Share

Léocadie Lehagre et ses créations

Bijou Toulouse

Léocadie est une jeune femme artisan verrier. Son art est aussi original que son prénom, Léocadie ! Ses créations sont modernes, épurées et son travail très délicat. Découverte de Léocadie Lehagre et ses créations.

Léocadie Lehagre et ses créations Léocadie Lehagre et ses créations

On peut découvrir son travail à « Jardins des Paradis » à Cordes sur Ciel (81) actuellement. Mais une chose est sûre, c’est qu’on devrait la voir à d’autres endroits prochainement. Léocadie Lehagre et ses créations.

Léocadie Lehagre et ses créations

Jet-lag-trips : Qu’est-ce qui vous a poussé à devenir créatrice ?
Léocadie Lehagre :
Je suis dans la création depuis toujours. Je dessine, compose, depuis que je tiens un crayon. Pour moi le fait de faire un métier artistique a toujours été une évidence, c’est pourquoi j’ai fait des études d’art plastique. Après ma licence et une pratique artistique autour de la projection de la lumière, je me suis donc dirigé vers la technique du vitrail par le biais d’un apprentissage. Les bases acquises dans ce domaine me permettent une certaine liberté dans mes créations.

Jet-lag-trips : Comment décririez-vous votre univers ?
Léocadie Lehagre :
A la fin de mon cursus universitaire, ma pratique artistique s’orientait vers la notion de filtre de lumière. Je vois le vitrail comme un filtre, il permet de faire rentrer la lumière dans nos intérieurs tout en jouant sur des nuances, des vibrations, des opacités. Mon univers s’inspire du monde végétal, avec des lignes pures et contemporaines.

Pour en savoir plus

Jet-lag-trips : Parlez-nous de votre dernière collection?
Léocadie Lehagre : Je suis actuellement en création pour une exposition aux « Jardins des Paradis » à Cordes sur Ciel (81). les pièces réalisées seront directement en relation avec le lieu. Mais pour l’instant je ne suis qu’au stade de la recherche et des croquis. C’est pourquoi je  vous invite à venir découvrir ce lieu magnifique qui ouvre ses portes le 27 Avril jusqu’au 7 Octobre.

Jet-lag-trips : Avez-vous un modèle fétiche?
Léocadie Lehagre : La Nébuleuse. Ma première création en utilisant le médium verre où je joue sur la transparence et l’opacité, par gravure à l’acide. Les nuances de gris donnent une certaine profondeur. La zone colorée sur la droite, en bleu, vient, comme poussée par le vent, rehausser l’ensemble.

Jet-lag-trips : Vous faites aussi des petits bijoux ravissants ?
Léocadie Lehagre : Je décline la technique traditionnelle du vitrail dans la création d’objets comme les luminaires et les miroirs qui peuvent être réalisés sur mesure. Idéal pour personnaliser un intérieur, une salle de bain, une chambre, un salon… Je réalise également des petites pièces : des bijoux, les piques à fleurs ou  plantes, des mobiles et des miroirs de sac, des cadeaux qui valorisent la féminité.

Jet-lag-trips : Qu’est-ce que vous adorez dans votre job ?
Léocadie Lehagre : J’aime mon métier car il me donne une vraie liberté créatrice. Certes les créations sont réalisés en association avec les clients, je conserve néanmoins mon style, car il représente ma griffe créatrice appréciée par les personnes qui me soumettent leur projets. Ce métier reste une passion, même si le quotidient n’est pas toujours simple. Le fait d’être seule dans cette aventure, a ses inconvénients. Je suis sur tous les fronts, il faut continuellement se faire connaître. J’ai besoin de partager avec des amies qui sont dans le domaine artistique afin d’avoir du recul sur mon travail. Cela permet d’ouvrir son regard et nourrir son art de ces échanges.

Jet-lag-trips : Une journée-type, ça se passe comment ?
Léocadie Lehagre : J’arrive tôt à mon atelier, j’œuvre à la conception des commandes en cours ou des créations pour les salons et les expositions. Ma journée se ponctue entre ces créations faites de  maquettes, de choix des verres, de découpe de verre, de montage et , de réalisations de devis, d’achats chez les différents fournisseurs ainsi que des recherches graphiques pour de nouveaux projets.

Jet-lag-trips: Combien de temps faut-il pour en créer un ?
Léocadie Lehagre : Le temps de réalisation d’un vitrail est assez  variable, suivant le motif et les différentes techniques utilisées (peinture, gravure, cuivre…). Ma dernière création est un vitrail entièrement peint pour un intérieur toulousain. Plus de 10 jours ont été nécessaires à la réalisation du projet.

Jet-lag-trips : Quel est votre magasin préféré à Toulouse ?
Léocadie Lehagre : Je ne suis pas très shopping, mais une assez grande lectrice quand le temps me le permet, c’est pourquoi je parlerais d’une librairie que j’affectionne particulièrement. C’est la librairie « l’Autre Rive » qui se trouve tout près de chez moi rue Etienne Billère, quartier St Cyprien. Le cadre est très agréable avec une petite cours extérieure et quelques fauteuils. C’est bon de savoir que l’on peut trouver un livre “même le dimanche matin” dans un quartier où les magasins culturels se font rares. Si vous y rentrez sans idées de lecture, laissez-vous porter par les conseils des vendeurs.

Jet-lag-trips : Un café où on peut vous croiser ?
Léocadie Lehagre : Je me retrouve souvent en fin de journée dans le quartier des Carmes où  j’aime prendre un verre de vin avec des amis autour de tapas espagnoles à “El Canail” une épicerie Ibérique.

Jet-lag-trips : Votre restaurant préféré à Toulouse ?
Léocadie Lehagre : Les frères Fourchette qui se trouvent rue du Languedoc, on peut  y  manger le soir à partir de 28 euros. Les chefs s’appliquent à nous servir des plats de qualités à des prix qui restes raisonnable.

Jet-lag-trips : Où peut-on trouver vos créations ? A quels tarifs ?
Léocadie Lehagre : Actuellement vous pouvez trouver mes bagues (25 euros) sur Toulouse dans la boutique Lillith Curiosa fleuriste place des Carmes. Vous pouvez aussi venir voir mes créations dans mon atelier qui se situe face au lac de Flourens près de Balma.

A propos...
snipet-image

Léocadie Lehagre

alias Léocadie Lehagre

Créatrice de bijoux


Rédigé par Christel Caulet

le 22 février 2013

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

2 Comments

Leave a comment