Musique

Un voyage unique à capella dans le gouffre de Padirac

Un voyage unique à capella dans le gouffre de Padirac. La Musique Sacrée s’invite au Gouffre de Padirac dans le cadre de la 10e édition du Festival de Rocamadour. C’est au cœur du gouffre de Padirac que le chœur Mikrokosmos dirigé par Loïc Pierre offrira un parcours musical exceptionnel dans les galeries du Gouffre de Padirac : « véritable voyage au cœur des voix ! » Une découverte souterraine qui  s’avèrera fascinante dans le département du Lot.

Un voyage unique à capella dans le gouffre de Padirac Un voyage unique à capella dans le gouffre de Padirac

Musique à capella dans le gouffre de Padirac

Un nouveau genre de représentation chorale qui sera jouée une seule et unique fois, le vendredi 7 août 2015 à 21h dans les entrailles du gouffre de Padirac. De Profundis, spectacle unique, créé sur mesure, spécialement pour le Gouffre de Padirac. « De Profundis, clamavi ad te, domine ; Domine, exaudi vocem meam. Fiant aures tuae intendentes in vocem deprecationis meae. […] » Ce sont les premiers mots latins du psaume 130, sixième des sept psaumes pénitentiels, extrait du Livre des Psaumes de la Bible. Dans la tradition catholique romaine, c’est une prière récitée pour les morts. Utilisé par de nombreux écrivains, c’est également le titre d’un des poèmes du Spleen de Baudelaire, que l’on retrouve dans les Fleurs du Mal : « J’implore ta pitié, Toi, l’unique que j’aime, Du fond du gouffre obscur où mon cœur est tombé. […] » Si vous êtes en vacances dans le Lot, vous auriez tort de rater ce rendez-vous incroyable. Car direction le centre de la Terre en quelques sortes ! Les amoureux de spéléologie apprécieront de descendre par le grand escalier dans les profondeurs du gouffre de Padirac qui pourra vous paraitre vertigineux dans l’un des plus beaux villages de France pour une découverte géologique et sonore de cet immense orifice naturel. Le lieu vous subjuguera et peut être incontestablement fascinant dans le Périgord noir.

Spectacle envoûtant

C’est dans cet esprit solennel et envoûtant que Loïc Pierre a conçu ce spectacle de musique unique en France, spécialement dédié au Gouffre de Padirac. Précurseur en matière de spatialisation et d’originalité dans les représentations chorales, il a pu laisser libre cours à toute sa créativité et à son imagination débordante pour la conception de ce concert. L’alliance d’un lieu historique et naturel complètement sensationnel à un ensemble vocal a capella tout au long du circuit (du départ en haut du gouffre du Padirac, jusqu’à la remontée, en passant par les barques), fait de ce concert un moment d’exception dans le cadre du festival de Rocamadour. Un voyage captivant sur les grands sites de Midi-Pyrénées en Occitanie, situé sur les grands causses du Quercy, découvert par le spéléologue Charles Martel ! Un spectacle souterrain qui vaut le détour à la frontière avec la Dordogne. Car sur ce parc naturel régional, pas question d’improviser une descente dans le fameux trou de Padirac.

À la limite du féérique, le spectateur sera littéralement plongé dans un espace hors du temps. La clarté, la pureté et la puissance des voix de Mikrokosmos feront écho à celles des eaux des lacs, la pénombre et l’humidité des lieux seront occultées par la chaleur et le pouvoir émoionnel des 40 voix. De quoi faire frémir les stalactites ! De quoi en prendre plein les yeux et les oreilles ! Enfin, la profondeur du gouffre sera le réceptacle idéal pour flatter les couleurs du chœur, un unisson parfait entre timbre et espace, vibration et sensation. Une chose est certaine : Le monde souterrain va retenir son souffle avec cette représentation monumentale !

Renseignements

Sur réservation uniquement !

Prix : 45 € et 35 € de 12 à 18 ans

Durée : 2h environ

La bonne adresse :

Gouffre de Padirac
46500 Padirac
www.rocamadourfestival.com
www.gouffre-de-padirac.com

Découvrez les autres concerts ! A moins que vous préfériez la culture au sens large ?

Pour en savoir plus


A propos...
snipet-image

Du 2015-08-07 au 2015-08-07

Gouffre de Padirac,


Rédigé par Christel Caulet

le 28 juillet 2015

Un petit mot à ajouter ?