Share

Destination : Osaka au Japon

Japon Road trip

Destination : Osaka au Japon. Comment partout au Japon, on allie les traditions authentiques à un modernisme exagéré, la mentalité de ce grand centre urbain plonge l’étranger dans un paradoxe de tous les instants. Inutile d’imaginer pouvoir en faire le tour en une seule journée ! Voyage au Japon.

Destination : Osaka au Japon Destination : Osaka au Japon

Destination : Osaka au Japon

Osaka est une ville qui a grandi peut être trop vite après avoir été bombardée, rasée et détruite. Même si l’architecture fait place aujourd’hui à un modernisme à peine incroyable où les tours de verre s’adossent les unes aux autres, Osaka a su imposer sa gastronomie au rang de prestigieuse au Japon.  C’est dans le Kansai qu’on mange le mieux d’après les Japonnais.

Destination : Osaka au Japon. Déjà, en arrivant via le Shinjuku, la première image qu’offre la ville est celle d’un amas de gratte-ciels qui se distinguent, tous, les uns contre les autres dans la 3e plus grande ville du Japon.

Ma première impression en un mot ?

Gigantesque ! A peine à 3 heures et demies de Tokyo, je pose pour la première fois mes pieds au bout du monde. Osaka : destination phare de ce voyage au Japon. Formalités tamponnées, j’avance dans la grande gare immense, je m’avance vers l’inconnu, un peu inquiète. J’ai un sentiment indescriptible entre la peur et l’excitation. Je prends le temps de respirer et de regarder la foule qui s’annonce déjà dans le prochain train déjà en partance alors que moi, je stagne sur le quai, invisible.

La première appréhension qui ne me quittera pas, la difficulté à communiquer :

La peur de ne pas se faire comprendre. Pourtant où que je sois allée au Japon (Tokyo, Kyoto, Osaka), chaque Japonais avec lesquels j’ai pu discuter s’est avéré ultra accueillant. Souriants et d’une politesse hors norme tout simplement. Ici, on s’incline pour saluer, pour remercier, pour engager la conversation… Bref les 3/4 du temps. Mais revenons à nos pancartes…Comment les comprendre  ? Effectivement, cela reste un mystère à déchiffrer. Pourtant, jamais la traduction en anglais n’est éloignée.

J’imagine un instant l’angoisse que doit être l’arrivée pour eux à Paris et comprends mieux pourquoi ils défilent tous en meute dans la capitale française. Pas vraiment le choix. Avez-vous des panneaux en japonais ? Nulle part ! Alors que chez eux, les panneaux anglais sont partout.

Le lendemain matin, je tente un petit déjeuner japonais.

Je ne serai pas déçue de l’aventure. Algues noirâtres et omelette d’œuf se partagent la vedette sur mon assiette. J’avoue : j’ai un peu de mal avec la soupe Miso dès le matin.

Ici, le manga est partout

Deux jeunes Japonais en grande conversation dessinent sur une feuille une scène de manga alors que j’avale mon bol de riz. Défi du jour : parvenir à mieux comprendre ce qu’est le manga. Je m’aventure dans les rues et tombe sur une librairie. J’entre et découvre des étagères pleines voire surchargées de manga. Des affiches de personnages sont collées au mur. En fait, je suis dans  un « manga kissa », une sorte de café-manga où en échange d’un abonnement, tu bouquines tous les mangas du monde avec les meilleurs services du moment : internet, boissons… et confiseries aussi farfelues que possible et évidemment à volonté, consoles de jeux.

Je quitte ce lieu aussi inaccessible culturellement pour moi que si j’avais franchi les montagnes de l’Himalaya en Inde.

Voyage au Japon à découvrir sa culture Kawai
Voyage au Japon à découvrir, à l'entrée d'un restaurant à Kyoto
Voyage au Japon à découvrir le shingasen, le tgv local
Voyage au Japon à découvrir dans les rues !
Voyage au Japon à découvrir rassemblement cosplay
Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 20 novembre 2013

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

2 Comments

Leave a comment