Voyage au Japon : l’île de Hokkaido

Voyage Japon Hokkaido. Le Japon est une destination pas comme les autres. L’archipel volcanique du Japon est composé de 3900 petites îles et 4 principales. Partez à la découverte de l’une des plus belles îles du Japon qui se trouve tout au nord du pays, « l’île de Hokkaido ». Une destination atypique qui vous promet de belles aventures inédites et inoubliables. Laissez-vous tenter par un voyage très nature hors du commun sur l’île de Hokkaido.

Un programme de voyage complet avec 12 jours complets : Tokyo – Sapporo, Obihiro, Tokachigawa, Toyokoro, Kushiro, Northern Territory, Akan, Shiretoko, Abashiri, Sounkyo,  Asahikawa… A l’exception de quelques villes, cette magnifique région sauvage de montagnes, de volcans, de rivières et d’immenses forêts est un paradis pour les amoureux des grands espaces à la recherche de panoramas à perte de vue. Avec 16% de terres agricoles, l’île représente aussi la steppe du Japon. Découvrez la région de Furano, avec ses vignobles, ses champs de lavande, ses montagnes, on se croirait presque en Provence ! Situé à côté de la Sibérie, le climat ressemble plus à celui de la France qu’au reste du Japon. Les étés sont secs et frais, et les hivers sont rigoureux. Je dois dire que j’étais intriguée d’apprendre qu’il y a une des meilleures poudreuses au monde ! Ensuite, côté japonais, la culture des sources chaudes est sérieuse, et je me suis dit que je ne pouvais m’en tenir qu’aux sources chaudes (préciser le nom des sources chaudes). N’oubliez pas notre amour des volcans et de la faune (le paradis de mon photographe), ce circuit était fait pour nous ! Embarquement général pour une aventure japonaise loin des clichés que l’on peut avoir sur cette destination, dévaler les pistes et tester la fameuse neige, mais pas que ! Nous avons découvert des paysages et une faune que nous n’aurions pas pu imaginer au pays du soleil levant.

Hokkaido est l’île la plus septentrionale du Japon. Je sais qu’il va faire froid là-bas, mais je ne vais pas tourner dans des conditions aussi extrêmes ! -20 degrés nous attendaient ! J’ai failli perdre mon index plus d’une fois en déclenchant mon appareil photo mais j’ai survécu, moi, cette fille du Sud qui aime tant le soleil et la chaleur. Une nature rebelle et fascinante habite les lieux.  Difficile de vous décrire toutes les émotions que j’ai ressenties là-bas, c’est une destination extrême. Mais c’est aussi une île d’une beauté absolue au printemps et en été.

Hokkaido blog 2019

C’est une région que peu de Japonais et encore moins de voyageurs viennent voir. Pourtant, elle regorge de paysages à couper le souffle. Quelques mots sur l’île de Hokkaido… Se situant sur l’extrême pointe nord du Japon, l’île de Hokkaido est encore une destination peu connue, mais qui recèle de nombreuses merveilles naturelles. Appelée autrefois Ezo ou Yeso, l’île est la plus septentrionale des quatre îles principales de l’archipel du Japon. Notez que le chef-lieu de Hokkaido est Sapporo (la capitale régionale de l’île). C’est également la troisième ville japonaise en superficie et la cinquième en nombre d’habitants. C’est l’île la plus septentrionale du Japon. Par conséquent, avec son climat froid, l’île n’est guère habitée. Par conséquent, c’est des grands espaces, parfait pour les amoureux de nature comme nous ! Mais attention, car les températures du  thermomètre en refroidiront quelques un ! C’est l’occasion de visiter des parcs nationaux splendides, de voir des temples atypiques et de se baigner dans des onsens magiques.

Ce voyage à Hokkaido fut un voyage d’hiver comme aucun voyage précédent. J’ai tout adoré : chaque jour passé sur place fut un vrai délice. Après ce road trip, j’ai découvert l’île la plus septentrionale de l’archipel… Aujourd’hui, je peux vous dire que j’aime le Japon. J’aime ce pays pour sa culture différente de la nôtre, sa diversité, sa gentillesse japonaise, ses manières, ses rituels et ses toilettes robotisées. Je peux dire que j’aime le Japon parce que c’est un de ces pays où on rêve de retourner le plus rapidement qu’il soit.  Quand on me demande lequel de mes voyages au Japon je préfère, difficile de trouver une réponse. Chaque voyage est différent. C’est comme comparer la Bretagne, la Côte d’Azur et l’Alsace, si vous voyez ce que je veux dire ?

Chaque endroit au Japon que j’ai visité offre un état d’esprit différent. Un état d’esprit, une ambiance, et une partie intégrante de chaque voyage. Ici à Hokkaido, c’est aussi l’état d’esprit qui m’a fait tomber amoureux de cette île ! Cette île, je l’ai découverte en hiver, est bien sûr une saison rude, mais elle a beaucoup à faire, surtout à voir… Découvrez ce voyage avec nos coups de coeur pour explorer Hokkaido. Ce fut une claque à chaque instant tant sa beauté est vive.

Cover image of video (hq definition)
Hokkaido Blog

Hokkaido travel blog

L’île de Hokkaido est une région avec de grands espaces, une destination qui ravira les amoureux de nature et d’aventures. Hokkaido est mondialement connue pour sa nature foisonnante et sa gastronomie. Et ce n’est pas tout, ses forêts et ses sources thermales, la richesse de ses paysages, la variété de ses reliefs réunissant les volcans… en font une destination nature  du Japon par excellence. Pour ce voyage, une grosse semaine suffira amplement. Direction lors d’un Voyage Japon Hokkaido… Nous avons décidé de vous présenter nos coups de cœur, des lieux qui nous ont plu, et des excursions qui valent le détour sur ce circuit. Vous y trouverez un grand nombre d’activités.

Comment aller sur l’île d’Hokkaido ?

Plusieurs aéroports sur l’île pour des vols en interne depuis Tokyo avec Japan Airlines (Tokyo- Kushiro/ Tokyo Chitose_Sapporo) existent. En revanche, pas d’autres choix que de passer par Paris pour rejoindre la fabuleuse île. C’est un trajet assez long, comptez pas moins de 10 h de vols. Une fois sur place, il vous faudra vous caler au décalage horaire. Comptez également +8h en hiver et +7h en été. Une fois sur l’île, on a loué une voiture pour pouvoir se déplacer sans problème lors d’un Voyage Japon Hokkaido. C’est l’occasion de découvrir des montagnes splendides, de voir un volcan et des falaises impressionnantes.

Quelle formalité administrative pour l’île d’Hokkaido ?

Vous n’aurez pas besoin de visa spécial pour pénétrer sur l’île d’Hokkaido, il vous suffire d’un passeport français en cours de validité pour un voyage de moins de 3 mois

Quoi emmener dans la  valise pour Hokkaido ?

  • Des vêtements chauds : Je vous recommande évidemment d’apporter vos indispensables, bonnet, protège-cou, gants matelassés et veste polaire. Il est préférable de s’équiper de vêtements dits techniques, comme un pull Gore-Tex ou Uniqlo, voire un Damart assez bon marché. Avec des superpositions et des sous-couches techniques, vos vêtements habituels suffisent amplement.
  • Pensez également aux après-skis ou chaussures permettant de marcher librement dans la neige.
  • Pensez à prendre un adaptateur électrique de type A avec deux fiches plates, comme aux états unis
  • Pensez à prendre une multiprise pour recharger vos différentes batteries.

Visiter Hokkaido : que voir et que faire ?

Cover image of video (hq definition)
Le Japon : de Tokyo à Kyoto

Hokkaido ville

Une fois sur l’île, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer avec un panel d’activités et de visites passionnantes. Direction à Shiraoi pour visiter le Shiraoi Ainu Museum qui se trouve près Noboribetsu. Les passionnées d’histoires apprécieront cette visite du principal musée anthropologique de l’île. Une petite visite de la capitale de l’île s’impose également. La ville de Sapporo est une métropole qui recèle de curiosités touristiques intéressantes comme son Festival de la neige, ses magnifiques parcs et jardins botaniques, l’Université d’Hokkaido… Puis, continuez votre aventure pour découvrir les parcs naturels d’Hokkaido à l’instar de Daisetsu-Zan. Il convient de noter que c’est le plus grand parc naturel du pays. Profitez des superbes paysages de montagnes volcaniques qu’offre ce parc : des gorges, des cascades, des canyons, des grottes… d’une beauté rare avec ces sites naturels lors d’un Voyage Japon Hokkaido.

Blog plongée hokkaido

Découvrez également l’une des principales attractions d’Hokkaido, les nombreux « centres aquatiques de bien-être ». Ce sont des sources chaudes thermales traditionnelles. Sachez que ces derniers sont la conséquence directe de la structure volcanique de l’île. Sachez que l’île de Hokkaido compte une multitude d’onsen, mais la plus connue est  la localité thermale de Nupuru Pestu avec ses 10 000 tonnes d’eau boueuse et sulfureuse lors d’un Voyage Japon Hokkaido. Les sources chaudes publiques offrent une vue imprenable sur le lac et le restaurant est immense sous la forme d’un buffet du monde et est un régal. Au Japon, l’île de Hokkaido offre également de nombreuses possibilités d’activités comme le camping, le rafting, grâce à la pêche, mais également le ski… Pour voyager en toute tranquillité au pays du Soleil Levant, vous pouvez opter un séjour à la carte au Japon avec des spécialistes comme Marcovasco ou une autre agence qui vous conviendra.

Le Mont Asahi

Montagne magistrale dans un massif montagneux absolument splendide, j’en bave à mort pour avancer tant le manteau neigeux est impressionnant sur ces sommets enneigés. On avance péniblement sur le mont Asahi… Mais le spectacle est grandiose sous ces chutes de neiges ! Le cadre est paradisiaque pour un Voyage Japon Hokkaido…

Mont Asahi
Mont Asahi

Le parc de Rusutsu

D’abord, si vous aimez les grands espaces et le freeride, sachez que le Japon a de bons champions de snowboard et autres disciplines de ski (ski acrobatique). On comprend mieux pourquoi une fois qu’on a foulé quelques unes des nombreuses stations de ski à travers le pays. Ici, c’est la vue imprenable qui fera la différence. Car vous serez au coeur de volcans enneigés et de l’océan. J’aime autant vous dire que le lieu est rare pour un Voyage Japon Hokkaido. Ne skiant pas, je suis donc dans l’incapacité de vous expliquer en quoi cette neige est différente. D’après Julien, la poudreuse est comme du coton, c’est une neige souple, très agréable.  Bien sur, le Mont Yotei du haut de ses 1898m vous charmera avec cette neige qui se dépose sur lui. En revanche, l’architecture de la station de ski ne fait pas l’unanimité. Pour moi, c’est une erreur de design total avec cette énorme tour d’hôtel, cela manque clairement de charme.  De toute façon, il n’y a que regarder Tokyo pour comprendre que les Japonais adorent la hauteur.

Le lac Toya

Juste à côté de Rurutsu, vous pourrez  découvrir le lac Toya lors d’un Voyage Japon Hokkaido. C’est à environ 30 minutes que vous pénétrez dans le parc national du lac Toya-shikotsu. A ces hauteurs, vous trouverez deux beaux lacs perdus au coeur de volcans. Le lieu se mérite mais il est splendide avec son eau turquoise sublime. Il vous faudra prendre le téléphérique du Mont Usu d’où vous pourrez profiter d’une vue panoramique sublime. Comme d’habitude, l’histoire des lieux est façonnés par les éruptions volcaniques. Au cours du XXe siècle, il y en a eu  quatre, la dernière ayant eu lieu en 2000. Mais il est déjà temps de redescendre à l’hôtel Windsor pour se réchauffer où une table nous attend pour manger . Les assiettes se composent de petites portions (comme des bentos) de crudités, de plats chauds et d’autres accompagnements. Ce qui nous a marqué, c’est les quatre îles appelées Nakajima. Ces deux lacs de cratère entourés de volcans offrent les paysages grandioses Formée il y a environ 110 000 ans (à l’échelle planétaire, c’est peu), sa profondeur lui donne une couleur bleue intense. Un peu plus haut, nous avons pris le téléphérique jusqu’au mont Youzhu, d’où l’on avait une vue panoramique entre l’océan et le volcan. Nous découvrons comment l’activité volcanique a façonné la région. Il n’y a eu que quatre éruptions au XXe siècle, la dernière en 2000. La montagne s’élève, comme la montagne Little Showa Shenxian arrachée aux champs de maïs en 1945, tandis que d’autres bougent. Le lac Shikotsu est très célèbre au Japon. On dit que c’est le lac le plus propre du Japon. L’eau du lac est si claire qu’on peut voir jusqu’à 10 mètres de profondeur (le point le plus profond est à 363 m).

Lac Toya
Lac Toya

Impossible pour quelqu’un  comme moi de en pas profiter des onsens qu’on avait déjà eu la chance de tester lors de notre premier séjour au Japon à Kyoto notamment. Là, vous aurez également la possibilité de profiter de ces sources d’eau chaude naturelle. Ces bassins d’eaux chaudes ont de multiples vertus grâce aux sels minéraux qu’elles contiennent. On profite de quelques instants incroyables dans la ville thermale de Toyako-onsen. Là, vous trouverez un parcours d’onsens miniatures que vous pourrez utiliser. Mais comme il pèle grave (- 5°C), on a préféré notre hôtel où il y avait des bains onsens au Nonokaze resort. Ajoutez y une vue incroyable sur un lac au coucher de soleil et vous comprendrez mieux pourquoi on est tombée amoureux de cet endroit design lors d’un Voyage Japon Hokkaido

Où manger au lac Toya ? Dans le très huppé Windsor Hotel, on trouve plusieurs restaurants avec vue sur le lac et des menus bento à 30 euros par personne.

Que faire au lac Toya ?

  • Téléphérique du mont Yousu : téléphérique. 1600 yens/personne (environ 12,5 euros)
  • Une promenade thermale miniature dans la ville thermale de Toyako
  • Une croisière avec vue sur les cerfs dans les îles Nakajima en été : 1420 yens (environ 11 euros) / 8h00 à 16h30 en été / toutes les 30 minutes.

Le lac SHIKOTSU

Comme le lac Toya, le lac Shikotsu offre des paysages grandioses avec des volcans en arrière fond. C’est un lac formé après une éruption volcanique. Vous aurez alors l’impression de vous promener le long d’une belle plage… Le lieu est réputé au niveau national pour ces eaux cristallines de toute beauté. Il parait qu’on peut y voir  jusqu’à 10 mètres de profondeur. Mais bon, on ne se risquera pas à plonger tant les eaux sont froides à cette période de l’année. Nous préférons nous réfugier dans le musée du parc national…avant de retourner profiter des berges et des galets de la plage lors d’un Voyage Japon Hokkaido.

Shikotsu, le voisin du lac Toya, est également un lac de cratère, c’est-à-dire formé après une éruption volcanique. Marcher sur son rivage, c’est comme être au bord de la mer, et c’est un beau paysage parsemé de volcans encore actifs. Le lac Shikotsu est très célèbre au Japon, on dit que c’est le lac le plus propre du Japon, l’eau est si claire qu’on peut voir jusqu’à 10 mètres de profondeur (le point le plus profond est à 363 mètres). Aussi, on pourrait y plonger pour voir les basaltes sous l’eau. En visitant le centre du parc national, nous ne pouvions pas croire à quel point cet endroit est sauvage. Les ours bruns vivent dans ces forêts ! Nous nous sommes contentés du paysage hivernal, vêtus de blanc, mais marchant le long de l’eau alors que le soleil brillait. Nous nous sommes assis sur la plage de galets et avons regardé les ondulations et le coucher du soleil.

À faire à Lac Shikotsu

  • Réservez une sortie d’hiver en raquettes avec Ootaki Outdoor Adventures (janvier à mars) pour voir les grottes de glace ! 3 heures / matin ou après-midi / groupe guidé Prix ​​6500 JPY (environ 50 EUR) Notez que vous devez payer une fois en espèces sur place / pas de carte de crédit requise
  • Balade jusqu’aux chutes gelées de Shichijo : La cascade gelée est visible à 3 kilomètres du parking. Selon les conditions, des crampons ou des bottes de neige de haute qualité sont disponibles.
  • rando raquette sur le lac gelé possible;
Le lac
Le lac

La Grotte de glace Hyojun

Le lendemain, nous optons pour les cascades de Nanajo. l’endroit est gelé mais il mérite réellement d’être vu. Pour cela, on s’équipe de chaussure de randonnée et de raquettes. Et c’est parti pour une randonnée dans un décor grandiose. Il y aurait plus de 2000 stalactites/stalagmites dans cette petite grotte au cœur de la forêt. On imagine un instant la personne qui a été chargée de les compter et on quitte déjà cet endroit majestueux lors d’un Voyage Japon Hokkaido ! Avec les chutes d’eau de Shichijo, gelées en plein hiver, la grotte de glace de Hyojun vaut le détour. Nous avons apprécié de grands moments de nature et d’aventure.

Passage au Noboribetsu onsen

Dans une petite ville où l’odeur omniprésente de souffre se fait ressentir, vous pourrez profiter de onsens grandioses. D’ailleurs, ici, on parle davantage du parc géothermique. Vous aurez alors l’impression de ressentir les vibrations du coeur de la Terre sur ces sentiers. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’on nous emmène découvrir des geysers impressionnants. Toutes les heures, de puissants jets de vapeur sortent des entrailles de la Terre et montent jusqu’à  8 mètres de haut ! Sachez que le décor est impressionnant car c’est juste en dessous d’un pont ! Ajoutez à ce lieu mythique, des sculptures géantes, des  » oni  » et vous comprendrez que les croyances populaires japonaises ont la vie dure ! Comme le lac Toya, Shikotsu et le mont Yotei (mini Fuji), Noboribetsu Onsen appartient au parc national de Shikotsu-Toya. Dans une ville animée pleine d’odeurs de soufre, nous avons trouvé un parc géothermique impressionnant, même si de nombreux passages étaient fermés pour cause d’entretien et/ou de chutes de neige. Du point de vue des geysers et des fumerolles, nous avions l’impression d’être en Islande par moment. L’activité volcanique est évidente, et même dans le centre-ville, on ne peut pas oublier l’agitation des geysers du parc Sengen. Toutes les trois heures et une cinquantaine de minutes environ, les jets de vapeur principaux montent jusqu’à 8 mètres, le tout sous un pont de la ville ! C’est l’eau qui bouillonne !

Pour compléter l’ambiance fantastique du lieu, nous sommes tombés sur des sculptures géantes comparables à des ogres, que l’on appelle « fantômes », tout droit issues d’une croyance populaire au Japon ! Bref, l’ambiance de Noboribetsu est géniale ! Le parc abrite de nombreuses sources chaudes, notamment dans la ville thermale de Noboribetsu où se trouve Jigokudani… un environnement étrange : gaz sulfureux, mares de boue volcanique bouillante et fumerolles dans la Vallée de l’enfer.

Le cimetière MAKOMANAI TAKINO

Direction Sapporo. Et sur la route, on trouve alors un cimetière construit en 1982 par un architecte star au Japon, Tadao Andô. Le lieu est splendide. Vous serez reçues par des têtes Moai en surnombre, il y en aurait une quarantaine avant de découvrir un lieu incroyable : un Stonehenge bis. Les célèbres mégalithes trônent fièrement. Puis on pénètre dans un long tunnel en béton avant de découvrir au bout une statue massive de Bouddha de 13 mètres de haut. J’aime autant vous dire qu’on reste là pantois, sans trop comprendre ce qu’on vient de voir. Le lieu est peu courru, on est tout seul au monde dans ce temple incroyable lors d’un Voyage Japon Hokkaido. C’est un endroit incroyable sur le chemin de Sapporo. Accueillis solennellement par une quarantaine de têtes moai, nous nous sommes d’abord crus téléportés sur l’île de Pâques, ce qui était très impressionnant, mais le spectacle ne s’est pas arrêté là. On a cru halluciner en voyant sur la gauche la réplique presque parfaite de Stonehenge, le célèbre rocher d’Angleterre ! La neige épaisse a rendu la marche difficile. Quelle claque visuelle ! Nous avons eu la chance d’être seuls pour apprécier la sérénité de ce moment. Pensez à la magie des champs de lavande enneigés et de l’eau qui coule dans le bassin en été !

Entrée : Comptez 1 100 yen, soit 8€ par adulte, 550 yen soit,3.70€ prix enfant. 

Bouddha géant
Bouddha géant

Ile de sapporo

Ici, vous êtes dans la plus grande ville de l’île d’Hokkaido avec presque deux millions d’habitants. La ville de Sapporo est réputée pour sa bière et un festival de glace. Mais nous profitons de notre expérience pour grimper de nuit au Mont Moiwa avec le téléphérique. La ville de Sapporo scintille face à nous sous un panorama fabuleux lors d’un Voyage Japon Hokkaido. Inoubliable ! Avec son ses avenues rectilignes et ses rues verticales, on se croirait à New York ou à Chicago. Comme ces villes américaines, Sapporo était une ville coloniale, établie en 1866 par le gouvernement japonais lorsqu’il entendait « civiliser » l’île d’Hokkaido au détriment des Ainu, les aborigènes qui étaient installés à Hokkaido depuis des milliers d’années. La ville de Sapporo est reconnue pour un festival de glace. Au fil des années, les sculptures de glace ont envahi les rues de Sapporo. Les festivals de neige sont devenus populaires dans les années 70 et accueillent désormais des visiteurs du monde entier ! Au fil des ans, ce festival qui se tient en février est devenu l’un des événements hivernaux les plus importants au monde… Des dizaines d’énormes sculptures de glace parsèment la route principale avec différentes formes, et la nuit, ces sculptures de glace s’illuminent. En tout cas, c’est l’occasion de découvrir la ville dans une ambiance festive, car à côté des sculptures, des stands  alimentaires sont installés, ainsi que des sauts à ski pour les champions qui viennent montrer leurs talents au public.

Sapporro
Sapporro

OTARU

Ce fut la capitale d’Hokkaido, aujourd’hui, la ville exploite son caractère historique. Ici, on pêche le hareng depuis la nuit des temps dans cette vieille ville. A ne pas rater le festival de lumières qui illumine les rues et le canal lors d’un Voyage Japon Hokkaido. Autrefois capitale d’Hokkaido, Otaru est une ville historique pleine de caractère qui a prospéré grâce à la pêche au hareng et à l’artisanat du verre. Chaque nuit d’hiver, la fête des lumières illumine les rues et les canaux. Cela nous rappelle le festival des lanternes de Blagnac.  Le lendemain nous nous sommes égarés en flânant dans les rues de Sakai-machi où l’on pouvait tout trouver. Boutiques d’artisanat et de spécialités (algues, poissons), pâtisseries où l’on a envie de tout goûter, cafés et restaurants de tous styles, anciens entrepôts reconvertis. Il y a tellement à faire ! Certains bâtiments en briques rappellent l’Angleterre, un drôle de mélange où l’on ne sait pas toujours où l’on est ! Autrefois capitale d’Hokkaido, Otaru est une ville historique de caractère qui a prospéré grâce à la pêche au hareng et à l’artisanat du verre.

LE PARC NATIONAL DE KUSHIRO SHITSUGEN

Avec sa superficie de 2680km², le parc national de Kushiro Shitsugen est la plus grande zone humide sauvage du pays. Mais c’est en kayak que nous partons explorer cette rivière Kushiro qui coule avant de se jeter à l’Océan Pacifique dans le Parc national de kushiro. Je vous laisse imaginer un instant à quel point c’est difficile de tout préparer car les températures sont glaciales. -18°C au thermomètre… Ca caille sévère. Mais on est paré pour affronter ces températures glaciales. La glace craque mais le paysage dans ce Parc national de kushiro est splendide, majestueux… On croise quelques animaux quelques cerfs, un renard, des loutres…. dans une quiétude totale, sur notre embarcation lors d’un Voyage Japon Hokkaido. Un dépaysement total dans ce parc national de Kushiro. À travers le marais, la rivière Kushiro se jette dans l’océan Pacifique. Il faisait -18°C. Vêtements imperméables, chaussettes, bottes sont nécessaires pour affronter toute la beauté de ce lieu. Certains équipements sont nécessaires. Dans le silence absolu de la campagne enneigée, tous nos sens sont en éveil. Le bruit de la glace qui craque trahit les animaux qui s’abreuvent sur le rivage. Un raton laveur se cache au loin. Nos yeux furent soudainement attirés par le battement d’ailes d’un aigle impérial qui nous regardait voler. Après quelques pagaies, une loutre est restée immobile, pensant qu’elle serait ignorée. Se fondre dans le décor, dériver avec le courant, comme des plaques de glace et de neige, est tout simplement magique. Nous avons été éblouis de pouvoir observer autant d’animaux en si peu de temps dans un si beau cadre naturel.

Le parc national de Kushiro abrite une autre espèce emblématique, la grue du Japon, qui se niche dans les marécages. Cet oiseau majestueux a pratiquement disparu au début du siècle dernier, devenant la proie de la chasse. Surtout grâce aux actions de l’homme, qui les a protégés et nourris pendant le long et rigoureux hiver avant qu’ils ne soient secourus. Aujourd’hui, le recensement compte près de 2 000 oiseaux sur l’île, ce qui est plutôt encourageant. C’était un vrai spectacle sublime. Il fait beau, on oublie le froid…

Climat à Hokkaido en hiver

Cela peut varier d’une période à l’autre et aussi d’où vous vous trouvez sur l’île, entre -5° et -24° degrés. La température moyenne était de -13°C. Des conditions météo en plein hiver par définition difficiles.

Comment affronter le froid à Hokkaido ?

Il est difficile d’imaginer que le Japon soit aussi froid, mais l’île d’Hokkaido est à la même latitude que Vladivostok, donc c’est en fait logique. Hokkaido est même parfois appelée « la Sibérie japonaise ». Par conséquent, renseignez-vous sur les dépanneurs vendant des kits de chauffage. Utilisez des appareils de chauffage qui ne sont pas très écologiques, préférez donc les thermos et autres réchauds réutilisables. A ces températures glacantes, il vaut mieux opter pour des mitaines.  Ensuite, les jours les plus froids, les chaufferrettes aident vraiment. Nous avions acheté un petit stock sur internet (Decathlon en a aussi) et ces choses ont sauvé la vie dgens comme moi ! On en avait acheté aux USA, ça avait sauvé nos nuits dans la tente. Là, cela nous a bien sauvé également. Nous ne pouvons pas non plus ignorer que nos sweats thermiques (collants et maillots de corps à manches longues) ne nous quitteront jamais, que vous soyez en randonnée au Népal, en raquettes, en camping en altitude ou en dormant dans un van par une nuit froide, depuis Depuis 2016 ! On les a pris chez Odlo, synthétiques, ils ne bougent pas, et ils font vraiment le boulot. Beaucoup préfèrent la laine mérinos, il faudra la tester car elle sera peut-être plus agréable ? Encore une fois le coût, mais un investissement pluriannuel. En plus, il ne prend pas de place dans la valise, donc on l’emporte toujours avec soi ou presque partout !

Hokkaido été

Difficile d’imaginer Hokkaido en été tant le froid a été présent pendant toute la durée du voyage. Mais assurément, les paysages sont somptueux. Que ce soit le bleu intense des lacs, les champs de lavande ou la végétation qui doit rendre à nos coups de coeur un éclat particulier.

Budget voyage Hokkaido

Pour nous rendre à Sapporo, nous avons pris l’avion de Paris à Tokyo puis de Tokyo à Sapporo. Les tarifs Classe Économique Paris/Tokyo/Sapporo A/R commencent à partir de 895 EUR (taxes incluses). Temps de trajet : environ 15h00 aller simple. Il y a 2 escales, par exemple Paris/Londres/Tokyo/Sapporo A/R en classe économique pour 638 EUR TTC. Si Hokkaido n’est pas votre destination finale, n’hésitez pas à consulter le JAL Japan Explorer Pass, un moyen simple et abordable d’explorer différents aspects de la culture japonaise. Il faut aussi savoir que Finnair a récemment lancé un vol direct d’Helsinki à Sapporo, qui commencera à fonctionner à la mi-décembre 2019 pour l’hiver prochain.

Hokkaido trip blog

Découvrir les visuels

Des reliefs captivants à l'île de Hokkaido
Des reliefs captivants à l’île de Hokkaido
 

A voir

Nuit au Aman Niseko Japon
Aman-Niseko-au-Japon


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

La dernière édition de Jet-Lag magazine est disponible !

popup magazine