Partenariats

Jet-lag-trips est un blog spécialisé dans les voyages avec un lectorat mensuel de près de 15 000 voyageurs en France chaque mois, soit à l’année 180 000 internautes. Envie de collaborer avec moi pour promouvoir votre destination, vos produits ou vos services en lien avec les voyages, la gastronomie ou le mieux-être ? Je vous envoie mon media kit sur simple demande à christelcaulet@gmail.com

Partenariat
Partenariat

English mediapack on request. 

Lorsque vous souhaitez former un partenariat avec un autre propriétaire d’entreprise, il est important de créer un accord de partenariat. Ce document décrira qui prend des décisions dans l’entreprise et comment les désaccords sont traités. Il détaillera également la façon dont les partenaires partageront les bénéfices et les pertes. Un accord de partenariat devrait également inclure une stratégie de sortie. Il existe de nombreux facteurs à considérer lorsque vous décidez de démarrer un partenariat commercial.

Leçons apprises

Avant de rendre un responsable du partenariat, il est important d’avoir une conversation sur ce que vous voulez chacun du partenariat. Déterminez si vos objectifs sont similaires et complémentaires. Considérez également si vous avez des conflits d’intérêts avec l’autre partie. Si vous envisagez un partenariat, considérez les comportements passés de chaque partenaire pour déterminer s’ils sont un bon match.

Établir des rôles et des responsabilités. Établir des limites pour les deux partenaires. Assurez-vous de communiquer clairement vos objectifs et vos valeurs. Gardez à l’esprit que les relations commerciales sont souvent formelles, il est donc crucial de les définir clairement. Si vous ne le faites pas, des circonstances imprévues pourraient affecter à la fois votre vie personnelle et professionnelle. De plus, l’établissement d’un contrat écrit peut aider à prévenir les conflits et les désaccords pouvant ruiner l’entreprise.

Étapes pour démarrer un partenariat

Si vous prévoyez d’ouvrir une entreprise avec un partenaire, voici quelques étapes que vous devez prendre. Enregistrez le partenariat avec l’État où se trouve l’entreprise. Si vous faites des affaires dans plus d’un état, vous devrez vous inscrire séparément avec chaque état. Cependant, si vous faites des affaires dans un seul État, vous pouvez vous inscrire auprès de l’état principal. De plus, les partenariats étrangers devront s’inscrire dans plus d’un État.

Une fois le partenariat enregistré, obtenez un compte bancaire. Vous devrez fournir une preuve de l’enregistrement du nom de votre entreprise et de l’identification des photos pour ouvrir un compte bancaire. Vous devrez également désigner un responsable signataire autorisé. Vous souhaitez également commander un ensemble de papeterie avec le nom de votre entreprise dessus. Vous pouvez également obtenir une carte bancaire ou une carte interbranch de votre banque. Selon votre entreprise, vous pouvez également obtenir une ligne téléphonique professionnelle.

Créer un accord de partenariat

La création d’un accord de partenariat est un élément important de l’établissement d’une relation commerciale. Si un partenaire quitte l’entreprise pour une raison quelconque, il devrait être décrit dans l’accord de partenariat. Les raisons du départ peuvent inclure la retraite ou de nouvelles opportunités. Il est également important de déterminer comment les bénéfices seront distribués.

L’accord de partenariat indiquera également quelles décisions doivent être prises par chaque partenaire. Par exemple, certains partenariats nécessitent un consentement unanime pour toutes les décisions commerciales, tandis que d’autres permettent aux partenaires individuels de prendre des décisions majeures. Quoi qu’il en soit, l’accord de partenariat devrait être suffisamment spécifique pour empêcher les conflits entre les partenaires.

Gérer un partenariat

La gestion d’un partenariat peut être difficile. De nombreux partenaires ont des compétences et une expertise différentes et peuvent ne pas être en mesure de prendre les mêmes décisions. Cela peut entraîner un manque de communication et peut finalement conduire à une défaillance commerciale. Il est préférable d’établir un processus décisionnel clair et de faire prendre la tête d’un partenaire. En outre, il est avantageux d’inclure un accord d’achat pour déterminer un processus d’achat ou de vente d’intérêts en partenariat.

La gestion d’un partenariat nécessite du temps et de l’énergie. Cependant, s’il est fait correctement, il peut aider les deux partenaires à réussir et à établir des relations étroites. Parfois, il peut être difficile de lâcher un partenaire qui ne fonctionne pas bien, mais si vous le faites, cela ouvrira votre temps pour gérer d’autres partenariats et encourager votre partenaire à poursuivre de nouvelles opportunités.

Planifier un partenariat

La planification d’un partenariat consiste à considérer à la fois les implications à court et à long terme d’un partenariat commercial. Bien que les partenariats semblent prometteurs sur le papier, ils se déroulent rarement comme prévu. Par conséquent, il est important de planifier une croissance future des entreprises et de prévenir tout problème potentiel. La planification d’un partenariat consiste à considérer les différentes options disponibles pour chaque partenaire.

Les partenaires doivent décider de la distribution du travail, des responsabilités de gestion et de la rémunération. Les partenaires devraient également discuter de la façon de partager les bénéfices et de les diviser également. S’il y a des litiges parmi les partenaires, la nomination d’experts externes peut aider à les résoudre. Ces experts peuvent aider à définir l’accord de partenariat pour éviter toute complication qui pourrait nuire à la relation entre les partenaires.

Gérer un retour sur investissement des partenariats

Le retour sur investissement des partenariats peut être affecté par plusieurs facteurs. D’une part, le partenariat peut posséder des investissements par le biais d’entités organisées aux États-Unis ou par le biais de coentreprises avec des tiers. Cependant, ces investissements peuvent ne pas réduire les engagements en capital non financés des investisseurs dans le véhicule d’investissement.

Demande de partenariat

A côté de ce blog, je travaille aussi comme journaleuse pour différents clients dans les secteurs food, travel, wellness. Si vous voulez plus d’information à ce sujet, n’hésitez pas à me contacter également.

Nature des partenariats

Depuis 2012, j’ai collaboré avec des marques et destinations dans le monde entier. Voici quelques exemples de partenariats passés.

  • Offices du tourisme : Visit Portugal, Atout France, Office Polonais du Tourisme, Visit Dubai, Visit Scotland, visit Verbier, Mexico, Vaucluse, Thaïlande,
  • Agences de voyage : Thomas Cook, Marmara, Club Med, …
  • Aviation & transports : Jordania Airlines, Corsair, Icelandair, Corsica Linea, Air France, Costa Cruises, Galicia, Ponant, l’ entreprise Crystal Cruises, Qatar airways, Emirates, …
  • Food & drinks : San Pellegrino, Pernod Ricard, chocolat Pralus, rhums, champagne Nicolas Feuillate, vins de Bordeaux, Maison Ladurée,
  • Hôtels et restaurants partout dans le monde : le groupe Accor, Radisson Blu, Hilton, Pierre & Vacances, Rayavadee resort, Peninsula, Movenpick Hotels, Intercontinental, Aman, Anantara, Bulgari, Jumeirah, Kempiski, Mandarin Oriental, MGallery, Hyatt, One & Only resorts,
  • Spa : spa Guerlain, Caldéa, Inuu, Spa thermes marins Carnac, Thalazur, Valvital, spa Crillon, spa Dior, spa Shiseido, spa Henri Chenot, spa Valmont, spa Four Seasons, spa By Clarins, spa Viceroy, spa Nuxe, spa Balnéa, Espace Payot, spa Six Senses, spa de la Roche Posay, spa du Bristol, …