Parc Oriental de Maulévrier : Le plus grand jardin japonais

Le Parc Oriental de Maulévrier : Le plus grand jardin japonais rouvre ses portes ce samedi 12 mars pour une nouvelle saison avec comme premier grand évènement Hanami, durant 3 semaines. Cette fête traditionnelle nippone consiste à admirer la beauté des cerisiers en fleurs, une expérience contemplative parmi tant d’autres au fil des saisons. C’est aussi le seul moment de l’année durant lequel les visiteurs sont autorisés à pique-niquer dans le parc afin de profiter pleinement de ce spectacle éphémère et poétique.

Parc Oriental de Maulévrier

Parmi la dizaine d’évènements qui rythmeront la saison 2022, deux grandes nouveautés : une exposition Ikebana du 15 au 17 juillet et les 5 et 6 novembre « Kamiplay », le premier Cosplay au sein du parc. Comme chaque année de mai à septembre, les promenades de nuit proposent de découvrir d’une tout autre manière ce jardin remarquable, qui reçoit chaque année plus de 155 000 visiteurs.

Au Parc Oriental de Maulévrier, la saison débute traditionnellement par Hanami, la fête des cerisiers en fleurs. Le public est invité à pique-niquer sous les cerisiers, comme cela se fait au Japon.

indique Alain Caillé, le directeur du parc.

Nouveauté pour cette nouvelle édition

Ll’artiste Etsuko Chida, joueuse de koto – un instrument traditionnel japonais – se produira à plusieurs reprises sur l’embarcadère en résonnance avec le lac, les dimanches après-midi 20, 27 mars et 3 avril. Cette nouvelle saison sera l’occasion également de proposer aux visiteurs de nouvelles journées d’animations. Ils découvriront également les derniers aménagements et les nouvelles plantations. « Plus que jamais, le Parc Oriental de Maulévrier constitue une expérience de dépaysement et de quiétude. Chaque endroit du parc invite à la contemplation et au ralentissement. Chaque saison offre ses propres floraisons et paysages et, à chaque visite, une atmosphère singulière ».

Le plus grand jardin japonais d’Europe situé près de Cholet (49) rouvre ses portes le 12 mars. Le Parc Oriental de Maulévrier, c’est aussi quatre temps forts en 2022 dont deux nouveautés :

  • une exposition Ikebana en juillet
  • le premier Cosplay au sein du parc en novembre

Un succès populaire

Le parc accueillera par ailleurs la toute première rencontre professionnelle européenne sur l’art des jardins japonais en Europe, du 30 mai au 1er juin. Les promenades de nuit s’étaleront de mai à septembre. Le Parc Oriental de Maulévrier connait ses dernières années un vrai succès populaire dû notamment à la beauté des paysages et au voyage que propose ce jardin de près de 15 hectares, classé remarquable, mais également grâce à une programmation culturelle riche, où la culture japonaise tient une grande
part. « En 2022, le plus grand jardin japonais d’Europe va offrir à nouveau de belles journées d’animation et de découvertes thématiques, sans compter la cinquantaine de dates pour les promenades de nuit de mai à septembre, une manière singulière et poétique de découvrir le parc différemment ». Outre cette programmation culturelle étoffée, 2022 voit la finalisation des aménagements de « l’île du Soleil Couchant » à l’ouest du parc. Un pont couvert ainsi qu’un abri en bois, ou azumaya, ont été construits permettant aux visiteurs de contempler les paysages naturels et travaillés.

Rencontre professionnelle des jardins japonais d’Europe

Pour la première fois, un réseau européen de jardins japonais d’Europe va se créer au Parc Oriental de Maulévrier du 30 mai eu 1er juin lors d’un symposium qui devrait réunir de nombreux spécialistes, notamment en provenance du Japon. A travers des ateliers, des conférences et des visites thématiques du jardin, l’ensemble des participants devrait profiter de cette occasion pour officialiser la création d’une association européenne des jardins japonais d’Europe. Du vendredi 15 au dimanche 17 juillet, le parc proposera une exposition Ikebana, un art traditionnel japonais basé sur la composition florale et une installation contemporaine au sein du parc, réalisées par l’école Senshin ikenobo, dirigée par Marette Renaudin. La dernière édition remonte à 2014.

Cover image of video (hq definition)
Balade au Parc Oriental de Maulévrier

10e Salon National du Bonsaï

Du 10 au 11 septembre, le plus grand jardin japonais d’Europe fêtera les 10 ans du Salon National du Bonsaï. Lors de cet évènement, les invités d’honneur de précédentes éditions seront présents pour, notamment, donner des conférences et des démonstrations autour des bonsaïs. Enfin, pour les 10 ans, un concours sera organisé avec une remise de prix entre 10 clubs bonsaï de toute la France. Pour clôturer l’année, le parc proposera du 5 au 6 novembre un week-end Cosplay baptisé « Kamiplay ». L’événement consiste à créer et porter le costume de son personnage de manga ou d’anime japonais préféré. Ce moment se déroulera lors du Momijigari, qui est une coutume japonaise traditionnelle consistant à se promener pour profiter de la beauté des feuilles en automne.

Une cinquantaine de promenades poétiques de mai à septembre

Il s’agit d’une promenade libre et rythmée par les contes autour du lac, qui débute à la tombée de la nuit et doucement distille son ambiance, un autre regard, d’autres impressions. Le visiteur découvre lors de sa promenade des contes issus de la tradition japonaise réécrits et enregistrés spécialement pour ces nocturnes. Le promeneur va ainsi de légende en légende, à son rythme, à son envie, éclairé de son lampion.

Le plus grand jardin japonais d’Europe sur près de 15 hectares

Imaginé par Alexandre Marcel, architecte parisien ayant participé à l’exposition universelle de 1900 à Paris, Le Parc Oriental de Maulévrier a été réalisé entre 1899 et 1913. Ses courbes japonaises sont inspirées des parcs de promenade de la période Edo entre le 17ème et le 18ème siècle. Ce n’est qu’en 1985 que le parc a été ouvert au public après 40 ans d’abandon. Le parc est avant tout une expérience visuelle et un moment de nature offert à ceux qui s’y aventurent. Chaque saison raconte poétiquement la vie de l’Etre Humain, tout comme la circulation de l’eau, qui est orientée d’est en ouest et qui symbolise la course du soleil, de la naissance à l’éternité. On y recense plus de 450 espèces d’arbres. Tout au long de l’année, le parc fait voyager le visiteur dans ses différents espaces tels que le jardin de thé et sa pagode, l’embarcadère et les azumaya (construction en bois), les îles du paradis avec l’île de la tortue et l’île de la grue, la colline des méditations et la butte aux azalées typique de la période Edo, la serre aux bonsaïs et enfin le salon de thé et la boutique.

Parc Oriental de Maulévrier photos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

×

La dernière édition de Jet-Lag magazine est disponible !

popup magazine