Share

Le vote FN, un aller simple vers la honte

Culture

Le vote FN, un aller simple vers la honte ! Hier soir, je crois qu’une partie de la France a pris un coup sur la tête. Un énorme coup. Le blog voyage Jet-lag-trips n’est pas un site qui parle de politique normalement mais désormais il en devient un pour de multiples raisons.

Le vote FN, un aller simple vers la honte Le vote FN, un aller simple vers la honte

D’abord autant être honnête, j’étais fière de dire que j’étais française quand je voyageais, j’assumais pleinement l’histoire de mon pays, sa politique, ses erreurs, ses victoires, son passé trouble ou son futur obscur. Désormais je crois que je ne dirai plus que je suis française parce que j’ai la chance d’avoir un excellent niveau d’anglais qui me permet de cacher quelque part mon identité. Du moins je l’espère.

Parce que ce vote Front National me fait froid dans le dos. Voter FN ne changera rien. Et au contraire, il va nous retrancher dans une division au sein même de notre pays. Hier soir au moment de l’annonce des résultats des élections européennes, nous étions quatre autour de la table. Si 25% de Français ont voté extrême droite, cela signifie qu’autour de la table, un d’entre nous aurait pu mettre un bulletin extrémiste dans l’urne. C’est la première idée qui m’a traversé : 1 Français sur 4 est eurosceptique par conséquent. Mais pourquoi ?

Le vote FN, un aller simple vers la honte !

Être eurosceptique dans la mondialisation va totalement à contre-sens. Et je fais amende honorable en disant cela. J’ai été moi-même très éloignée des idées imposées par l’Europe à son départ mais je ne comprends pas  comment aujourd’hui, on peut espérer dire non à l’Europe quand d’autres pays comme la Chine et les Etats-Unis dirigent le monde. Si on n’associe pas nos compétences et nos talents au sein d’une fédération de pays européens qu’allons nous devenir ?

Le vote FN, un aller simple vers la honte !

Voyager c’est avoir l’opportunité de comprendre un pays et ses raisonnements. Voyager, c’est découvrir un pays et tenter de le comprendre. Je n’enlève pas qu’en France, il y a beaucoup de choses à réformer et à changer. Oui, le peuple est en colère devant l’incompétence de certains de nos dirigeants. Mais nous entredéchirer résoudra-t-il quelque chose ? Aussi je me pose beaucoup de questions pour nos enfants. Comment pourront ils assumer ce vote d’extrémistes de droite en France au sein même de l’Europe ?

L’Europe est neuve comparée aux Etats-Unis où nous avons voyagé récemment. Là-bas, les gens ne se jugent pas en fonction de leur couleur, ni de leur origine. La différence est fondamentale. Pourtant aux Etats-Unis, le Nevada n’a rien à voir avec New-York comme Los Angeles n’a pas la même mentalité que l’Arizona. Chaque état a su conserver ses valeurs, sa culture. Des esprits, des caractères et des histoires différentes s’expriment. Pourtant chacun est patriote et fier d’appartenir aux États-Unis, une fédération de  50 états qui a une histoire commune.

L’Europe est encore un  bébé. J’ai 35 ans et je n’ai jamais eu de cours d’histoire européenne quand j’étais à l’école, je n’ai jamais eu le sentiment d’être européenne. J’étais française. Aujourd’hui, après ce choc électoral,  l’histoire de l’Europe reste à construire avec cette page noire de la démocratie française. Je suis plus que jamais convaincue d’être européenne. Même si le chômage grimpe, même si plein de choses ne vont pas assez vite. Je reste et défends la démocratie pour de multiples raisons. Évidemment l’histoire y prend tout son sens. Mais aussi parce que j’ai envie de découvrir d’autres cultures européennes. Voyager m’offre ce luxe là : je voyage librement quand j’en ai envie.

Parce que l’Europe est une réelle opportunité pour nos enfants si nous arrivons à la mettre en place et à la construire jour après jour. Il y a eu des erreurs, l’austérité et la crise financière a entrainé une politique de rigueur économique. Oui, c’est vrai les fins de mois sont difficiles mais bon sens, réveillons-nous ! Arrêtons ces votes totalement stériles et d’une absurdité sans nom. Si nous travaillons intelligemment, l’Europe sera un joli pari à réaliser au lieu de nous entre-déchirer ou avoir des discussions puériles. Il en va de la responsabilité des chefs de partis, il en va de nous, électeurs, et des votes que l’on dépose dans les urnes. Rassemblons-nous au lieu de nous éloigner les uns des autres…

Notez ce produit
snipet-image

Le vote FN, un aller simple vers la honte

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 26 mai 2014

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

1 Comment

Leave a comment