Share

Julien Marinetti au Mamounia Palace à Marrakech

Exposition

Julien Marinetti au Mamounia Palace à Marrakech. Pour la première fois, le célèbre Palace La Mamounia à Marrakech ouvre ses portes à un artiste français. Cette exposition unique réunira 60 œuvres de l’artiste Julien Marinetti du samedi 11 avril au 30 septembre 2015. Voyage à Marrakech.

Julien Marinetti au Mamounia Palace à Marrakech Julien Marinetti au Mamounia Palace à Marrakech

Julien Marinetti au Mamounia Palace à Marrakech

Julien Marinetti installe ses sculptures au Mamounia Palace à Marrakech au Maroc. Des œuvres monumentales aux petites sculptures de bronze peint appelées Doggy John ou Bâ ou Popy. Ces derniers seront les nouveaux résidents de cet endroit d’exception, le célèbre luxueux palace La Mamounia à Marrakech. L’artiste infatigable a pris pour habitude de trouver de nouveaux lieux où expérimenter son art. Marrakech est donc sa prochaine étape. Une destination idéale pour Julien Marinetti. C’est une étape d’exception pour l’artiste français le plus reconnu de la scène internationale du moment que de pouvoir exposer dans un tel palace.

Julien Marinetti a choisit le bronze comme matière de prédilection, en hommage aux éternelles sculptures grecques classiques.  La démarche de Julien Marinetti, se situe dans un contexte de réflexions théorique et pratique de l’art.

Pour lui, «le syncrétisme de l’art» devient alors la base de ses créations. C’est à dire mêler sculpture et peinture dans une même et unique œuvre. Ainsi Doggy John le bouledogue, Popy le teddy bear, Kwak le canard, Bâ le panda ou encore la série de Skull deviennent ses totems contemporains.

Julien Marinetti, une valeur sure

Couleurs, lumières, histoire, on comprend aisément que nombre d’artistes y aient trouvé leur oasis. Et c’est dans l’historique hôtel de La Mamounia qu’il posera ses valises, et ses œuvres !  Entre un père photographe-reporter et une mère directrice d’une école de théâtre, l’initiation aux arts s’imposait d’elle même. Il sera peintre, le petit. Dès l’âge de 5 ans, il commence ses premières «peintures à l’huile sur torchons de cuisine.»

Il peint, sculpte tout, et sur n’importe quel support, détournant ainsi de façon naturelle les objets du quotidien. L’histoire continue de façon quasi solitaire et intuitive, puisqu’encore enfant, il passe ses journées dans l’atelier du sculpteur Paul Belmondo et du peintre Edmond Heuzé à observer et travailler. Rien que ça ! Épris et fasciné très tôt par les techniques de composition et les traités d’anatomie du Quattrocento, il étudie avec minutie ces référents académiques qui ne le quitteront jamais. Insatiable de connaissance et de découverte, c’est à l’âge de 16 ans, le bac en poche, qu’il poursuit sa formation à l’Académie des Beaux- Arts puis à celle de la Grande Chaumière.

Expositions dans le monde entier

Aucunes revendications politique, religieuse ou sociale. Néanmoins, l’artiste se fait le défenseur d’un universalisme dans l’art. Car Julien Marinetti  se définit avant tout comme un artisan, revendiquant les théories de Walter Gropius et du Bauhaus. Parmi ses pièces qui se démarquent : Doggy John le bouledogue, Popy le teddy bear, Kwak le canard, Bâ le panda ou encore la série de Skull…Ces totems contemporains sont le témoignage d’une profonde volonté d’exploitation originale de la sculpture et de la peinture.

Il a exposé dans toutes les plus grandes capitales du monde : New-York, Londres, Singapour, Paris… Mystérieux, aventurieux et intense, Julien Marinetti n’a cessé de voyager avec ses œuvres. Prochaine escale : Marrakech dans l’un des plus beaux palaces au monde, le Mamounia, un nouvel endroit où expérimenter son art. Une destination idéale pour Julien Marinetti car en plus, c’est une première pour cet établissement hôtelier de prestige.

Pour en savoir plus

  • Consultez nos articles sur les expositions et jetez un coup d’oeil à nos articles culture. N’hésitez pas à nous laisser un petit message…

Cette exposition unique qui réunira 40 œuvres peinture et sculptures dévoilera ainsi des œuvres monumentales aux petites sculptures de bronze peint; Doggy John,Bâ, Popy. L’exposition aura lieu du samedi 11 avril au 30 septembre 2015 à l’hôtel de luxe Le Mamounia.

 

Notez ce produit
snipet-image

Julien Marinetti installe ses sculptures au Mamounia Palace à Marrakech

par

Mamounia Palace

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 31 mars 2015

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

1 Comment

Leave a comment