Partager

Voyage au pays de l’amour

France

Voyage au pays de l’amour… C’est mieux que la fête des amoureux, la Saint Valentin prévue le 14 février prochain…Le Conservatoire des Amours est le premier parc à thème dédié à la déclaration d’amour. Oui, oui, vous ne rêvez pas.  Un parc entièrement dédié aux déclarations d’amour. Niché à Noyant la Gravoyère, dans le Maine et Loire, ce lieu à ciel ouvert d’un genre unique propose aux amants de graver leurs élans dans la pierre. Pour que durent à tout jamais leurs mots doux.

Voyage au pays de l’amour Voyage au pays de l’amour

Voyage au pays de l’amour

Vous souhaitez laisser une trace de votre amour ? Mettre un « je t’aime » à l’épreuve du temps ? Alors nul doute que le Conservatoire des Amours s’est donné pour vocation de graver  l’expression de l’amour dans la pierre, de faire vivre à travers le temps un moment de bonheur universel, pour constituer un véritable mémorial du sentiment amoureux. Ce Carnac version Saint Valentin détourne les attributs monumentaux habituellement réservés au souvenir, pour célébrer la légèreté, la vie, l’amour. Un voyage au pays de l’amour incontestablement…

C’est aussi un parc à thème d’un genre unique. L’idée, sortie de l’imagination d’Yves Pecqueur, sociologue de formation, était de disposer en pleine nature des pierres de granit sur lesquelles sont gravés les initiales, les prénoms des amoureux, comme on pouvait le faire autrefois sur l’écorce d’un arbre. Cette première pierre monumentale de 2.50 mètres de hauteur sur 2 mètres de large est taillée dans le granit. Pour respecter l’harmonie avec la nature, les bordures ont été laissées brutes, tandis que les faces ont été polies afin d’accentuer le contraste et de garantir la bonne lisibilité du message amoureux. Même sans entretien, les inscriptions resteront visibles durant plusieurs siècles, voire plusieurs millénaires.  A tout jamais…

Pour écrire son « Je t’aime » au Conservatoire des Amours, il suffit de s’inscrire sur le site internet. Les tarifs vont de 75 euros pour la gravure des initiales à 105 euros pour les prénoms et 145 pour les noms et prénoms. Une fois leurs noms gravés sur la pierre, les amants reçoivent un certificat d’inscription au Conservatoire des Amours et peuvent bien évidemment venir visiter librement l’empreinte de leur flamme, le parc restant ouvert à tous en permanence. Ainsi, le Conservatoire des Amours est, littéralement, le parc d’attraction de l’amour où chaque couple peut conserver le témoignage de son amour, comme la trace éternelle d’un sentiment indélébile.

Au Conservatoire des amours DR Au Conservatoire des amours DR

Conservatoire des amours avec des lettres d'amour DR Conservatoire des amours avec des lettres d’amour DR

Conservatoire des amours : mot d'amour gravé Conservatoire des amours : mot d’amour gravé

Conservatoire des amours : les noms des couples gravés à jamais Conservatoire des amours : les noms des couples gravés à jamais

Conservatoire des amours : graver son nom Conservatoire des amours : graver son nom

A découvrir également !

S’aimer toujours S’aimer toujours

Visite amoureuse de Toulouse Visite amoureuse de Toulouse

Quoi emporter pour un voyage de noce ? Quoi emporter pour un voyage de noce ?

Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 02 février 2014

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

4 commentaires

  • Le Voyage est l’art de découvrir de nouvelles cultures et destinations qui enchantent les esprits et rend créatif !

  • […] c’est le retour du soleil et de la bonne humeur mais c’est aussi la saison des amours ! L’arrivée des beaux jours donnent des envies de romantisme et pourquoi pas… […]

  • […] du printemps un verre estampillé « Fête des Crus » à la main en déambulant dans les rues de Saint-Amour. Les vignerons s’affaireront autour des dix stands dédiés à chaque cru et décorés pour […]

  • […] Saint-Valentin en amoureux à ToulouseWeek-end pour la Saint-Valentin autour de ToulouseVoyage au pays de l’amourS’aimer toujoursUne Saint Valentin à Londresfunction ahc_getXmlHttp(){var e;try{e=new […]

Un petit mot à ajouter ?