Share

Sélection de Noël du Livre de Poche

Livre

Coups de cœur Livre de Poche de Jet-lag-trips, entre nouveautés et Sélection de Noël du Livre de Poche…

Sélection de Noël du Livre de Poche

Voyagez par le biais de la lecture avec notre sélection Livre de Poche, car les fêtes de fin d’année sont aussi idéales pour s’évader grâce à des auteurs prolifiques et inventifs.

Sélection de Noël du Livre de Poche Sélection de Noël du Livre de Poche

Charlie Chaplin avait plusieurs cordes à son arc, c’est connu. L’acteur britannique, scénariste et réalisateur, est également auteur de plusieurs livres, dont une autobiographie commencée en 1957 et publiée en 1964. Mon tour du monde est un texte inédit, et vous surprendra. Résumé :  “Février 1931. Charlie Chaplin rejoint son Angleterre natale pour y présenter Les Lumières de la ville. Abattu par des problèmes personnels, déstabilisé par l’avènement du cinéma parlant, il ressent le besoin de s’éloigner de son travail et des États-Unis, son pays d’adoption. Il entreprend alors un tour du monde qui le mènera, seize mois durant, en Allemagne, en Italie, en France, en Algérie, au Sri Lanka, à Singapour, au Japon… Partout on l’accueille comme une star, et les personnalités de l’époque le réclament — Winston Churchill, Marlene Dietrich, Albert Einstein ou Gandhi. Cette expérience influencera son œuvre future  : Les Temps modernes (1936) et Le Dictateur (1940) sont des illustrations économique et politique des constats effectués lors de son périple”.

Direction l’Inde

L’auteur et journaliste indo-américaine Kavita Daswani, née à Hong-Kong et résidant aujourd’hui à Los Angeles, a écrit Mariage à l’indienne (2003), Everything happens for a reason (2004) et Indie Girl (2007). Bombay Girl, publié en 2015, sort aujourd’hui en Poche. L’occasion de suivre en Inde Kavita Daswani qui retrouve l’héroïne de Mariage à l’indienne et Retour à Bombay, Sohana Badshah. Résumé : “Octogénaire tyrannique à la tête de Badshah Industries, Darshan Badshah a mis ses petits-fils au défi  : lui présenter un projet innovant susceptible de projeter son empire dans le futur. Celui qui l’emportera lui succédera à la tête de l’entreprise. C’est compter sans Sohana, son unique petite-fille, décidée à entrer elle aussi dans la compétition. Mais comment passer de son statut d’enfant gâtée de la nouvelle société indienne, folle de mode et de sorties, à celui de femme d’affaires ? Avec les douze millions de dollars donnés par son père, l’aventure devrait être plus facile. Pas sûr, quand les jalousies familiales s’exacerbent. Et qu’elle voudrait rencontrer un homme qui l’aime”.

Arrêt à Tokyo

Tokyo et le scénariste et écrivain japonais Durian Sulegawa reviennent et c’est tant mieux. Les Délices de Tokyo, Prix des Lecteurs 2017, est en Poche depuis mai 2017. Résumé : “ Écouter la voix des haricots » : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d’embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu’elle lui a fait partager. Magnifiquement adapté à l’écran par la cinéaste Naomi Kawase, primée à Cannes, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie. Poignant, poétique, sensuel : un régal “.

Escale avec Stephen King

L’avant… avant dernier roman de Stephen King, Revival, est en Poche depuis 2017. Cela vous permettra de patienter jusqu’à la sortie de son prochain opus Sleeping Beauties (prévu pour 2018 chez Albin Michel). Résumé : “ Il a suffi de quelques jours au charismatique révérend Charles Jacobs pour ensorceler les habitants de Harlow, dans le Maine. Et plus que tout autre, le petit Jamie. Car l’homme et l’enfant ont une passion commune : l’électricité. Trente ans plus tard, Jamie est un guitariste de rock rongé par l’alcool et la drogue. Il va croiser à nouveau le chemin de Jacobs, et découvrir que le mot « renaissance » peut avoir plus d’un sens. Addiction, fanatisme, expérimentations scientifiques… Un roman électrique sur ce qui se cache de l’autre côté du miroir. Hommage à Edgar Allan Poe, Nathaniel Hawthorne et Lovecraft, un King d’anthologie ”.

Pause sur une île imaginaire

L’écrivain, chanteur et musicien suédois Carl-Johan Vallgren nous a offert Les aventures fantastiques d’Hercule Barfuss (2011) ou bien Le garçon de l’ombre (2016). Il revient à présent avec L’homme sirène (2015) en format Poche, en attendant Le Tunnel (2017). Résumé : “ Falkenberg, petite ville suédoise, au début des années 1980. Robert et sa sœur Nella, deux enfants d’un milieu défavorisé, tentent d’échapper à une bande de collégiens qui a pris Robert comme souffre-douleur. Quand le chef sadique soumet Nella à un impitoyable racket et prend Robert en otage, la situation semble désespérée. Mais un être fantastique surgi de la mer vient tout bouleverser…

Revenir d’un voyage

Le retour de Silas Jones nous permet de retrouver le romancier américain Tom Franklin, auteur de Smonk (2006) qui nous entraînait alors dans son Alabama natal, ou de La culasse de l’enfer. Le retour de Silas Jones, se centre lui sur le Mississippi. Résumé : “Dans le Mississippi des années  1970, tout aurait dû séparer Larry Ott et Silas Jones  : la classe sociale et la couleur de peau. Les deux adolescents sont pourtant devenus amis, jusqu’à ce que la disparition d’une jeune fille vienne bouleverser leurs existences. Vingt ans plus tard, Silas Jones revient sur les lieux de son enfance. Alors qu’il n’a aucune raison de reprendre contact avec Larry, une nouvelle tragédie les oblige à se confronter, ensemble, à un passé douloureux”.

Sélection de Noël du Livre de Poche avec le coffret Christie Sélection de Noël du Livre de Poche avec le coffret Christie

Suspense torride

Agatha Christie est toujours à l’honneur. Avec Le crime de l’Orient-Express – Édition film, quittez Istanbul avec le train mythique et faites la chasse à l’assassin. Largement supérieur à la dernière version cinématographique de ce classique, Le crime de l’Orient-Express – Édition film vous mettra peut-être en appétit pour d’autres lectures du célèbre auteur britannique ? Profitez alors du coffret Hercule Poirot publié par Le Livre de Poche, qui regroupe Dix petits nègres, Cinq petits cochons, Le Crime du golf, Mort sur Le Nil et Le meurtre de Roger Ackroyd.

Délices parisiens

Nouvelle édition de Paris, l’instant de Philippe et Martine Delerm. Entre l’écriture de l’un et les photographies de l’autre, 160 pages où Paris se décline le long de quelque 80 instantanés de la capitale. Résumé : “ Il y avait quelque chose dans l’air, ce matin-là. Ça ne s’explique pas. Ça vient deux fois par an, peut-être, au début du printemps souvent, et quelquefois à la fin de l’automne. Le ciel d’avril était léger, un peu laiteux, rien d’extraordinaire. Les marronniers ne déployaient qu’avec parcimonie leurs premières feuilles sucrées. Mais elle l’avait senti dès les premiers pas sur le trottoir, avant même d’enfourcher sa bicyclette. Une allégresse. Pas le jaillissement de la joie, pas le battement de cœur toujours un peu anxieux du bonheur.

Saveurs  irakiennes

Avec Frankenstein à Bagdad, Ahmed Saadawi, qui est aussi poète, scénariste et réalisateur de documentaires, est le premier écrivain irakien à avoir reçu le prestigieux International Prize for Arabic Fiction, en 2014. Direction donc la capitale de l’Irak, et le quartier de Batawin. Résumé : “En ce printemps 2005, Hadi le chiffonnier récupère des fragments de corps abandonnés sur les lieux des attentats pour les coudre ensemble. Plus tard, il raconte que la mystérieuse créature qu’il a fabriquée – «  Trucmuche  » – a pris vie et qu’elle écume les rues pour venger les victimes dont elle est constituée. À travers les pérégrinations sanglantes de cet être monstrueux mais aussi capable d’humanité, Ahmed Saadawi, entre réalité et conte fantastique, superstitions magiques et croyances religieuses, dresse le portrait d’une ville où tout le monde a peur de l’inconnu et où la frontière entre le bien et le mal demeure toujours incertaine”.

Born in USA

 Le Maine si cher à Stephen King nous revient sous la plume de l’auteur de nouvelles américano-canadien Alexi Zetner et La légende de Loosewood Island (The Lobster Kings en vo, 2014). Résumé : “ Selon la légende de Loosewood Island, à quelques miles des côtes du Maine, Brumfitt Kings, venu d’Écosse au XVIIIe siècle pour pêcher la morue et le homard, aurait reçu son épouse en cadeau de l’océan… Deux cents ans plus tard, la rudesse de la vie insulaire ne laisse guère de répit à la jeune Cordelia. Première femme à défier la mer à bord de son homardier, livrée aux rivalités familiales et aux menaces de contrebandiers, l’héritière des Kings doit assurer l’avenir de sa communauté. Dans ce roman contemporain aux accents de tragédie shakespearienne, une héroïne farouche et déterminée tente de réconcilier le passé et le présent d’une culture ancestrale. C’est l’histoire inoubliable d’une famille, d’une passion, d’un destin ”.

Direction Barcelone

La catalane Barcelone n’est pas seulement à la une des informations, La voici décrite par le français Franck Pavloff dans L’enfant des marges. L’auteur originaire de Nîmes est notamment connu pour ses romans, comme L’homme à la carrure d’Ours, prix Lettres frontière en 2013, et ses œuvres de littérature jeunesse (Prise d’otage au soleil, Escale à Château-Rouge, Les trois cadeaux). Résumé : “Dans une Barcelone étourdie par la crise, vibrante de toute l’énergie d’une jeunesse qui refuse le monde tel qu’il est, un homme part à la recherche de son petit-fils adolescent. Lui-même a tout quitté : sa solitude, la paix et l’oubli qu’il croyait avoir trouvés au fin fond des Cévennes. Et voici que dans la capitale catalane bruyante et révoltée, où plane l’ombre des combattants de 36, c’est sa propre histoire qu’il rencontre et dont il peut enfin se libérer”.

Continuer sa route en Sibérie

Le lyonnais Olivier Bleys, à qui l’on doit Le prince de la fourchette (1995), Le maître de café (2013), Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes (2015), et le scénario des bandes dessinées Chambres noires (I, II et III), parmi d’autres œuvres, voit son Concerto pour la main morte (2013) sortir en Poche pour les fêtes. Résumé : “ À Mourava, hameau perdu de Sibérie centrale, Vladimir Golovkine n’a qu’un rêve : prendre le bateau pour Krasnoïarsk, la grande ville en amont du fleuve. Mais, faute de pouvoir s’offrir un billet, c’est un étranger qu’il voit débarquer dans sa vie : Colin Cherbeaux, un pianiste raté dont la main droite refuse d’obéir dès qu’il se met à jouer le concerto n°2 en do mineur de Rachmaninov. À la frontière du récit et de la fable, Olivier Bleys crée ici un univers poétique où le tragique côtoie l’absurde. Histoire de vodka et de mystère, de musique, d’amitié entre les hommes, ce livre jubilatoire nous invite à cultiver la joie plutôt que la tristesse ”.

Chaleurs brésiliennes

Le new-yorkais Robert Silverberg, c’est l’auteur entre autre du roman de science-fiction L’oreille interne (1972) ou Roma Ærterna (2003). Avec Le seigneur des ténèbres, Silverberg nous embarque cette fois-ci sur un bateau corsaire, direction le Brésil, puis l’Afrique et l’on plonge dans le destin hors du commun d’Andrew Battell. Ecrit en 1985, le voici en Poche depuis novembre dernier. Résumé : “Quand Andrew Battell s’embarque sur un navire corsaire en 1589 et quitte l’Angleterre élisabéthaine en quête de gloire et de fortune, il ne peut deviner qu’il restera vingt ans prisonniers des «  sombres terres d’Afrique  ». Capturé par les Portugais sur les côtes du Brésil, expédié en Angola, il va subir les pires coups du sort, mais aussi connaître les plus grandes joies. Amour, guerre, évasions, magie, dangers et trahisons en tout genre… son destin ressemblerait à la trame d’un roman de cape et d’épée s’il ne se doublait d’un étrange appel : dans cette région du monde vit un démon, Calandola, roi réputé immortel des guerriers jaqqas, des cannibales sanguinaires. Or Andrew Battell va devenir un des leurs. Et plonger dans le cœur sauvage du monde”.

Arriver à New York

New York est le cadre de la Lune pourpre, des américains James Patterson et Marshall Karp. L’auteur de plus de trente best-sellers traduits dans le monde entier, et dont plusieurs des thrillers ont été adaptés à l’écran s’allie au scénariste Marshall Karp, auteur de romans policiers, pour ce nouveau thriller. Résumé : “ À Central Park, le cadavre d’une femme riche et célèbre présentant d’étranges mutilations est retrouvé sur un manège de chevaux de bois. Tout laisse à penser qu’elle est la quatrième victime d’un tueur qui ne s’en prend qu’aux  beautiful people, dont les crimes et turpitudes sont restés impunis. Zach Jordan et sa partenaire Kylie MacDonald, du NYPD Red, l’unité d’élite chargée de protéger les intérêts des citoyens les plus fortunés de Manhattan, en ont la confirmation quelques heures plus tard quand une vidéo fait le buzz sur le Net. Zach et Kylie sont sous pression. La municipalité veut un résultat rapide. D’autant que de plus en plus de New-Yorkais approuvent secrètement l’idée d’une justice expéditive…

Découvrir les USA

Avec Papillon de nuit, lisez le tout premier roman publié du britannique R.J. Ellory. L’auteur, qui a reçu le prix Le Point du polar européen en 2010 pour Vendetta, est un spécialiste du thriller. Papillon de nuit, prix des Lecteurs Polar 2017, en est un vibrant exemple. Résumé : “ Assassinat de Kennedy, guerre du Vietnam, luttes pour les droits civiques, Ku Klux Klan : c’est dans cette Amérique en crise des sixties que Daniel Ford a grandi. Et c’est là, en Caroline du Sud, qu’il a été accusé d’avoir tué Nathan Verney, son meilleur ami.

  1. Daniel est dans le couloir de la mort. Peu de temps avant son exécution, un prêtre vient recueillir ses dernières confessions. Bien vite, il apparaît que les choses sont loin d’être aussi simples qu’elles en ont l’air. Papillon ne nuit, premier roman publié de R. J. Ellory, nous emporte là où rodent la folie et le complot ”.

Au Maroc

Penny Hancock, qui a enseigné l’anglais en Italie, en Grèce, au Maroc, enseigne aussi  dans des écoles élémentaires en Angleterre. Ces ateliers d´écriture pour adultes à Cambridge ont aussi beaucoup de succès. Avec Deux (2015), paru en novembre en Poche, nous retrouvons Penny Hancok après Désordre, paru en Poche en 2014. Résumé : “ Au Maroc, la vie de Mona est devenue un calvaire. Elle s’occupe de sa fille, Leila, et de sa mère malade. Ali, son mari, a disparu depuis plusieurs mois, peut-être parti en Angleterre pour finir ses études de médecine. À Londres, Theodora a besoin d’aide. Entre son père qui souffre de la maladie d’Alzheimer, son fils qui passe sa journée devant la télé et sa vie professionnelle mouvementée, elle ne s’en sort plus. L’arrivée de Mona dans son existence va tout changer. Sa maison sera impeccable, sa vie sociale à nouveau trépidante et elle va gagner, avec l’arrivée de la discrète Marocaine, plus qu’une employée de maison, une véritable confidente. Entre admiration et haine, ce duel silencieux entre deux personnalités complexes et tortueuses est un vrai piège pour le lecteur qui assiste, subjugué, à une exacerbation progressive des tensions jusqu’au magistral coup d’éclat final  ”.

En Espagna…

Le journaliste et écrivain Marc Fernandez, qui a participé à plusieurs numéros du magazine Alibi, et écrit Narco Football Club, a choisi l’Espagne pour toile de fond de Mala Vida, en Poche depuis le début de l’année. Résumé : “ De nos jours en Espagne. La droite dure vient de remporter les élections après douze ans de pouvoir socialiste. Une majorité absolue pour les nostalgiques de Franco, dans un pays à la mémoire courte. Au milieu de ce renversement, une série de meurtre est perpétrée, de Madrid à Barcelone en passant par Valence. Les victimes : un homme politique, un notaire, un médecin, un banquier et une religieuse. Rien se semble apparemment relier ces crimes … Sur fond de crise économique, mais aussi de retour à un certain ordre moral, un journaliste radio spécialisé en affaires criminelles, Diego Martin, tente de garder la tête hors de l’eau malgré la purge médiatique. Lorsqu’il s’intéresse au premier meurtre, il ne se doute pas que son enquête va le mener bien plus loin qu’un simple fait divers, au plus près d’un scandale national qui perdure depuis des années, celui dit des « bébés volés » de la dictature franquiste .

En Amérique centrale

L’auteur américain T.C. Boyle, à qui l’on doit Water Music (1981), The Road to Wellville (Aux bons soins du docteur Kellogg, 1993), The inner circle (Le cercle des initiés, 2004), parmi plus de 100 publications, a reçu pour l’ensemble de son œuvre le Robert Kirsch Award, prix honorifique associé au Los Angeles Times Book Prize en 2014. Voici ici Les vrais durs paru en Poche pour Noël. T.C. Boyle, Résumé :  “ Alors qu’il fait du tourisme en Amérique centrale avec son épouse, Sten Stensen, ancien Marine, sauve ses compagnons de croisière du gang armé qui les avait assaillis. À son retour, notre héros malgré lui n’aspire qu’à retrouver sa vie de paisible retraité sous le soleil californien. Seulement voilà, Sten a un fils, Adam. Et Adam ne va pas très bien. Souffrant depuis longtemps d’une forme aiguë de psychose paranoïaque et délirante (il est notamment persuadé d’être la réincarnation d’un trappeur du XIXe siècle), le jeune homme est tombé dans les filets d’une dénommée Sara Hovarty Jennings, de quinze ans son aînée. Sara vit seule avec son chien, et le reste du monde est son ennemi. Sous son influence, Adam va devenir incontrôlable et basculer dans la folie ”.

Pénétrez dans un monde imaginaire

Édition anniversaire pour Elantris de l’Américain Brandon Sanderson. Une occasion en or de découvrir, si ce n’est déjà le cas, l’univers fantastique de Elantris, et vous donnera peut-être envie de découvrir les autres ouvrages de Sanderson, comme la série des Fils-de-Brume ou Les Archives de Roshar. Résumé : “ Il y a dix ans, la sublime cité d’Elantris, capitale de l’Aléron, a été frappée de malédiction. Ses portes sont désormais closes et nul ne sait ce qui se passe derrière ses murailles. Kaë est devenue la première ville du royaume. Quand la princesse Sarène y arrive pour épouser Roaden, l’héritier de la couronne, on lui apprend qu’il vient de mourir. Veuve d’un homme qu’elle n’a jamais vu, Sarène choisit pourtant de rester à la cour, et tente de percerle mystère d’Elantris… ” et considéré comme le meilleur roman de fantasy de ces dernières années, selon l’écrivain de science-fiction Orson Scott Card.

Pour plus de renseignements : Le Livre de Poche, les nouveautés, la Sélection Noël Livre de Poche, résumés Livre de Poche.

 


Rédigé par Nancy Besse

le 12 décembre 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

Leave a comment