X
popup newsletter

Besoin d'astuces pour voyager stylées ? Inscris-toi et tu recevras nos meilleures infos voyage, hôtels et mode...

Lifestyle > Gastronomie > [ Restaurant français ]

Restaurant Le Métropolitan à Toulouse

Un maestro aux commandes du Métropolitan : Jérémy Morin occupait le poste de second de Yannick Alleno, maître restaurateur de renommée internationale à l’hôtel Meurice de Paris. Ce chef s’inscrit donc dans la nouvelle génération des chefs créatifs. Le Restaurant Le Métropolitan à Toulouse s’est taillé une solide réputation en peu de temps et a même décroché sa première étoile récemment. Voyage à Toulouse.

Restaurant Le Métropolitan à Toulouse Restaurant Le Métropolitan à Toulouse

Manger au restaurant Le Métropolitan à Toulouse

Le restaurant le Métropolitan à Toulouse a tout compris et résume parfaitement ce qui fait la réputation d’un établissement aujourd’hui : du talent à revendre, un cadre contemporain, une cuisine raffinée renversante qui vous attrape les tripes tant elle vous bouleverse. Une grande table incontestablement ! D’ailleurs ce n’est pas un hasard si ce lieu a obtenu récemment sa première étoile au Maison Michelin. Un grand restaurant qui gagne à être connu incontestablement.

Dans un cadre chaleureux et intimiste, une cuisine gastronomique sera le rendez-vous de tous les épicuriens de la ville rose. Dans ce restaurant étoilé, l’excellence se savoure avec un menu dégustation qui vaut le détour. Cuisine créative pour les repas d’affaire ou pour les repas en famille. Des accords mets vins qui vous réveillent le palais et vous donneront envie d’explorer chacun des plats de la carte menu de ce restaurant traditionnel. Le tout dans une ambiance chaleureuse, cette bonne table s’impose parmi les bonnes adresses de Toulouse. Des petits plats d’une finesse incroyable et des mises en bouche raffinées sauront réveiller votre palais grâce à une cuisine créative et innovante.

Un restaurant à Toulouse

On aime particulièrement la terrasse qui offre la possibilité d’une pause gustative agréable au cœur de Toulouse. Ce  restaurant gastronomique Toulouse s’impose dès lors comme une grande table de la ville rose. Un bon restaurant où il vous faudra réserver une table pour pouvoir y manger.

Tarifs : Le midi du lundi au vendredi, formule à 32€. Le soir, dîner du Met à 45€ (hors samedi soir), menu des gourmands à 70€ et menu découverte à 110€. Belle sélection avec une carte de vins français  avec dégustation au verre. Choix de digestifs.

Cet établissement a fermé ses portes même si l’ancien chef étoilé Jérémy Morin a depuis ouvert un nouveau restaurant gastronomique à Montrabé, près de Toulouse. Le restaurant d’une capacité de 50 couverts sera ouvert du mardi au samedi, midi et soir. Il sera possible de réserver à partir du 2 novembre 2015, soit quatre jours avant l’ouverture du restaurant.

Pour en savoir plus

  • Consultez nos articles sur les restaurants que l’on a testés et jetez un coup d’œil à nos articles gastronomie. N’hésitez pas à nous laisser un petit message…
  • Voyager tout en mangeant

Horaires : de 12h00 à 14h00 et de 20h00 à 21h30.
Ouverture : du mardi au samedi le midi et le soir.

Paiement : espèces, chèques, cartes bancaires et titres de repas.

Crédit photos le Métropolitan


Rédigé par Christel Caulet

le 02 avril 2014

7 commentaires

  • […] Restaurant Le Métropolitan à Toulouse * Blog voyage luxe * 26 mai 2018 à 9 h 03 min […]

  • […] Restaurant Le Métropolitan à Toulouse * Blog voyage luxe * 26 mai 2018 à 9 h 03 min […]

  • […] Restaurant Le Métropolitan à Toulouse * Blog voyage luxe * 20 juillet 2018 à 17 h 33 min […]

  • […] (basé sur 1 avis) Articles similairesL’Amphytrion, la gastronomie version MadiranRestaurant Le Métropolitan à ToulouseLe Solilesse à ToulouseLes Jardins de l’Opéra à ToulouseBistrot de l’Étoile à […]

  • […] Restaurant Le Métropolitan à Toulouse * Blog voyage luxe * 18 juillet 2018 à 15 h 21 min j […]

  • […] Restaurant Le Métropolitan à Toulouse 6 août 2017 à 14 h 48 min j […]

  • […] Restaurant Le Métropolitan à Toulouse * Blog voyage luxe * 18 juillet 2018 à 15 h 22 min […]

Un petit mot à ajouter ?