La Guyane, destination sensations

La Guyane, destination sensations ! La guyane française, je l’ai découverte il y a une dizaine d’années maintenant. J’en garde un très bon souvenir malgré ce que l’on peut entendre très souvent sur cette destination. Découverte d’un voyage qui affiche sa différence.

La Guyane - destination sensations La Guyane, destination sensations

Visiter la Guyane, destination sensations !

Dès que vous posez votre premier pied sur le sol guyanais, en Amérique du Sud, une chaleur épaisse vous happe. Une chaleur qui vous colle à la peau littéralement. Immédiatement, à la sortie de l’avion, on est heureux d’aller chercher ses bagages au sein même du superbe aéroport de Cayenne, fringant neuf à l’époque. Généralement, les gens et les familles se retrouvent avec joie. Puis, il vous faudra gagner votre voiture de location et filer vers Cayenne. Là, en soi, c’est une expérience et vous allez découvrir de nouvelles habitudes de vie en Guyane française. Si vous êtes sensibles à la chaleur et au soleil, votre premier réflexe, une fois la clef de votre voiture mise dans la serrure, sera d’allumer la climatisation. Vous allez également penser à protéger le volant avec un couvre soleil pour ne pas qu’il chauffe trop vite. Puis direction Cayenne dans le département d’Outre Mer la Guyane pour un Voyage d’Exception. Imaginez où que vous alliez une végétation luxuriante omniprésente, vous êtes en terre amazonienne, le poumon vert de la planète qui abrite une biodiversité unique.

Découvrir la Guyane

Quartier huppé

Très vite, à l’architecture des maisons créoles, on découvre des quartiers différents. Ceux qui ont les moyens et ceux qui les ont moins. Le signe distinctif : Les murs de protections et les climatisations au sein des maisons. On traverse d’abord Rémire Montjolie, le quartier huppé de la proche banlieue de Cayenne. Puis on poursuit sa route. On croise ces mini-vans qui servent de taxis collectifs, ici. Il vous en coûtera que quelques euros pour aller à Cayenne dans une ambiance 100% guyanaise.

Le marché de Cayenne

De l’extérieur, rien de particulier si ce n’est la qualité des fruits exotiques qui s’exposent à la vue de tous. Mais c’est à l’intérieur qu’il vous faudra pénétrer pour découvrir son marché alimentaire sur lequel on trouve de nombreuses spécialités locales. Dans les allées, il y a du monde, l’ambiance chaleureuse est au rendez-vous. Bien sur, on y retrouve aussi des senteurs, des parfums exotiques. C’est le principal lieu de vie et de rencontre pour les habitants de la ville. Le bâtiment a d’ailleurs été construit par Eiffel en 1907. Vous y trouverez tous les trésors cachés de la Guyane : Rhum, confitures exotiques, produits artisanaux, épices grandioses. Mais si j’ai une recommandation à vous faire c’est d’aller y manger une soupe chinoise en fin de matinée ! Rien que pour ça, cela vaut le détour. C’est parfumé, plein de saveurs et de produits locaux. Il vous faudra y aller le mercredi et en fin de semaine pour profiter de cette ambiance unique.

Passer par la place des Palmistes pour profiter de ces immenses palmiers qui proposent une ombre que vous saurez apprécier. Vous pourrez en profiter pour grimper jusqu’au fort Cépérou. De là-haut, une vue imprenable sur la ville vous sera proposée. C’est probablement l’une des plus belles  vues de la ville.  Après cette visite, profitez des petites boutiques dans les maisons créoles et aller boire un verre si vous souhaitez vous rafraichir à l’hôtel des Palmistes.

La rue centrale de Cayenne
La rue centrale de Cayenne
La place des Palmistes à Cayenne
La place des Palmistes à Cayenne

Frissonner

Dans tous les cas, c’est sur, vous allez frissonner d’être réveiller par des singes hurleurs en pleine forêt, de croiser votre première vraie mygale ou alors de vous retrouver au sein d’une fête vaudou en plein milieu de l’immense forêt amazonienne. Vous vous arrêterez très certainement à Saint Laurent pour visiter les anciens bagnes et vous comprendrez alors toute la cruauté qu’ont vécu les bagnards. Car très souvent on imagine ce que la vie a été pour certains ou est encore pour d’autres ici. C’est une sorte de devoir moral.

C’est aussi l’occasion de découvrir une faune et flore atypique comme ce fut le cas avec mon premier tête à tête avec une mygale !

Rencontrer les Hmongs au marché de Cacao

Pour cela, il vous faudra aller à Cacao, un charmant village situé à 75km de Cayenne (1h15 en voiture). Ce village vaut le détour car il est peuplé par des Hmongs originaires du Laos et qui ont été accueillis par les Français dans les années 70 après la guerre d’Indochine. Le marché vaut le détour car il y flotte une animation rare, un peu comme sur les marchés asiatiques. Faites le plein de fruits exotiques, de légumes et des fleurs tropicales qui sont grandioses. Bien sur, vous y trouverez également des spécialités chinoises avec des nems, des samoussas, des soupes et autre plats traditionnels délicieux. Tout est préparé sur place par les femmes Hmongs. Partagez y un repas sur un coin de table et vous comprendrez mieux ce qu’on vous explique là.

Passage obligatoire au musée de l’association « Le Planeur Bleu ». Ici, vous trouverez une grande collection d’insectes endémiques à la Guyane, comme des mygales, des papillons, et bien d’autres. Vous pourrez également y découvrir des poteries amérindiennes, d’anciennes pièces de monnaie et d’autres morceaux d’histoire de la Guyane.

En quittant Cacao, ne manquez pas de vous arrêter au restaurant La Bell Vue, ici, il vous faudra goûter au poulet boucané, brochettes, etc… avec une vue dégagée sur la forêt. L’endroit est grandiose

Passer une nuit dans la forêt amazonienne

C’est l’expérience unique qu’il vous faudra faire impérativement si vous voulez mon avis tant l’endroit prend une autre dimension la nuit. Tout y est impressionnant. J’ai eu au cours de mon séjour en Guyane eu la chance d’y dormir à plusieurs reprises. J’ai eu le bonheur total d’y dormir dans un cadre sécurisé dans un lodge en pleine forêt tropicale au Wapa Lodge, à une vingtaine de kilomètres de Kourou.  Et j’y suis allée du côté d’Apatou avec mes colocataires. Au fur et à mesure que la nuit se lève, les couleurs changent au fil des minutes, chaque bruit devient angoissant tant ici, le calme demeure. Le plus effrayant, la nuit, quand les singes hurleurs s’égosillent le gosier. J’avoue je n’étais pas très rassurée… Cela n’a rien à voir avec le Wapa Lodge où tout est fait pour vous proposer une expérience grandiose. Vous y passerez un moment magique dès qu’on y arrive. Le site s’illumine à l’heure du coucher du soleil avec des petites bougies disposés ça et là. C’est super bien entretenu. Et l’accueil chaleureux est topissime.  On vous fera vivre une vraie expérience en allant à la pêche aux piranha dans le fleuve qui longe l’endroit. Le Wapa Lodge est très bien aménagé avec des carbets différents selon le type de clientèle : famille, couple, amis, etc…. Selon le niveau de confort que vous souhaitez, vous pourrez choisir des hamacs, des lits-double avec moustiquaires, draps et oreillers. Des toilettes sèches et des douches sont situées à  l’extérieur des carbets. 

Vous êtes dans un écolodge. Par conséquent ici, pas d’électricité pour recharger son téléphone ou son appareil photo, donc organisez-vous au préalable et munissez-vous si besoin d’une batterie externe.

Le tarif est de 210€ / personne en hamac, 230€ / personne en lit individuel et 250€ / personne en lit double.
Pour les enfants de moins de 12 ans, le tarif est de 105€ / personne en hamac et 125€ / personne en lit individuel.
Les tarifs proposés peuvent paraître un peu élevés,  c’est un sacré budget mais l’expérience vaut vraiment le coup !

Ce lieu est une véritable invitation à  la détente, au bien-être et a  la déconnexion en plein milieu de la forêt amazonienne guyanaise !

Croisière vers les îles du Salut

Alors là, préparez-vous à en prendre plein les yeux au cours d’un voyage sur mesure, hors des sentiers battus. Dès qu’on arrive au terminal du littoral guyanais,  vous allez pouvoir découvrir des territoires de toute beauté. C’est d’ailleurs l’une des destinations les plus réputées pour les touristes. Ici, partez en catamaran en direction des îles du Salut. Ce paradis terrestre est tristement célèbre pour avoir été un bagne aux conditions de détention très rudes. Un petit paradis en enfer, si vous voulez mon avis. Après une heure de traversée où cours de laquelle on vous explique l’histoire de cette île tropicale, vous pourrez poser le pied sur le sable blanc des îles du salut. Ici, c’est cocotiers, palmiers et eaux turquoises au programme. Vous pourrez faire le tour de l’île à pied…La végétation sur l’île Royale est démentielle, en même temps c’est normal car elle est fermée depuis 1954. Elle est seulement habitée par les tortues de mer et les singes capucins.

Bâtiment, vestige des bagnes des îles du Salut en Guyane
Bâtiment, vestige des bagnes des îles du Salut en Guyane
Flâner sur l'Ile Royale en Guyane
Flâner sur l’Ile Royale en Guyane
Ile-Royale-French-Guiana
Ile-Royale-French-Guiana

Direction Saint-Laurent-Du-Maroni

St Laurent, c’est la ville la plus culturelle de la Guyane. J’ai adoré y aller, A chaque fois, j’avais un véritable coup de coeur pour cette destination. St Laurent est situé au Nord de la Guyane face au Surinam, séparés par le fleuve Maroni. Il s’y dégage une énergie que l’on ressent. Sa population est riche, variée et populaire. Aujourd’hui, on y trouve les Bushinengués, des Asiatiques, des Javanais, des Haïtiens, des Surinamais et des métropolitains.  Vous y trouverez des galeries d’art bushinengués qui valent le détour. Impossible également d’en repartir sans visiter un pan de l’histoire majeure  avec les bagnes de Saint Laurent.

L'ancien hôpital de Saint Laurent du Maroni
L’ancien hôpital de Saint Laurent du Maroni
Maisons créoles à Saint Laurent du Maroni
Maisons créoles à Saint Laurent du Maroni

Rejoindre Apatou sur le fleuve du Maroni

Mais c’est de là, qu’il vous faudra prendre une pirogue pour rejoindre la zone interdite Maripasoula. Bien sur, lors de cette route longue sur le fleuve, vous pourrez faire des pauses, notamment à Apatou qui vaut le coup. Pour y dormir, vous pourrez opter pour un hamac à nouer à l’embarcadère où il y a un bar. Sinon, vous pourrez rejoindre le centre du village en quelques minutes. De là, de nombreuses expéditions dans la forêt sont proposées pour découvrir la faune et flore.

Pour y séjourner, comptez environ 15 € pour accrocher votre hamac pour une nuit.

A découvrir également

Préparer un voyage en Guyane Voyage-en-Guyane


Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

97740

4 (basé sur 14 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 27 janvier 2016

4 commentaires

  • […] simplement. Ou encore, assister en direct live à la naissance d’une tortue luth. Bref, la vie en Guyane, c’est une expérience de tous les jours virevoltante assurément où le courage et la force […]

  • […] cours de mon séjour prolongé en Guyane, j’ai pu visiter le centre spatial de Kourou, découvrir la faune locale, voir des tortues […]

  • […] rédactions nationales dans les dom-tom français, mon conjoint de l’époque était parti en terre guyanaise travailler et je m’apprêtais à le rejoindre. C’est donc sans hésitation que je suis […]

  • […] Guyane, destination sensations, vous en croiserez très certainement mais rassurez-vous, elles sont bénignes. Elles sont même […]

Un petit mot à ajouter ?