Cerisier Japon : Les endroits les moins fréquentés pour les voir

Cerisier Japon : Les endroits les moins fréquentés pour les voir. Le printemps est une saison particulièrement populaire au Japon : festivals, fleurs Sakura (cerisiers en fleurs), temps doux… les Japonais y sont habitués (hors pandémie). Célébrer Hanami ensemble : ils se sont rencontrés sur une bâche, sous un grand arbre pour profiter au maximum de tout ce que la nature a à offrir. Malheureusement, ces endroits ont tendance à être très peuplés à Tokyo.

Les endroits les moins fréquentés pour découvrir les cerisiers
Les endroits les moins fréquentés pour découvrir les cerisiers

Cerisiers Japon

Les frontières japonaises n’ont pas encore rouvert, mais prochainement le Japon espère pouvoir accueillir les touristes étrangers dès que la situation sanitaire internationale s’améliorera. C’est le bon moment pour commencer à préparer son futur voyage au Japon ! Les cerisiers en pleine floraison, la traduction japonaise des cerisiers en fleurs, attirent chaque année les Japonais et les touristes du monde entier. Elle est célébrée dans tout l’archipel au nom de Hanami. Débutant plus ou moins tôt dans l’archipel, cette période est particulièrement répandue et étroitement surveillée par la population. Il y a même un bulletin météo dédié à la floraison de ces jolis cerisiers pour ne pas rater le premier pétale ! La période Hanami est un moment idéal pour passer du temps avec des collègues, en famille ou entre amis. Souvent, les Japonais se retrouvent sous les branches fleuries du parc, où ils installent la très typique bâche bleue pour un pique-nique. Cette tradition s’appelle sakura ohanami, ce qui signifie contemplation des fleurs de cerisier.

La Baie de Kandagawa

Moins connue que Nakameguro, mais ce « lieu » a un beau paysage aquatique comme Nakameguro sur la rivière Meguro. Point d’accès direct recommandé depuis la sortie 1 de la gare d’Edogawabashi. Au pied des cerisiers en fleurs ! Vous pouvez même vous arrêter au jardin Higo Hosokawa, également situé le long de la rivière Kanda.

Shinjuku Gyoen

L’un des principaux parcs du Japon capitale, si grande qu’il est généralement facile de trouver un logement. Gardez également vos distances avec les autres personnes présentes. vous devez réserver en amont du parc (tarif : 500¥, soit environ 3,70€), vous pourrez le faire en ligne. Il y a tellement de cerisiers là-bas et leur belle taille vous donnera de belles verrières roses.

Showa Memorial Park

Situé dans la ville de Tachikawa (Tokyo), ce parc offre un immense espace avec toutes sortes de fleurs en fleurs annuel. Les fleurs de cerisier effleurent les rangées de nanofleurs (fleur de canola) dans de magnifiques nuances de rose et de jaune. Le tarif est de 450 yens.

Meiji Street

La partie entre Shibuya, Hiroo et Ebisu est un seul endroit agréable de se promener et d’admirer les cerisiers géants en fleurs. rue faire d’habitude il n’y a pas grand monde, on peut flâner, faire du shopping jusqu’au bout.

Où voir des cerisiers en fleur à Tokyo ?

Voici les adresses où il vous faudra impérativement allé pour voir des cerisiers en fleur…

Jardin national de Shinjuku Gyoen

Le jardin national de Shinjuku Gyoen est l’un des plus grands parcs de Tokyo. Situé à l’ouest de la capitale, entre la gare de Shinjuku et la gare de Sendagaya, on compte plus d’un millier de cerisiers de plus de dix variétés différentes. Un endroit idéal pour profiter des cerisiers en fleurs, et malgré la période chargée, il est toujours agréable, et le parc s’étend sur plus de 58 hectares. Cependant, le droit d’entrée est de 200 yens.

11 Naitōmachi, Shinjuku-ku, Tokyo-to 160-0014, Japon

Parc d’Ueno

L’un des quartiers préférés des Japonais pour célébrer les cerisiers en fleurs, le fameux Sakura ? Le quartier d’Ueno, surtout son immense parc éponyme. Dès l’apparition des premiers bourgeons, le parc de l’un des plus anciens parcs du pays se pare de bâches bleues que les Japonais viennent célébrer Hanami. De ce fait, vous trouverez de nombreuses petites échoppes où vous pourrez déguster des spécialités japonaises tout en profitant de la beauté de la nature.

5-20 Uenokoen, Taito-ku, Tokyo-to 110-0007, Japon

Rivière Meguro

Si la rivière qui coule au sud du célèbre quartier de Shibuya devait être renommée, on pourrait sans aucun doute la nommer « rivière Sakura ». En effet, une fois le printemps arrivé, il s’alignera sur des kilomètres avec de magnifiques cerisiers en pleine floraison. Un conseil : promenez-vous au bord de la rivière la nuit, les cerisiers en fleurs sont bien éclairés, comme si vous étiez à Miyazaki !

2-chōme-6 Nakameguro, Meguro City, Tokyo-to 152-0000, Japan

Où voir des cerisiers en fleurs à Kyoto ? 

Voici les adresses des sites incontournables à Kyoto pour voir des cerisiers en fleur.

Parc Maruyama

Situé à Kyoto, derrière le sanctuaire Yasaka, ce parc de Kyoto compte évidemment beaucoup de cerisiers en fleurs (près de 700 !), mais il a surtout quelque chose à ne pas manquer : en son centre se trouve un magnifique cerisier pleureur de 12 mètres de haut. Un arbre d’une beauté à couper le souffle, drapé d’une robe de lumière à la tombée de la nuit.

463 Maruyama-cho, ville de Kyoto, préfecture de Kyoto, Japon 605-0071

Le chemin du philosophe

Le Chemin des Philosophes est une petite ruelle le long de la voie navigable du lac Biwa à partir de laquelle les visiteurs peuvent atteindre le Ginkaku. C’est donc une promenade incontournable, encore plus lors de la floraison des cerisiers. En effet, le chemin est bordé d’une centaine de cerisiers en fleurs. Pour en profiter loin de la foule, mieux vaut marcher tôt le matin !

Kamo

Que serait Kyoto sans son célèbre fleuve ? La rivière Kamo est une rivière qui traverse le centre de Kyoto. Il y a d’excellents cerisiers sur le rivage. Un endroit parfait pour un pique-nique sous les délicates fleurs roses des cerisiers en fleurs avant d’explorer la région traditionnelle de Gion, à deux pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

La dernière édition de Jet-Lag magazine est disponible !

popup magazine