Le fromage, une histoire d’#enFranceaussi

Le fromage, une histoire d’#enFranceaussi. Si j’ai bien lu je le reconnais un peu rapidement, le thème de ce mois d’#enFranceaussi c’est le fromage pour ce mois. Croyez-moi le plus honnêtement qu’il soit, il sera très difficile pour moi de vous parler d’un seul endroit. Parce que j’adore le fromage. Je dois même être la seule blogueuse en France capable d’avaler autant de fromages différents. A croire que ce thème m’était prédestiné…

Partager le fromage, une histoire d’#enFranceaussi

Les meilleurs fromages sont aveyronnais

Le fromage, une histoire d’#enFranceaussi
Le fromage, une histoire d’#enFranceaussi

D’abord, je vais vous parler un peu de moi et de mon rapport au fromage. Quand j’étais gamine, voire bébé, ma grand-mère avait trouvé la parade quand je devais avoir une prise de sang ou une piqure. On me donnait un bout de Cantal et le tour était joué. L’infirmière pouvait me piquer tant qu’elle le voulait, je ne sentais rien puisque j’avais un bout de fromage entre les mains.

Le fromage une histoire familiale

Je crois que cette histoire m’a marquée parce qu’ensuite j’ai toujours grandi avec du fromage. Je pourrai vous parler pendant des heures et des heures des concours de tartines au roquefort que je faisais avec mon grand-père. Même quand je rentrais de 3 heures de tennis à frapper la balle, mon premier réflexe était d’aller chez ma grand-mère là où elle range le fromage. En général, je dévorais un camembert à moi toute seule.

L’histoire a continué quand je suis partie étudier l’anglais à Toulouse à la fac. Pendant nos révisions, j’avalais du Conté, des Rocamadours et autres régals avec ma copine Élodie… Cela devait être un moyen pour moi d’éliminer le stress avant les examens. Heureusement que j’étais sportive en parallèle sinon j’aurai été obèse. Le fromage, une histoire d’#enFranceaussi

Travail et fromage

Quelques temps après, j’ai trouvé un job d’étudiante au Géant Casino à Rodez où je rentrais le week-end. Et là, coup de chance, on m’a mise à la vente du fromage… Mais attention, j’étais au rayon fromage, je gérais  470 fromages différents. J’ai eu la chance de les goûter tous ou presque. J’adorais ce job, forcément ! Fromages d’Alpage, Tommette, Présure, Truffe, Tomme de savoie, Cabécou, Parmesan, Feta,  Monts de lacaune, Tête de moine, Gorgonzola, Brie de melun, Saint marcellin, Sainte maure de touraine, Causses, Crottin, Pélardon, Savarin, Brie de meaux, Neufchâtel, Fourme d ambert, Chavignol, Munster, Emmental, Mont d or, Bleu d auvergne, Gruyère, Iraty, Ossau, Saint nectaire, Vacherin, Raclette, Époisses, Camembert de normandie, Fromage de chèvre, Fromages de chèvre, Vaches,Fromage au lait de vaches, Bauges, Mimolette, Mozzarella, Cancoillotte, fromages Fermiers, Fourme, Beaufort, Reblochon, Laitiers, Comté, Brie Affine, Croûte ou pas Lait de vache, Lait cru, Chèvre, Vache, Brebis… Les Gourmets apprécieront ces fromages et ces Recettes de fromage Caille, Crémeux, selon un Affinage spécifique, vous apprécierez forcément un fromage Fermier digne d’une Aop pour plus d’authenticité dans la fabrication par des petits producteurs.

Appelation d’origine contrôlée

Fromage à pâte Fermière, à Pâte molle ou à pâte pasteurisée, à pâte Pressée, Fromage frais ou à Lait pasteurisé ou pas, le Fromage a su se diversifier et proposer des produits frais, des produits locaux selon des recettes traditionnelles. Au piment d’espelette, aux fines herbes ou pas, persillée ou pas, ils ont su s’adapter à leur territoire. Certains ont même su s’imposer comme plat principal dans les Alpes avec la fondue savoyarde ou la raclette. Servi sur tranche avec la croûte ou pas, découpé depuis la meule, le fromage s’impose via un beau plateau de fromages. C’est l’un des produits laitiers que j’affectionne particulièrement. Vous pouvez l’accompagner avec de la confiture ou avec des fruits secs et un bon Vin blanc comme le Sauternes ou un Jurenson.

A l’étranger

Ensuite je suis partie vivre à l’étranger, l’Angleterre, l’Irlande puis les Etats-Unis. Et si je vous dis qu’au fond de ma Silicon Valley, je pleurais de ne pas avoir de fromages à part un vulgaire cheddar, les bien de chez-nous, vous n’allez pas me croire. Je pourrai presque dire que je suis rentrée en France parce que le fromage me manquait et bon, ok, mon grand-père était aussi décédé malheureusement.

Récemment encore, je parlais fromage aux Grands Buffets à Narbonne avec une chef fromagère qui m’a fait découvrir des merveilles de gouda hollandais.

L’Aveyron, mon pays de fromages

 Bref tout ça pour vous dire qu’il y a plus de fromages en France que de régions. Mais sincèrement, pour moi, les meilleurs fromages sont évidemment aveyronnais. (Oui, je suis chauvine mais je vous ai déjà parlé de mon département d’origine). Si je devais vous parler de mon département de naissance, je vous dirai que les meilleurs fromages en sont issus. Que ce soit l’Ecir de l’Aubrac, le fromage de Laguiole, le Roquefort, chacun a son caractère et ses arômes. Pour moi, il n’y a pas d’autres solutions que de vous dire de les tester si vous êtes de passage dans l’Aveyron, car vous rateriez vraiment quelque chose si jamais vous ne les goûtiez pas !  Je crois qu’il y en a une bonne cinquantaine de fromages différents. Et si vous les goutiez ?

Visuel : Terres fromagères

Infos pratiques

A découvrir également les virées en France aussi :

Aller à l'aéroport de Toulouse Blagnac
A 15 kms de chez moi, il y a… l’aéroport de Toulouse Blagnac


5 thoughts on “Le fromage, une histoire d’#enFranceaussi

    1. Bon alors ça va… C’est vrai que le Roquefort puise dans ces racines ce goût jugé trop fort par certains qui lui offre tout le relief qu’on lui connait. Moi, c’est quand tu veux pour un aligot… Et on pourra même terminer le repas avec d’autres fromages aveyronnais si tu veux, il y en a plein..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *