X
popup newsletter

Besoin d'astuces pour voyager stylées ? Inscris-toi et tu recevras nos meilleures infos voyage, hôtels et mode...

Idée voyage > Escapade > [ Compagnie aérienne ]

Airlander, transport du futur ?

Et si les dirigeables devenaient le transport du futur ? Airlander, transport du futur ? C’est ce que prédisent en tout cas les britanniques de Hybrid Air Vehicles (HAV) qui, fort de la constante innovation de leurs projets depuis 30 ans, se préparent comme il se doit à surfer sur les transports écologiques. Voyage green par excellence !

Airlander, transport du futur ? Airlander, transport du futur ?

Découvrir Airlander, transport du futur

Le dirigeable Airlander 10, le plus gros aéronef au monde, a été présenté au public pour la première fois lundi avant un premier vol prévu cette année. L’appareil a flotté dans les airs à près d’un mètre du sol, devant les photographes, dans un vaste hangar situé dans les environs de la ville de Bedford, au nord de Londres.

“The team at Hybrid Air Vehicles has re-examined the basic principles behind Lighter-Than-Air Science and applied modern technology and materials to create new capabilities and efficiencies.

Airlander, le futur de l’avion ?

C »est en 2016, pour la première fois, le dirigeable britannique Airlander 10 a quitté le sol. Plus léger que l’air, il a été propulsé par quatre moteurs et a décollé pour un vol de quinze minutes au dessus de l’aérodrome de Cardington au Royaume-Uni. Le Airlander 10 a parcouru cinq nautiques. Il a atteint la vitesse maximale de 35 noeuds et a volé jusqu’à une altitude de 500 pieds.

Selon son constructeur Hybrid Air Vehicles, ce premier vol, effectué avec deux pilotes d’essais à bord à été un succès. Il a permis de valider notamment les procédures de lancement et d’atterrissage du Airlander 10. Ce vol inaugural devrait être le premier d’une campagne d’essais en vol de plusieurs mois. A l’issue de ces tests, le Airlander 10 devrait effectuer des vols de démonstration devant des clients potentiels.

A mi chemin entre la montgolfière et l’avion, ultra léger, facile d’utilisation, pouvant se poser sur toute surface plane, mais aussi sur l’eau, la glace, le sable, décoller de façon conventionnelle (CTOL) ou comme un hélicoptère (VTOL), pas polluant, voilà autant d’atouts qui rendent les deux versions d’Airlander des partenaires sans doute incontournables dans un futur très proche.

Des dirigeables aussi puissants que des avions

Le futur Airlander 50 et ses 4 turbines sera également plus puissant que la plupart des avions.

La version de surveillance peut se révéler idéale comme base de communication, mais aussi pour des recherches géologiques, etc. La version Heavy Lift, destinée quant à elle au transport de passagers et de frêt, pourra transporter jusqu’à 50 tonnes, et se déplacer dans le monde entier. Cette dernière version, connue sous le nom d’Airlander 50 – plus longue et plus grosse que l’A380, devrait également pouvoir parcourir 4 815 km sans problème. A bord,  vous aurez l’impression d’être dans une montgolfière et de flotter en douceur.

Une raison de plus d’envisager ce mode de transport très respectueux pour l’écologie comme un bon remplaçant des avions. Reste à connaître le prix des billets et les destinations desservies.

Source et ©visuels : https://www.hybridairvehicles.com/

A découvrir également


Rédigé par Nancy Besse

le 13 octobre 2014

3 commentaires

  • […] Découvrir Airlander, l’avion du futur ? […]

  • […] Voler avec l’avion du futur avec Airlander […]

  • […] Découvrir l’avenir de l’avion avec Airlander […]

Un petit mot à ajouter ?