit le visiteur, on s’approprie un peu plus l’esprit du lieu et sa conception.

Du potager aux grandes allées, des sous-bois au belvédère (d’où se dessine parfois au loin le célèbre massif des Mont-Dore, et se devinent les grottes de Périer entre autres), de la cave à la glacière, au four à pain, on se promène nonchalamment autour d’un parc des plus verdoyant, qui se ressent des interventions des différentes familles propriétaires du château (Chrétien de Lamoignon de Basville en 1706, François Lecourt de Saint-Agnes en 1761), dont les descendants accueillent aujourd’hui le visiteur en quête d’authenticité.

Les jardins - château de Hauterive Le château de Hauterive

Voyage dans les jardins du château de Hauterive

Les jardins alimentaires - Château de Hauterive Un peu de jardinage ?

Qui apprécie le jardin de buis, qui se sent pousser une âme d’horticulteur ou de planteur au cœur du potager, se remémore le temps des amours dans le cabinet de printemps… Tout cela sans oublier de déambuler à son gré dans l’allée des Pins de Corse, ombrageuse à souhait, d’en savoir plus sur l’allée Georgine Onslow (fille du compositeur George Onslow devenue l’épouse d’Ernest d’Hauterive en 1830) dans un sous-bois calme et romantique, ou encore de faire un détour vers le rond-point des lapins. Mais attention, après le quinconce d’ormes, et avant de quitter la propriété via la potinière, le four à pain et les cuves à linge, il ne faut pas oublier de faire un détour via la glacière et la cave, légèrement en contrebas du château.

Le portail - Château de Hauterive Le portail du château de Hauterive

A savoir 

Les jardins - château de Hauterive - bâtiments Les jardins du château de Hauterive et ses bâtiments

Là où se trouve aujourd’hui le château de Hauterive se trouvait au 10e un domaine, propriété de l’abbaye d’Issoire.

Bassin - château de Hauterive Bassin au château de Hauterive

Le potager est laissé à l’usufruit des Issoiriens. Et le résultat de cette initiative est excellent.

Renseignements

Ouverture en juin et septembre tous les samedis, dimanches et jours fériés de 14 h à 19 h, en juillet et août tous les jours sauf le mardi, de 14 h à 19 h.

Entrée 5 €, tarif réduit 3 €, gratuit – 10 ans, étudiants – 25 ans.

Office de tourisme du pays d’Issoire

Indication - jardins- château de Hauterive Indication dans les jardins du château de Hauterive

Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

63500

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 4 avis)

Rédigé par Nancy Besse

le 18 juillet 2016

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

2 Comments

  • Bel endroit ; une visite bien sympathique

  • […] et les font voyager dans le temps. Après notre visite aux jardins du château d’Hauterive (notre article), voici venu le temps de se plonger au cœur du château de Parentignat, surnommé le « Petit […]

Leave a comment