Erreurs de Similarweb et de Cision

Aujourd’hui, on va faire une mise au point. Parce que jusque là, j’ai été gentille, ne comprenant pas trop ce qu’il se passait mais maintenant, j’en ai ras la casquette… Et c’est rien de le dire. Si vous nous suivez sur Instagram, vous connaissez une partie de notre histoire et notamment notre préjudice qui nous oppose à Similarweb et Cision. Cision est un logiciel qui sert de référence dans le milieu médiatique, donnant des informations précises (euh, pas vraiment en fait, je dirai plus des informations galvaudées) à ses clients sur les média (taux de visibilité, taux de rebond, nombre de visiteurs uniques)… J’ai longtemps hésité à écrire cet article mais je vais le faire par un devoir d’honnêteté envers vous.

Statistiques de de Similarweb
Statistiques de de Similarweb

Une carrière prometteuse

Je suis journaliste de métier depuis 2003 même si j’ai commencé ma carrière professionnelle bien plus tôt en étant correspondante à la Dépêche du Midi et Midi Libre. J’ai fait une école de journalisme (IUT de journalisme) et puis je suis partie dans les DOM TOM travailler pour France Télévision en télévision. Après ça, je suis revenue en France pour travailler à Centre-Presse avant de rejoindre l’univers du Web avec une expérience de deux ans à Yahoo en Irlande et d’un an à Google aux USA. Autant d’expériences qui auraient dû m’aider. Ben, en fait, pas tant que ça. Laissez-moi vous expliquer !

Création d’un site internet

J’ai perdu mon grand-père et ce fut mon retour en France. J’ai effectué quelques piges régulières pour le Figaro Madame et le Figaro Magazine. Et c’est là que tout devient difficile. Au début j’ai cru que je ne trouvais pas de postes permanents parce que je n’étais plus à l’ordre du jour. Que je m’étais coupée du milieu professionnel, que le marché du travail s’était durci… Et, en fait, pas du tout ! Puis comme je ne suis pas du style à rester les bras croisés à ne rien faire, j’ai décidé de créer Jet-lag-trips.com avec Jet-lag-magazine.com. Il se trouve que le web est devenu mon métier à 100%.

Exercice professionnel

La réalité de mon exercice professionnel est plus compliqué qu’il n’y parait. Pour cela, je vais vous raconter quelques anecdotes. Le milieu du journalisme est un milieu où la concurrence est extrêmement présente ! Parce qu’il y a peu de place, donc peu d’élus. Et vu que c’est un métier de prestige, un métier galvanisant, sous pression en permanence, les places sont chères. Alors c’est vrai que quand le web est arrivé, cela a provoqué une vraie vague de remous dont tous les média souffrent toujours. Les sites se sont fondés les uns après les autres pour tenter de retrouver une visibilité, un second souffle en quelque sorte. Souvent, ces même sites n’étaient pas bien charpentées et ne pouvaient générer de visites.  Moi, je connaissais toutes les subtilités du référencement grâce à mes expériences chez les géants du web.

Montrer autre chose

Au départ, Jet-lag-trips était l’occasion pour moi de montrer autre chose. De parler des voyages que j’avais fait… Puis très vite, les chargées de com’ m’ont contactée pour m’inviter à quelques événements. Et puis un jour, une chargée de com de Toulouse m’invite à visiter un hôtel et me dit : « J’ai pensé que cela pourrait intéresser. Et comme tu sais écrire, je pense que tu pourras faire quelque chose. » Ce à quoi je lui ai répondu : « Pourquoi pas ? Mais tu sais j’ai aussi des lecteurs. » Là, elle a rigolé. Dans le flot de notre conversation, je n’y ai pas prêté attention. Et puis j’étais tellement contente de faire un reportage…

Des relations compliquées avec les services de communication

Une autre chargée de com m’invite dans un autre hôtel et me dit : « Tu vas nous faire un beau reportage. C’est bien. » Cool ! Je pars en reportage, je reviens chez moi, j’écris l’article et elle me remercie mais pas plus. Je ne comprends pas trop pourquoi mais tampis… Quelques jours plus tard, je vois des liens d’articles des concurrents sur le site de l’hôtel mais toujours pas de Jet-lag-trips.com Je préfère en rire. Mais, à l’époque je préfère mettre ça sur un mauvais coup du sort…

Stratégie SEO

Car oui, le lien en SEO ou en communication digitale, c’est ce qui permet à votre site de se positionner ! Grosso modo, c’est un élément capital que Google recherche pour juger de votre popularité. Par conséquent, quand tu es un média naissant et que tu n’obtiens pas de liens malgré tes articles, cela te vaccine pour un bon bout de temps. Surtout qu’à côté des ponts d’or sont fait aux blogueurs !

Pas de gros événements

Une autre chargée de com m’invite par connaissance pour un voyage de presse : « T’écris bien alors j’ai pensé à toi !  » Sympa, non ?.. Bis répétita… Je pourrai également vous parler des chargées de com des gros bureaux média comme les Pascale Venot, les agences Melchior, Flag, etc – la liste est longue-. .. Mais la palme du manque de politesse et de gentillesse revient quand même aux chargées de com de Pascale Venot qui sont beaucoup moins sympas. Le ton ressemble davantage à une porte de prison qui se referme qu’à autre chose. « On n’est pas intéressé. Au revoir. » Soit.

Des réactions violentes sans tact

Si tu n’es pas intéressée, je me dois de l’accepter, non ? J’avoue que je ne comprenais pas toujours ces décisions pour leur manque d’information et puis pour leur style. Pourquoi ne me témoignes-tu pas un peu plus de respect ? Pire encore, d’autres comme Wellcom ont été encore plus cash : « On ne veut pas être affichée avec vous. Vous êtes trop petit pour nous intéresser ! » D’accord si vous le dites…

Des preuves du mal qui a été fait et de la diffamation

Je vous rassure j’ai également quelques preuves de ce que je vous raconte là. J’ai quelques mails échangés qui sont des preuves du dommage. Mais quand tu regardes de plus près la dite com, elle est bien médiocre. Quelques articles de blogueurs, une ou deux brèves… Bref, rien d’extraordinaire. Alors tu te remets en question. Pourquoi diable moi, on ne m’invite pas ? Alors que j’ai quand même le profil idéal, non ? Pourquoi me dit-on que je suis trop petite ? Alors que j’ai l’impression d’être dans la moyenne. Au fond de moi, je savais qu’il y avait un problème. Mais lequel ? Bonne question, merci de l’avoir posée…

Pas bankable ?

Bref, il fallait se rendre à l’évidence : Je n’étais pas « bankable ». Soit. C’est le jargon qu’utilisent les chargées de com pour parler des journalistes désormais. On n’est plus un nom, on est bankable ou pas. Comprenez « qui rapporte du pognon ou pas ». Je l’acceptais les 3/4 du temps, souvent en prenant mal les remarques parce que mes chiffres de visibilité, eux, étaient bons (on est monté même à 18000 visiteurs uniques à un moment). J’étais dans la moyenne, rien d’extraordinaire non plus. J’ai rencontré d’autres blogueurs voyage à l’époque qui annonçaient les mêmes chiffres que moi. Pourtant chaque fois que je voulais participer à un gros événement, la réponse restait la même : « Non, pas intéressée. On a tellement de gens qui veulent participer…  »

Aire de l’approximatif

Progressivement, j’avais accepté la chose sans imaginer ce que je m’apprête à vous dire. Le monde des média a évolué. Les chargées de com’ ne t’appellent plus, tout se passe désormais par internet ou mail. On est dans l’aire du #Hashtag, du #webmarketing… De l’échange ? Non aucun. Du coup, j’ai moi-aussi arrêter d’appeler ces pseudo chargées de com qui ne savent pas communiquer. Bref, j’étais en colère, je souffrais mais à l’intérieur. Je pourrai vous énoncer toutes les fois où mon média Jet-lag Magazine est passé à la trappe il y en a tellement…Que cela pourrait passer pour une blague. Sauf que cela n’en était pas une.

De fausses données par Cision

Et puis récemment, j’ai décidé de mettre le paquet sur Jet-lag Magazine parce que je le crois que c’est un bon produit éditorial. Laurence Gremy, une copine journaliste, est venue me prêter main forte et écrit quelques articles. Quand tu travailles sur un magazine, tu es à 100% dans ton travail. Tu dois choisir un fil conducteur, des tags… Quand à la fin du précédent magazine, elle me dit par voie de mail que nos chiffres sont catastrophiques. Là, je m’énerve et lui demande ses sources, en fait, je manque de m’étrangler. Car Analytics, le logiciel de Google qui donne les statistiques de visibilité, me donne de bons chiffres.

Classement Google

J’ai même des pages bien classées sur blog voyage Caraïbes par exemple où on apparait alors dans les tout premiers sur Google ou sur blog voyage spa. J’avoue je ne comprends pas trop sa remarque. Quelques minutes plus tard, je reçois un autre mail avec les chiffres que communique Cision à toutes les chargées de com’ du monde. On apparait alors avec un triste chiffre de 1543 visiteurs… Là, je manque m’évanouir… En toute sincérité. Comment peut-on me sortir de tels chiffres de visibilité alors qu’un gros travail de fond SEO est en cours sur Jet-lag-trips et sur Jet-lag Magazine ?

Impact commercial

Je veux bien croire que Google ne soit pas aussi rapide que ce que raconte la légende. Mais, quand même. Pourquoi, fichtre ? Un de mes clients m’a récemment confiée qu’il avait « fait le pari de prendre une page de pub. » Ce à quoi, j’ai rebondi en lui demandant plus de précision. Il m’a alors confiée : « Vous n’avez pas une énorme visibilité mais bon, vous aviez l’air sérieuse. Alors je vais vous prendre de la pub. » Résultat : Il est revenu quelques mois plus tard pour me reprendre de la pub. J’avoue c’est très difficile à estimer les dommages financiers. Parce qu’il en est question dans cette histoire…

Des dommages inestimables

Mais quand tu comptes le nombre d’heures de travail pour tenir un magazine à jour, entre les mises à jour des algorithmes de Google et le monde de la com, les investissements que cela représente (shooting, photos, print, les coûts de production du magazine), les heures de reportage dont on m’a privées, le nombre de contrats commerciaux que j’ai ratés… Le dommage est colossal !

Conversation

De colère, j’appelle Cision qui s’excuse du tort qu’ils ont provoqué. Et le graal, c’est quand la personne que j’ai au téléphone me dit : « Je vous donne le numéro de #Similarweb si vous voulez ? C’est eux qui nous fournissent les statistiques. » Là, je ne peux contenir ma colère ! « NON, ce n’est pas à moi à les appeler quand je vois de telles erreurs. Ce n’est pas à moi de perdre du temps à expliquer à ces nuls ce qu’il faut faire. » Mon interlocutrice comprend alors ma colère et tente de me calmer en reconnaissant les faits. « On a du vous causer du tort, effectivement. » Oui, je te le confirme et pas qu’un peu…

Les données d'Analytics
Les données d’Analytics

Audience site internet

Je suis en colère parce que  cette situation apocalyptique a entrainé chez moi un manque de confiance chronique, que je suis ruinée à cause de VOUS, #CISION et #SIMILARWEB.  Pour prouver mes vrais chiffres, je lui envoie une ribambelle de fiches Analytics, pour prouver mes « bons » chiffres de visibilité. Tout cela aurait pu se régler sans trop d’impact s’ils m’avaient proposer quelque chose… Mais là, je ne peux les laisser me souiller, me dégrader, me piétiner de la sorte. Car les dommages sont colossaux ! Résultat : Mon interlocutrice décide de supprimer mes chiffres de visibilité qui sont faux sur ma fiche Cision. Mais ne les remplace pas par les bons chiffres…

Similarweb c’est quoi ?

Discrédit sur ces organismes de vérification des données. Quelle grandeur d’âme ! Tu te permets de pourrir le développement d’une entreprise pendant 5 ans, tu nuis délibérément à la carrière professionnelle de quelqu’un, tu pourris sa réputation. Et je devrai accepter tes gentilles excuses ? Non, mais on plane littéralement. L’idée de communiquer un démenti ? Cela ne lui effleure même pas l’esprit…. De le mentionner via son site ? Toujours pas… Je boue intérieurement. Je tiens à préciser que la communication a été enregistrée et constituera une preuve lors du tribunal.

Similarweb, les bastringues des données et des statistiques

Quant à #Similarweb, je n’ai toujours pas eu le moindre signe de vie de leur part alors qu’ils ont provoqué un fort dommage. Parce que forcément quand on reçoit un  cv, on jette un coup d’œil à ce que fait le candidat. Du moins, j’ose le penser. Alors forcément, quand tu vois la visibilité d’un site à 1543 visites, cela ne fait pas rêver… Ce que je comprendrai parfaitement si c’était les chiffres réels. Sauf que la réalité est bien différente !

Plateforme Similarweb

Vous êtes plus de 12750 visiteurs tous les mois à passer sur jet-lag-trips et jet-lag magazine – Merci par ailleurs. Sans compter le nombre de visiteurs que je pourrai avoir si on m’avait mis des liens sur chacun des articles que j’ai écrit. Vous avez été plus nombreux par moment (18000 visiteurs uniques à une époque) mais cela est du aux algorithmes de Google et aux différentes mises à jour. Ce que j’accepte parfaitement car les règles sont les mêmes pour tous.

Un travail crédible malgré une diffamation

En fait, je souhaiterai remercier les quelques blogueurs voyage qui m’ont fait confiance et ont partagé des liens avec moi. Car, eux ont été capables d’évaluer la crédibilité de mon travail. Je ne vous parlerai pas des phases de doute que j’ai traversé. Quand tu bosses plus de 10 heures par jour sur ton site et que les résultats de visibilité stagnent et n’évoluent pas, tu doutes en permanence. Le nombre d’audits SEO que j’ai effectués et tu payes chaque fois bien sûr. Parce que tu ne comprends pas ce qui cloche, ce que tu as fait de mal…

Site propre

En fait, le site est ultra propre. J’ai tellement douté que j’ai préféré effacer une majorité de mes articles tellement que je croyais que c’était des problèmes de référencement. Bref, je pourrai vous raconter les réveils en trombe la nuit quand tu n’arrives pas à dormir tellement que tu ne penses pas qu’à ton problème de référencement. Je peux vous le dire, Google ne m’a jamais prise en considération à cause de ces « mauvais chiffres » que diffusait tranquillement Cision via Similarweb. Et qu’est ce que je pouvais faire, vu que cela ne s’affichait pas dans mes données ?

Les mots clef recherchés qui nous mènent du trafic selon la Google search console
Les mots clef recherchés qui nous mènent du trafic selon la Google search console

Données Analytics

Données Analytics
Données Analytics

Je ne mentionnerai pas le travail de saltimbanque que fait Similarweb, ne laissant aucune trace visible sur votre site. Je tiens à ajouter une remarque : Dans la volonté d’un travail honnête, je préfère supprimer les robots (les robots sont des visites fictives sur les sites web) qui augmentent les statistiques de mon décompte analytics. Résultat : Ils n’apparaissent plus. Donc je perds des vues que d’autres média comptent dans leur décompte. Mais pour revenir à ces nuls de Similarweb, ils se permettent même, en plus, de vous donner des conseils de visibilité et de SEO…  Mais que c’est sympa ! Ils disent grossièrement qu’ils n’ont pas de données chiffrées à communiquer. Et t’encouragent à apprendre à faire du seo… Parce qu’ils sont incapables d’appeler pour reconnaître leur tort, et de dire qu’ils ne savent pas tout simplement.

La fiabilité des données sèment le doute sur la crédibilité de leur outil

Mais là, où c’est encore plus drôle, c’est de lire les données qu’ils mettent. Vous seriez Russes et Américains à lire ce magazine ! Alors que d’après Analytics (j’ai travaillé à sa conception alors je ne peux que confirmer l’exactitude des données qui sont fournies par GOOGLE) même si c’est facile de tricher avec les adresses IP,  vous êtes à plus de 95 % FRANÇAIS à visiter le dit site ! C’est sans doute du à mes erreurs d’écriture en russe, je ne suis pas au point. #ZDRATVUITSE ! Bien que je le parle. Idem pour le taux de rebond où ils marquaient que j’avais un taux de rebond à 90% alors que je suis à 70%.

Décision de justice attendue

NON mais quelle blague ! M’ont-ils téléphoné une seule fois avant de raconter et de délivrer de fausses informations à leurs clients ( parce que oui, en plus, c’est un service payant qu’ils donnent à leur client) ? Jamais de la vie ! Ont-ils eu des infos précises ? A aucun moment parce que je n’ai jamais été contactée par leur service. C’est ce que je déplore dans cet article : C’est le fait qu’ils te traquent et ne laissent aucun signe apparent de leur passage sur ton site. Par conséquent, c’est très difficile de trouver la source en cas de problème – j’ai mis 5 ans à trouver d’où venait ce problème.

Similarweb avis

Pour moi, c’est une atteinte à mes droits. Qu’ils me traquent, ils en ont le droit. Mais qu’ils se plantent autant, ce n’est pas acceptable. Surtout que je n’ai aucun problème à donner mes « fiches analytics ». Donc pour conclure sur ce long post, ce sera au tribunal de juger les dommages. Deux plaintes vont être déposées prochainement au tribunal pour diffamation entre autres face à Cision et Similarweb. Je ne manquerai pas de vous tenir informées de la décision de justice.

Trafic site web

Je suis à l’heure actuelle excédée par cette histoire. Parce que c’est mon travail et ma légitimité à le faire qui ont été bafoués. Je dois aujourd’hui porter plainte contre de grosses agences qui auront les moyens de faire traîner la justice alors que moi, je n’ai plus un seul kopeck. Et, en plus, je dois passer ma vie à me justifier constamment.

Comment fonctionne similarweb ?

Si je n’ai rien contre le fait d’être honnête vis à vis de mes données mais je trouve hallucinant et abérrant que des chargées de com’ ne soient pas foutues de faire leur travail comme il se doit ! De téléphoner pour proposer un sujet… De vérifier la crédibilité d’un site quand des statistiques sont fausses ! Et de savoir reconnaître la qualité éditoriale d’un site ! Je donne mes données à quiconque souhaite les avoir dès lors qu’on est sérieux et que l’on me les demande !

Similarweb google

Je ne vous parle pas du nombre de candidatures que j’ai envoyées pour lesquelles je n’ai jamais eu la moindre réponse. Une seule fois, un recruteur m’a fait une remarque en me disant que mon profil Linkedin était hallucinant comparé à la réalité. Évidemment je n’ai pas compris ce qu’il voulait dire.

En aparté !

Je suis obligée pour des raisons de visibilité de mettre en avant cet article. Par conséquent je vais mettre quelques mots clefs pour que le post soit plus visible !

Conversations avec Cision :

Je n’ai rien contre le fait d’être analysée en permanence ! Analyse et suivi ne me gênent par conséquent analyser la possibilité, faire des screenshot, compter le nombre de visiteurs connus, Analyser en temps réel… Autant de données de Statistiques Web qui permettent aux professionnels du tourisme d’en savoir plus sur votre site. Analysez les données, Analyser les statistiques, Analyser le trafic, Faites des analyses avancées, étudiez le comportements des visiteurs, c’est ce qu’on appelle aujourd’hui le Digital marketing. Pour cela, rien de plus simple il vous suffit d’avoir un compte google analytics et de faire une analyse web.

Website traffic

Car oui, analyser les solutions, utilisez les outils d analyse statistique, analyser davantage, obtenir des segments avancés, étudier le comportement des visiteurs, Attribuer une importance à chaque clic, faire une plan de marquage tout en utilisant le comportement du visiteur a un seul but : pouvoir donner des chiffres du suivi de la campagne. Ainsi l’analyse de l importance, les Indicateur clé de performance, les indicateur de performance clé, les outils de mesure d audience permettent d’avoir d’avoir des statistiques. Pour cela rien de plus simple, il suffit d’utiliser des outils d analyse, le trafic d un site, les indicateurs clés de performance des pages web.

Trouver le bon mot clef

Mais avoir une analyse finement, cela semble plus délicat. Les moteurs de recherche peuvent ainsi analyser le réel, les ratés, mesurer l audience des médias sociaux, faire une analyse de la fréquentation afin de pouvoir piloter une stratégie marketing. Parce que oui, l’audience d un site, les sources de trafic sont autant de données qui permettent de mesurer la fréquentation. Mais des outils analytiques permettent de comprendre le workflow d’un site et d’analyse des performances. Plusieurs indicateurs clefs existent : Segments, Shopping, Segmentation, Web analytique, Data science, Web analytics, taux d’engagement…

Analyse site web

L’analyse du trafic grâce à des outils analytiques permettent ainsi d’obtenir des indicateurs-clés, de collecter des données pertinentes qui facilitent ainsi la prise de décision. Analyser les données, trouver les clés de performance, créer des alertes en référencement naturel c’est normal. Le développeur du site sait ce qu’il faut faire à ce but. Etudier le nombre de pages vues, sont autant de données nécessaires en business intelligence. Car cela permet d’avoir un taux de conversion, analyser l audience de WordPress, les taux de rebond… sont autant de métriques de webmarketing qui permettent par la suite d’apporter un coup de boost en marketing digital à un produit. La plateforme de similarweb s’appuie sur l’analyse de trafic numérique la plus pertinente et la plus complète au monde, vous fournissant les données et les informations dont vous avez besoin pour réussir en ligne. Afin d’augmenter la rentabilité de votre site Web et d’attirer des investisseurs pour faire certifier votre site Web et améliorer votre réputation en ligne… Difficile alors d’estimer les parts de marché perdus.

Un dommage sans pareil sur les réseaux sociaux

Bien évidemment le dommage sur les réseaux sociaux lui est sans précédent même si vous évaluez le trafic issus des réseaux sociaux.

Audience site web

Le nombre de visiteurs, traquer toutes ces informations peut être un enjeu colossal. Votre site internet, par exemple. Pour cela, une database mesurent les métriques, les taux de rebond dans le but d’anticiper la retombée prédictive de ventes. L’analyse d audience, les tableaux de bord permettent ainsi de donner un goal à certains mots-clés. Google analytics crée un reporting avec une analyse des données, que vous pouvez consulter sur le desktop de votre ordinateur. L’audience digitale devient alors un outil considérable en E-commerce afin de faire du monitoring.

Similarweb france

Similarweb dispose de bureaux en France.

Similarweb gratuit

Similarweb est un outil qui permet de récolter des données sur le trafic web des sites internet. Il existe une version gratuite et une version payante.

Similarweb app

Similarweb dispose d’une application en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

La dernière édition de Jet-Lag magazine est disponible !

popup magazine