L’Afghanistan comme on ne la connait pas

Moyen Orient

L’Afghanistan comme on ne la connait pas ! Souvent des raccourcis sont faits pour faciliter la diffusion d’une pensée sur un pays. L’Afghanistan fait partie de ceux-là malheureusement. Pourtant l’Afghanistan, ce n’est pas que des fanatiques d’Allah ou des gens d’Al Qaida à chaque coin de rue.  Loin de là même… Un voyage qui vous apprend beaucoup sur le monde.

L’Afghanistan comme on ne la connait pas L’Afghanistan comme on ne la connait pas

Découvrir l’Afghanistan : Carnet de route

Les gens que nous avons eu l’occasion de rencontrer nous ont toujours paru extrêmement curieux sur nos modes de vie. Avec leur sourire, ils étaient très souvent ouverts d’esprit et avaient l’envie de mieux comprendre nos sociétés sans pour autant quitter la leur.

C’est donc dans ce cadre que j’ai rejoint mon père en Afghanistan pour un court séjour. Forcément sur place, malgré ce triste décor de guerre, le passage des checkpoints rythment très vite notre séjour sur place à Kaboul. Dès qu’on quitte Kaboul, les carcasses de vieux tanks rouillés rythment le paysage. Bien sur, il est impossible de rejoindre l’un d’entre eux car tout a été miné.

Vivre en Afghanistan

Mon père a travaillé en Afghanistan dans un restaurant à Kaboul et s’est lié d’amitié à certains Afghans. Ces sociétés sont difficiles à cerner et si éloignées de nos modes de pensées que c’est un grand écart que l’on doit faire pour mieux les comprendre et pouvoir en discuter.

La religion musulmane y est présente. Pourtant, même si certains tentent de vous la faire adopter, les gens que nous avons croisés n’ont jamais insisté. On leur expliquait que nous étions sans religion, ni croyance et on discutait d’autres choses. Allah n’avait pas sa place dans nos discussions et cela ne dérangeait personne. Ni eux, ni nous. Chose assez rare au pays des mollahs, j’ai même été invitée à manger à la table des hommes !

L'Afghanistan comme on ne la connait pas

Au cœur de Kaboul

Au départ, nous étions à Kaboul puis ensuite, nous avons été en zone pachtoune moins dangereuse. Et là, encore, ce fut de jolies rencontres pleines de générosité et de nombreuses interrogations auxquelles il fallait trouver des mots. La famille chez qui nous habitions vivait dans des conditions que nous, Européens, jugerions pauvres. Pas d’eau, il faut aller au puits, pas d’électricité ou à peine quelques heures par jour. Un fossé indéniable avec nos sociétés de surconsommation.

Pourtant, nous gardons d’excellents souvenirs passés avec ses gens. Ils nous ont enseignés la pêche, la cuisine afghane et leurs soins de beauté… Autant de chose qu’on n’imaginerait pas quand on voit dont on parle de l’Afghanistan dans nos média. Ce fut dans tous les cas, une jolie aventure.

Infos pratiques !

Découvrez quelques photos de cette expérience fabuleuse !

Sur la route en Afghanistan Sur la route en Afghanistan

Tradition de crête rouge en Afghanistan Tradition de crête rouge en Afghanistan

Sur le souk de Kaboul en Afghanistan Sur le souk de Kaboul en Afghanistan

Femmes en Afghanistan Femmes en Afghanistan

En Afghanistan En Afghanistan

Au marché devant la poissonnerie à Kaboul Au marché devant la poissonnerie à Kaboul

Artisanat puissant en Afghanistan Artisanat puissant en Afghanistan

Se balader à dos d'âne Se balader à dos d’âne

Dans les ruines de cités d'antan en zone pachtoun Dans les ruines de cités d’antan en zone pachtoun

Enfants dans la campagne au nord de l'Afghanistan Enfants dans la campagne au nord de l’Afghanistan

 

Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 2 avis)