Voyage au Japon : l’île de Hokkaido

Voyage au  Japon : l’île de Hokkaido. Le Japon est une destination pas comme les autres. L’archipel volcanique du Japon est composé de 3900 petites îles et 4 principales. Partez à la découverte de l’une des plus belles îles du Japon qui se trouve tout au nord du pays, « l’île de Hokkaido ». Une destination atypique qui vous promet de belles aventures inédites et inoubliables. Laissez-vous tenter par un voyage très nature hors du commun sur l’île de Hokkaido.

Visiter l’île de Hokkaido

C’est une région que peu de Japonais et encore moins de voyageurs viennent voir. Pourtant, elle regorge de paysages à couper le souffle. Quelques mots sur l’île de Hokkaido… Se situant sur l’extrême pointe nord du Japon, l’île de Hokkaido est encore une destination peu connue, mais qui recèle de nombreuses merveilles naturelles. Appelée autrefois Ezo ou Yeso, l’île est la plus septentrionale des quatre îles principales de l’archipel du Japon. Notez que le chef-lieu de Hokkaido est Sapporo (la capitale régionale de l’île). C’est également la troisième ville japonaise en superficie et la cinquième en nombre d’habitants. C’est l’île la plus septentrionale du Japon. Par conséquent, avec son climat froid, l’île n’est guère habitée. Par conséquent, c’est des grands espaces, parfait pour les amoureux de nature comme nous ! Mais attention, car les températures du  thermomètre en refroidiont quelques un ! C’est l’occasion de visiter des parcs nationaux splendides, de voir des temples atypiques et de se baigner dans des onsens magiques.

L’île de Hokkaido est une région avec de grands espaces, une destination qui ravira les amoureux de nature et d’aventures. Hokkaido est mondialement connue pour sa nature foisonnante et sa gastronomie. Et ce n’est pas tout, ses forêts et ses sources thermales, la richesse de ses paysages, la variété de ses reliefs réunissant les volcans… en font une destination nature  du Japon par excellence. Pour ce voyage, une grosse semaine suffira amplement. Direction L’île la plus au nord du Japon…

Comment aller sur l’île d’Hokkaido ?

Plusieurs aéroports sur l’île pour des vols en interne depuis Tokyo avec Japan Airlines (Tokyo- Kushiro/ Tokyo Chitose_Sapporo) existent. En revanche, pas d’autres choix que de passer par Paris pour rejoindre la fabuleuse île. C’est un trajet assez long, comptez pas moins de 10 h de vols. Une fois sur place, il vous faudra vous caler au décalage horaire. Comptez également +8h en hiver et +7h en été. Une fois sur l’île, on a loué une voiture pour pouvoir se déplacer sans problème. C’est l’occasion de découvrir des montagnes splendides, de voir un volcan et des falaises impressionnantes.

Quelle formalité administrative pour l’île d’Hokkaido ?

Vous n’aurez pas besoin de visa spécial pour pénétrer sur l’île d’Hokkaido, il vous suffire d’un passeport français en cours de validité pour un voyage de moins de 3 mois

Quoi emmener dans la  valise pour Hokkaido ?

  • Des vêtements chauds
  • Pensez à prendre un adaptateur électrique de type A avec deux fiches plates, comme aux états unis
  • Pensez à prendre une multiprise pour recharger vos différentes batteries.

Visiter Hokkaido : que voir et que faire ?

Une fois sur l’île, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer avec un panel d’activités et de visites passionnantes. Direction à Shiraoi pour visiter le Shiraoi Ainu Museum qui se trouve près Noboribetsu. Les passionnées d’histoires apprécieront cette visite du principal musée anthropologique de l’île. Une petite visite de la capitale de l’île s’impose également. La ville de Sapporo est une métropole qui recèle de curiosités touristiques intéressantes comme son Festival de la neige, ses magnifiques parcs et jardins botaniques, l’Université d’Hokkaido… Puis, continuez votre aventure pour découvrir les parcs naturels d’Hokkaido à l’instar de Daisetsu-Zan. Il convient de noter que c’est le plus grand parc naturel du pays. Profitez des superbes paysages de montagnes volcaniques qu’offre ce parc : des gorges, des cascades, des canyons, des grottes… d’une beauté rare avec ces sites naturels.

Découvrez également l’une des principales attractions d’Hokkaido, les nombreux « centres aquatiques de bien-être ». Ce sont des sources chaudes thermales traditionnelles. Sachez que ces derniers sont la conséquence directe de la structure volcanique de l’île. Sachez que l’île de Hokkaido compte une multitude d’onsen, mais la plus connue est  la localité thermale de Nupuru Pestu avec ses 10 000 tonnes d’eau boueuse et sulfureuse. Au Japon, l’île de Hokkaido offre également de nombreuses possibilités d’activités comme le camping, le rafting, la pêche, mais également le ski… Pour voyager en toute tranquillité au pays du Soleil Levant, vous pouvez opter un séjour à la carte au Japon avec des spécialistes comme Marcovasco ou une autre agence qui vous conviendra.

Le Mont Asahi

Montagne magistrale dans un massif montagneux absolument splendide, j’en bave à mort pour avancer tant le manteau neigeux est impressionnant sur ces sommets enneigés. On avance péniblement sur le mont Asahi… Mais le spectacle est grandiose sous ces chutes de neiges ! Le cadre est paradisiaque…

Mont Asahi
Mont Asahi

Le parc de Rusutsu

D’abord, si vous aimez les grands espaces et le freeride, sachez que le Japon a de bons champions de snowboard et autres disciplines de ski (ski acrobatique). On comprend mieux pourquoi une fois qu’on a foulé quelques unes des nombreuses stations de ski à travers le pays. Ici, c’est la vue imprenable qui fera la différence. Car vous serez au coeur de volcans enneigés et de l’océan. J’aime autant vous dire que le lieu est rare. Ne skiant pas, je suis donc dans l’incapacité de vous expliquer en quoi cette neige est différente. D’après Julien, la poudreuse est comme du coton, c’est une neige souple, très agréable.  Bien sur, le Mont Yotei du haut de ses 1898m vous charmera avec cette neige qui se dépose sur lui. En revanche, l’architecture de la station de ski ne fait pas l’unanimité. Pour moi, c’est une erreur de design total avec cette énorme tour d’hôtel, cela manque clairement de charme.  De toute façon, il n’y a que regarder Tokyo pour comprendre que les Japonais adorent la hauteur.

Le lac Toya

Juste à côté de Rurutsu, vous pourrez  découvrir le lac Toya. C’est à environ 30 minutes que vous pénétrez dans le parc national de Toya-shikotsu. A ces hauteurs, vous trouverez deux beaux lacs perdus au coeur de volcans. Le lieu se mérite mais il est splendide avec son eau turquoise sublime. Il vous faudra prendre le téléphérique du Mont Usu d’où vous pourrez profiter d’une vue panoramique sublime.Comme d’habitude, l’histoire des lieux est façonnés par les éruptions volcaniques. Au cours du XXe siècle, il y en a eu  quatre, la dernière ayant eu lieu en 2000. Mais il est déjà temps de redescendre à l’hôtel Windsor pour se réchauffer où une table nous attend pour manger. Ce qui nous a marqué c’est le  quatre îles appelées Nakajima.

Lac Toya
Lac Toya

Impossible pour quelqu’un  comme moi de en pas profiter des onsens qu’on avait déjà eu la chance de tester lors de notre premier voyage au Japon à Kyoto notamment. Là, vous aurez également la possibilité de profiter de ces sources d’eau chaude naturelle. Ces bassins d’eaux chaudes ont de multiples vertus grâce aux sels minéraux qu’elles contiennent. On profite de quelques instants incroyables dans la ville thermale de Toyako-onsen. Là, vous trouverez un parcours d’onsens miniatures que vous pourrez utiliser. Mais comme il pèle grave (- 5°C), on a préféré notre hôtel où il y avait des bains onsens au Nonokaze resort. Ajoutez y une vue incroyable sur un lac et vous comprendrez mieux pourquoi on est tombée amoureux de cet endroit design.

Le lac SHIKOTSU

Comme le lac Toya, le lac Shikotsu offre des paysages grandioses avec des volcans en arrière fond. C’est un lac formé après une éruption volcanique. Vous aurez alors l’impression de vous promener le long d’une belle plage… Le lieu est réputé au niveau national pour ces eaux cristallines de toute beauté. Il parait qu’on peut y voir  jusqu’à 10 mètres de profondeur. Mais bon, on ne se risquera pas à plonger tant les eaux sont froides à cette période de l’année. Nous préférons nous réfugier dans le musée du parc national…avant de retourner profiter des berges et des galets de la plage.

Le lac
Le lac

La Grotte de glace Hyojun

Le lendemain, nous optons pour les cascades de Nanajo. l’endroit est gelé mais il mérite réellement d’être vu. Pour cela, on s’équipe de chaussure de randonnée et de raquettes. Et c’est parti pour une randonnée dans un décor grandiose. Il y aurait plus de 2000 stalactites/stalagmites dans cette petite grotte au cœur de la forêt. On imagine un instant la personne qui a été chargée de les compter et on quitte déjà cet endroit majestueux !

Passage au Noboribetsu onsen

Dans une petite ville où l’odeur omniprésente de souffre se fait ressentir, vous pourrez profiter de onsens grandioses. D’ailleurs, ici, on parle davantage du parc géothermique. Vous aurez alors l’impression de ressentir les vibrations du coeur de la Terre sur ces sentiers. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’on nous emmène découvrir des geysers impressionnants. Toutes les heures, de puissants jets de vapeur sortent des entrailles de la Terre et montent jusqu’à  8 mètres de haut ! Sachez que le décor est impressionnant car c’est juste en dessous d’un pont ! Ajoutez à ce lieu mythique, des sculptures géantes, des  » oni  » et vous comprendrez que les croyances populaires japonaises ont la vie dure !

Le cimetière MAKOMANAI TAKINO

Direction Sapporo. Et sur la route, on trouve alors un cimetière construit en 1982 par un architecte star au Japon, Tadao Andô. Le lieu est splendide. Vous serez reçues par des têtes Moai en surnombre, il y en aurait une quarantaine avant de découvrir un lieu incroyable : un Stonehenge bis. Les célèbres mégalithes trônent fièrement. Puis on pénètre dans un long tunnel en béton avant de découvrir au bout une statue massive de Bouddha de 13 mètres de haut. J’aime autant vous dire qu’on reste là pantois, sans trop comprendre ce qu’on vient de voir. Le lieu est peu courru, on est tout seul au monde dans ce temple incroyable.

Bouddha géant
Bouddha géant

Sapporo

Ici, vous êtes dans la plus grande ville de l’île d’Hokkaido avec presque deux millions d’habitants. La ville est réputée pour sa bière et un festival de glace. Mais nous profitons de notre expérience pour grimper de nuit au Mont Moiwa avec le téléphérique. La ville scintille face à nous sous un panorama fabuleux.

Sapporro
Sapporro

OTARU

Ce fut la capitale d’Hokkaido, aujourd’hui, la ville exploite son caractère historique. Ici, on pêche le hareng depuis la nuit des temps dans cette vieille ville. A ne pas rater le festival de lumières qui illumine les rues et le canal.

LE PARC NATIONAL DE KUSHIRO SHITSUGEN

Avec sa superficie de 2680km², le parc national de Kushiro Shitsugen est la plus grande zone humide sauvage du pays. Mais c’est en kayak que nous partons explorer cette rivière Kushiro qui coule avant de se jeter à l’Océan Pacifique. Je vous laisse imaginer un instant à quel point c’est difficile de tout préparer car les températures sont glaciales. -18°C au thermomètre… Ca caille sévère. Mais on est paré pour affronter ces températures glaciales. La glace craque mais le paysage est splendide, majestueux… On croise quelques animaux quelques cerfs, un renard, des loutres…. dans une quiétude totale, sur notre embarcation.

Infos pratiques

Découvrir les visuels

Des reliefs captivants à l'île de Hokkaido
Des reliefs captivants à l’île de Hokkaido
Vue magnifique sur l'île d'Hokkaido
Vue magnifique sur l’île d’Hokkaido

A voir

Nuit au Aman Niseko Japon
Aman-Niseko-au-Japon


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

La dernière édition de Jet-Lag, le magazine, est disponible !

popup magazine