Avis Chocolat Pralus : Offrir de bons chocolats

Avis Chocolat Pralus : Offrir des grands crus de chocolat. Qui parvient à résister quand on lui met devant son nez des gourmandises chocolatées ? C’est vrai qu’en ces temps de fêtes d’années, les chocolats sont comme indispensables. Qui plus est quand ils sont savoureux à souhait, fondants et croquants… Bref, retour sur les bons chocolats Pralus, ces incontournables des fêtes de fin d’années…

Avis Chocolat Pralus

Avouez qu’il y a des marques qui agissent immédiatement. Bon à vrai dire, c’est plutôt facile parce que je suis gourmande. J’adore les chocolats… C’est même ma faiblesse, je peux aisément le reconnaître. Alors quand j’ai pu goûter les chocolats de la maison Pralus, j’ai été ravie… Parce que l’éventail de possibilités est démentiel : Vous trouverez tous types de chocolat : Chocolats noirs, chocolat blanc, chocolat au lait, praliné noisettes, tablette de chocolat noir, enrobées de chocolat, bouchées de chocolats bio… Certains carrés de chocolat sont enrobées de cajou, de cacahuètes, de raisins pour notre plus grande joie. Mais on peut également l’apprécier en truffes au chocolat avec du chocolat praliné. Dans tous les cas, on appréciera un bon chocolat, du chocolat français de préférence. Ces plaques de chocolat se dégustent en carrés de chocolat… La marque de chocolat ne compte plus les tablettes de chocolats, ni les boites de chocolats qu’elle réalise… Fondre le chocolat mérite un savoir-faire artisanal, doser l’acidité de ces produits de chocolat, réaliser des moulages audacieux et originaux, réaliser un enrobage parfait, réussir la torréfaction du chocolat, ajouter le chocolat… Les gourmets apprécieront la saveur délicieuse de ce chocolat différent. Sachez que comme il y a des grands crus en vin, il existe également des grands crus de chocolats. Bref, à l’heure de faire des achats de Noël, on n’oubliera pas la vente de chocolats dans la chocolaterie.

Acheter du chocolat

Offrir des chocolats Onctueux sera le genre de cadeaux à apprécier. Des Assortiment de chocolats différents permettront de découvrir différents chocolats. Et pour une fois, on fera l’impasse sur le nombre de matières Grasses que contiennent les gourmandises enrobées… Quand on souhaite offrir des ballotins de chocolat pour les fêtes de Noël, on recherche en général, ce qu’il se fait de mieux. Des enrobés de chocolat à acheter du chocolat à une ganache au chocolat, on recherche de préférence une fabrication artisanale. On opte donc pour des pépites de chocolat. Des friandises d’une finesse inouïe. De la mousse au chocolat aux enrobages d’oranges chocolatées, les meilleurs chocolatiers travaillent le chocolat à tout va. Que vous l’aimiez amer, en nougat, croquant, ils seront délicieux. Certains préfèreront ces délices caramélisées au beurre salé. D’autres les préfèreront en pâtisseries, dans tous les cas, les tablettes de chocolat artisanal se révèlent indispensable à l’aube de ces fêtes de fin d’années. Avec de la pistache, ces confiseries jonglent de leurs éclats pour proposer des douceurs différentes en coffrets. Des truffes fourrées chocolatées à la tablette de chocolat sans oublier les biscuits pâtissiers gourmands vous ouvriront les papilles. Avis aux gourmandes avec ce chocolat fondant. Que l’on l’aime au chocolat au lait en ganache avec du beurre de cacao, vous aurez avec la Maison Pralus la certitude d’un plaisir non dissimulé… 100% plein de saveurs…

Dégustation

Sachez qu’au même titre qu’un foie gras ou un autre produit, on peut le sélectionner dans une épicerie fine. Vous trouverez dans cette Pâtisserie-chocolaterie Pralus des créations Chocolatées qui s’avaleront comme un Bonbon, des créations Artisanales Chocolatées délicieuses qui mélangent tour à tour amande, caramel, noisette pour des confiseries chocolatées que l’on appréciera de déguster. C’est gourmand et plein de saveur. Ce n’est donc pas un hasard si la marque Pralus a gagné à plusieurs reprises le Grand Prix du Festival International du Chocolat (Epinal) en 1997 et l’année précédente, le Grand Prix d’Excellence International du Chocolat (Montélimar)… Le praliné noisette devrait vous plaire pour les plus gourmandes ! C’est Délicat, Subtil, Moelleux, d’une douceur exceptionnelle, une onctuosité renversante. Laissez vous tenter par ce chocolat d’exception qui devrait vous ravie tant ces bouchées raffinées sont un délice avec une longueur en bouche. Pour déguster le chocolat, il vous faudra aller dans l’atelier-boutique pour goûter ce chocolat cru avant de se laisser séduire par ces boîtes de chocolat. Laissez vous envoûter par une plaque de chocolat signé par le Maître artisan Élaborée dans la Chocolaterie artisanale.

Chocolat Pralus
Chocolat Pralus

Un chocolat différent

La manufacture de chocolats Pralus produit chaque année une centaine de tonnes de chocolat. Dans cette ancienne usine textile des faubourgs de Roanne, une quarantaine d’employés assure les différentes fabrications : la pâtisserie pour les boutiques situées autour de Roanne, les pralines roses, le chocolat de couverture,
18 crus en tablettes, les bonbons de chocolat. Le pâtissier-chocolatier François Pralus produit ici tout son chocolat de couverture, destiné à ses propres produits, mais aussi à ses clients chocolatiers, pâtissiers et grands noms de la gastronomie. Il figure parmi les quelques artisans chocolatiers français travaillant «bean to bar», c’est-à-dire de la fève de cacao à la tablette. L’entreprise compte aujourd’hui une équipe de 180 personnes, réparties entre le site de production et les 17 boutiques dont une dernière qui va ouvrir à Montbrison le 4 décembre prochain .

La Fabrication du chocolat

« C’est au cours d’un voyage à Lyon que l’idée m’est venue de fabriquer mon propre chocolat à partir des fèves de cacao” reconnaît le créateur de ce chocolat plein de caractère et d’arôme. Le Chocolatier-confiseur François Pralus parcourt alors le monde pour choisir des fèves séchées des plus grands crus de cacao : en Amérique Centrale, en Amérique du Sud, en Indonésie… Sympa comme job, non ? Si jamais vous recrutez quelqu’un, pensez à moi ! Une matière première avec laquelle il crée le chocolat de couverture pour ses tablettes et bonbons de chocolat. Du Fortissima sa première recette (cacao du Ghana, de Java et de l’Équateur) au Caracas (75% de cacao en provenance de la Trinité, du Venezuela et de l’Équateur), complétés par des crus pure origine. François Pralus est un des premiers maîtres chocolatiers à s’être lancé, dès les années 1990, dans la fabrication de crus pure origine. “Je fais tout moi-même, du choix des fèves au conchage, précise le maître chocolatier, plutôt que de m’’approvisionner auprès de fournisseurs spécialisés”.

Coffret Carré de café
Coffret Carré de café

Des chocolats pour tous les genres

Aujourd’hui, la Maison Pralus propose 18 crus pure origine en tablettes à 75%, un lait (45%) et un 100% Madagascar. Passionné, François Pralus parle avec gourmandise du “vrai” chocolat : “Comme pour les grands vins, on peut parler de crus de cacao. Le Venezuela grade-up a un petit goût de fumé, le Trinitario classe supérieure est boisé, puissant et légèrement acide. Fin et acide, le cacao de Madagascar dégage des saveurs de fruits rouges…” Chacun y trouvera son parfum préféré. Pour se faire une idée précise de la saveur et des arômes de chocolat, François Pralus nous livre un petit secret : “Je concocte un cacao à l’eau, une sorte de tisane que je sucre
légèrement et que je laisse décanter. Je peux alors me faire une idée précise des arômes avant de lancer la fabrication”.

Une reconnaissance nationale

Ce n’est donc pas un hasard que cette maison monopolise l’attention des chefs gastronomes. Fidèles de la Maison Pralus, La Maison Troisgros (Ouches) / Guy Savoy (Paris) à Pierre Gagnaire (Paris), Pierre Hermé (Paris), Ladurée (Paris), Jean-Paul Hévin (Paris), Le Grand Véfour (Paris), Le Roux (Quiberon), Gérald Passédat (Marseille) s’approvisionnent chez le maître du chocolat. Un travail récompensé également par une pluie de titres tant convoités : «Incontournable de la tablette» en 2017, prix décerné par le Club des croqueurs de chocolat, Meilleur chocolatier de Paris par le Guide Paris Gault Millau en 2009, entre autres…

Un artisan qui produit lui-même

Et comme cet artisan chocolatier assume sa différence, il n’a pas hésité longtemps à investir en devenant l’acquéreur d’une plantation de chocolatiers. “Depuis toujours, j’ai eu envie de posséder ma propre plantation. Pendant deux ans, j’ai recherché le terrain idéal. Et je suis tombé amoureux de l’île de Nosy-Be, au Nord-Ouest de Madagascar.“ C’est donc dans cette région surnommée l’Île aux Parfums, au milieu des ylang-ylang, des frangipaniers, des vétivers, des poivriers et de la vanille, François Pralus a pu acheter en 2004 un terrain de 17 hectares et devenir l’un des rares -voire le seul- artisan chocolatier en Europe possédant sa propre plantation.
A l’ombre de cette forêt primaire, 17 000 cacaoyers, issus d’une variété de criollo, prospèrent sous les fromagers, les tulipiers du Gabon, les mantali. La première récolte a eu lieu en 2012, la production de cette parcelle située sur un terrain en pente douce reste encore confidentielle. Dans cette petite plantation, François Pralus pratique une culture raisonnée et respectueuse de cet environnement privilégié. Le mot développement durable trouve ici tout son sens puisque le pan social tient une large part dans son entreprise. Une vingtaine de personnes ont été embauchées pour la création de la pépinière puis la plantation des Cacaoyers, la confection de compost, l’entretien de la plantation, la récolte et la fermentation des fèves. Au-delà, François Pralus s’implique dans la vie du village, de ses employés et de leurs familles. “Je fais vivre une vingtaine de familles à Madagascar. Je paie leurs frais médicaux et j’aide l’école du village qui compte 200 enfants en apportant livres, fournitures scolaires, tables et chaises”. En 2017, une classe emportée par un cyclone a été totalement reconstruite. En 2018, avec ses équipes, il a réuni un bel ensemble de livres pour constituer une bibliothèque en Français. François Pralus récolte aussi chaque année une centaine de kilos de poivre, dont les lianes grimpent sur les grands arbres d’ombrage. Un produit vendu en boutiques au côté d’un sel parfumé à la vanille de Madagascar.

ballotin de chocolats
ballotin de chocolats

Un choix grandissime

Alors pour ces fêtes de fin d’années, laissez vous prendre par le goût savoureux du Cubissime (32 euros), un généreux (450 grammes) et précieux cube de praliné maison renfermant des noisettes du Piémont, des amandes de Valencia et des pistaches d’Iran entières, habillé d’une coque de chocolat noir de Madagascar à 75% et recouvert d’une feuille d’or. A moins que vous préfériez le Coffret Carré de café, pour trouver une nouvelle façon de déguster le café, du café à croquer. 25 napolitais de Carré de Café noir et lait (DP). Sans oublier le ballotin de chocolats (19,80€ les 200 grammes, 87,80 le kilo). Vous pourrez alors composer et sélectionner vous même les étages de 200 grammes de coffret chocolats avec 17 recettes de bonbons de chocolat, ganaches et pralinés maison, chardons, palets or…. Je vous le promets vous ne le regretterez pas !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

La dernière édition de Jet-Lag, le magazine, est disponible !

popup magazine