Les vêtements portés au Japon

Les vêtements portés par les Japonais. La culture japonaise est extrêmement enrichissante et polyvalente, depuis la nuit des temps elle fascine les pays occidentaux. Un aspect qui caractérise si bien cette richesse culturelle est l’importance des vêtements.

Les vêtements portés par les Japonais
Les vêtements portés par les Japonais

Japan style

Pouvez-vous citer quelques costumes japonais traditionnels ? Les vêtements traditionnels japonais font partie intégrante de la culture japonaise. Certains de ces
vêtements sont portés au Japon depuis de nombreux siècles. Kimono, yukata,veste japonaise, haori, geta… Tout cela témoigne de l’élégance à la japonaise. En sachant les repérer, vous deviendrez un vrai fan du Japon ! Malheureusement ou heureusement, les vêtements modernes de style vestimentaire occidental sont désormais portés dans toutes les occasions de la vie quotidienne.

Vetement asiatique

Les vêtements traditionnels comme le Kimono sont souvent utilisés pour les célébrations religieuses ou culturelles. Ils peuvent être portés par des hommes ou des femmes et sont le plus souvent portés avec une ceinture OBI. Les couleurs utilisées sont symboliques et signifient diverses choses. Ils peuvent indiquer la classe politique, l’état matrimonial et l’âge. Traditionnellement, Kimono était porté comme des vêtements de tous les jours, mais aujourd’hui, ils sont réservés aux occasions spéciales. Le Kimono ou le Yukata Japonais devient un bon compromis entre la robe de chambre et la tenue de jour à la maison si jamais vous recherchez ce type de vêtement.

Les tailles de vêtements asiatiques sont généralement plus petites que les tailles américaines. Par exemple, les tailles japonaises sont beaucoup plus petites que les tailles américaines. Un petit américain est approximativement égal à une taille 9 dans les vêtements japonais. De même, les tailles coréennes sont plus petites que les tailles américaines. Généralement, un milieu de taille dans les vêtements chinois correspond à une taille 165-170 dans les magasins américains.

Japan street

Si vous cherchez une expérience de streetwear japonaise unique, vous êtes au bon endroit. La scène du strewear dynamique du pays abrite certains des designers et marques les plus innovants. Fondée par Hirofumi Kiyonaga en 1993, la marque BAPE s’est fait un nom dans l’industrie du streetwear. L’entreprise est connue pour son esthétique minimale, son style vestimentaire unisexe et ses couleurs audacieuses. La marque s’inspire de la scène militaire, cinématographique et artistique ainsi que son influence sur la scène du streetwear japonais.

Le Japon a une riche histoire de streetwear. Le Streetwear au Japon a commencé à prendre forme. Au début de l’après-guerre, un demi-million de soldats américains se sont installés au Japon et la culture a été influencée par eux. En conséquence, les jeunes japonais ont commencé à admirer la mode occidentale et la mode de streetwear. Aujourd’hui, de nombreuses marques du monde occidental sont présents sur le marché japonais des streetwear.

Streetwear homme

La mode est si diversifiée que vous pouvez trouver une pièce qui convient à votre style. Des chemises à une seule couleur aux t-shirts graphiques colorés, vous trouverez tout cela dans les magasins de vêtements japonais. Vous pouvez également trouver une variété de bas de streetwear pour vous garder à l’aise et avoir l’air cool. Quoi que vous choisissiez, il est important de rester à l’aise et de porter des vêtements faits pour la ville que vous visitez. Si vous cherchez un vêtement unique, un endroit idéal pour commencer est Shimokitazawa.

Street Fashion au Japon a subi plusieurs changements au cours des trois dernières décennies. Il y a trop de styles différents à énumérer, mais deux tendances ont été importantes depuis la fin des années 80. Ceux-ci sont connus comme la mode Lolita et la mode pop excentrique. Les deux incluent la mode excentrique et les couleurs néon, ainsi que les accessoires excentriques. Les stries de craie de couleur de cheveux et les cheveux pastel sont également devenus populaires, et il n’y a aucune règle sur les motifs et les couleurs assortis.

Mode japonnaise

En 2010, le designer japonais Takahiro Miyashita a lancé sa ligne solo appelée MMJ. Sa collection est caractérisée par Black et le logo emblématique Skull & Crossbones. La marque est connue pour repousser les limites de la mode japonaise. Ces dernières années, Miyashita s’est inspirée d’Oasis et de David Bowie. Il intègre également des styles occidentaux et country dans son travail.

Dans la période showa, avant et après-guerre, le Japon a commencé à adopter des modes occidentales. Bien que les restrictions sur les vêtements voyantes aient empêché de nombreuses personnes de les porter, la constitution pacifiste d’après-guerre a encouragé les jeunes générations à adopter la culture et le divertissement populaires. Pendant cette période, le kimono était largement usé.

Aujourd’hui, les étiquettes de mode japonaises traditionnelles fabriquent des produits à un niveau plus élevé et à un public domestique. Par exemple, Supreme, une entreprise basée à Tokyo, fabrique des chemises de type chino et des chemises d’Oxford de style vestimentaire chambray. Les deux pièces sont faites de matériaux légers et confortables et sont beaucoup plus abordables que le kimono traditionnel et séduiront les clients plus facilement.

Un autre exemple de vêtements japonais traditionnels est le Happi. Cette veste légère est souvent portée pendant les festivals. Ce manteau, autrefois une crête familiale de domestiques, est maintenant porté par les amateurs de festival pour identifier le groupe auquel ils appartiennent. Bien que le Happi soit un vêtement extérieur, il peut également être porté à l’intérieur.

Après le début des années 1960, les designers japonais ont commencé à exposer leur travail dans le monde occidental, en particulier Paris. De nombreux concepteurs occidentaux ont été influencés par ces designers innovants. Les premiers designers japonais à montrer leur travail en Occident étaient Kenzo, Issey Miyake et Hanae Mori. Ces créateurs ont eu un impact significatif sur l’industrie de la mode, et les Japonais ont été rapidement acceptés par les professionnels de la mode en Occident.

Boutique japonaise

Pour avoir eu la chance de rentrer dans une boutique japonaise lorsque j’étais à Tokyo, je peux vous garantir que c’est extrêmement bien rangé et organisé notamment la large gamme de produits. Il faut demander les produits que vous voulez essayer. Mais rassurez-vous les clients restent rois.

Kimono japonais

Les kimonos ont été premièrement utilisés au Japon comme vêtements de tous les jours jusqu’à qu’ils soient remplacés par des vêtements inspirés des occidentaux dans les années 1930-1940. Le kimono s’est donc transformé en habits pour les moments très importants tel que les mariages ou les cérémonies. Ce qui l’a rendu encore plus populaire du à la raréfaction des apparitions en kimono.

Kimono traditionnel

L’art de se revêtir en kimono n’est pas aussi simple , un kimono traditionnel est hors de prix , c’est pour cela que 60% des Japonais ne possèdent pas kimono ! Heureusement qu’il a eu des avancés sur les fibres synthétiques , en effet cela a permis de réduire le prix des kimonos mais ne le confondait pas avec un kimono traditionnel qui est fait généralement en soie, laine et en lin ! Il y peut y avoir quelques différences entre les kimonos femmes et hommes (en termes de design et de coupe)

Le yukata , kimono version décontractée

Le yukata n’est pas un kimono traditionnel mais plutôt un vêtement ressemblant à un kimono et qui peut se porter au quotidien et qui est fait de coton. Ce vêtement est souvent plus fin pour pouvoir être portés même pendant l’été ! La différence entre yukata et kimono pour une personne occidentale peut-être compliquée et cela est tout à fait normale , nous n’avons pas les mêmes coutumes. Les clients peuvent se sentir démunis souvent.

Le Haori, la veste du quotidien

Les Japonais ont une préférence pour le Haori qui très simple à porter et qui peut-être porté au quotidien. Les anciens portés cette veste japonaise au-dessus de leur kimono laissant apparaitre les motifs de leur vêtement traditionnel , car il n’y a pas de fermeture sur Le haori , ce qui laisse entrevoir les habits portés en dessous. Cette veste est donc devenue un vêtement classique porté au quotidien par les Japonais , les femmes comme les hommes !

Le Geta , les fameuses sandales japonaise !

Le geta est un type de sandale traditionnelle portée au Japon depuis plusieurs siècles. Il se compose généralement d’une plate-forme en bois sur laquelle est fixée une sangle en tissu ou en cuir. Les getas sont généralement portés avec des kimonos ou des yukatas, mais ils peuvent également être portés avec des vêtements classiques. Les paires de getas sont naturellement solides.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

×

La dernière édition de Jet-Lag magazine est disponible !

popup magazine