Alpes

Faire autre chose que du ski à Villard Reculas en Oisans

J’ai un problème : Je ne suis pas skieuse, ce qui fait qu’en général, j’apprécie guère les stations de ski. Je me sens aussi à l’aise sur des skis qu’un éléphant dans un magasin de porcelaines, si vous voyez ce que je veux dire. Je ne m’y sens guère à l’aise par conséquent. En général, je me trouve aussi ridicule qu’un clow. Pourtant, cet hiver, j’ai eu la chance de découvrir le massif de l’Oisans, qui comprend les domaines stars de l’Alpe d’Huez et des 2 Alpes, mais aussi des stations moins reconnues comme Villard-Reculas et Vaujany.

La vue imprenable en haut du pic blanc La vue imprenable en haut du pic blanc

Bref, vous l’aurez compris, les sports d’hiver et moi ne sommes pas les meilleurs amis au monde même si j’adore la montagne et ses paysages enneigés. Heureusement, depuis quelques années désormais, certaines stations tentent de démocratiser d’autres activités sportives : Marche nordique, randonnée en raquettes ou découverte de l’artisanat et de la gastronomie montagnards… Autant d’activités qui ne manquent pas dans le massif de l’Oisans.

Laisser sa trace en raquettes

Quand on vous propose de partir en randonnée dans la montagne, bêtement on dit oui car mettre un pied devant l’autre, tout le monde en est capable. Sauf que si, comme moi, on passe plus de temps assis derrière son ordinateur, force est de constater qu’on a autant de souffle qu’un scarabée. Du coup, grimper à travers les chemins de randonnée s’avère physique et une simple randonnée en raquette qui devait durer à peine une heure se retrouve à durer bien plus longtemps. Pourtant, la raquette, c’est le meilleur moyen de se balader dans la neige, et de pouvoir se déplacer dans la poudreuse, à l’écart des sentiers balisés. Mais avec un guide tout de même si on s’aventure en hors-piste. Quentin, notre guide de l’ESF Villard Reculas, nous a fait découvrir un des nombreux lacs de la région à la tombée de la nuit Dépaysement garanti à quelques mètres des pistes de ski… Mais ce fut bien plus difficile que cela en a l’air.

Artisanat et gastronomie de la montagne

Avouez quand le beau temps n’est pas au rendez-vous, les pistes de ski deviennent ennuyeuses. Du coup, on se rabat sur la route des savoirs-faire de l’Oisans. Un super itinéraire qui permet de découvrir les traditions et la culture montagnarde à travers des rencontres, des plats, des métiers. Au total, une quarantaine de producteurs et d’artisans proposent dégustations, séances de démonstration et ateliers de création. Goûter à des miels de montagne de l’Oisans, des pains d’épices et des bonbons au miel à la mieillerie des Écrins ou bien passer voir le chevrier de Villard Reculas qui vous racontera les traditions pastorales de l’Oisans et vous mettra en garde contre les loups.

Balade en chiens de traineaux

A moins que vous préfériez les chiens de traineaux, les huskies. Alors là, obligation d’aller rencontrer la team …. Une quinzaine de chiens sublimes au parcours de vie compliqué pour certains a été dressée par Erwinn et Barbara, un couple qui vous racontent tout sur l’univers des mushers de la Team Ehawee. Bien sur, ils vous emmènent faire un tour dans les montagnes avec leur équipage sur une vieille luge…

Que ce soit avant, ou à la fin d’une journée sportive à la montagne, rien de mieux qu’une séance de sauna pour se réchauffer et étirer ses muscles. Heureusement, le chalet Le Montana à Villard Reculas, vous permettra cet instant dans son havre de luxe. Histoire de bien transpiré dans la vapeur…

Le Pic Blanc avec vue sur le Mont Blanc

Car impossible de ne pas aller découvrir la beauté naturelle de l’Oisans avec ces pics enneigés. Le Pic Blanc à 3300 mètres impose son relief à la vue de tous et son Mont Blanc en ligne de mire. Un conseil : Couvrez-vous ! Parce que ça caille là-haut ! Mais cela vaut le coup d’oeil tant les magnifiques paysages qui s’échappent de cet endroit sont grandioses… Du coup, on a à peine senti le froid même si la température affichée était de -35°C ! Quand même ! Une fois qu’on a affronté de telles conditions météorologiques, on est prêt à tout : Même à défier les lois de la pesanteur avec la luge à sensations Quatre Saisons à l’Alpe d’Huez. Cramponnez-vous car on y perd véritablement tous ses repères et on ressort de là un peu patraque mais avec la joie d’en avoir bien profiter.

Skier sur le grand domaine de l’Alpe d’Huez

En même temps, ce serait dommage de s’en priver pour ceux qui aiment ça ! Le domaine skiable « l’Alpe d’Huez Grand Domaine Ski » relie la station internationale de l’Alpe d’Huez aux stations de Vaujany, Oz-en-Oisans et Auris-en-Oisans. Il compte 250 km de pistes de 1100 à 3330m d’altitude.

Carnet pratique :

Pour manger à Villard Reculas :
Mention spéciale à La Bergerie à Villard-Reculas sur les pistes de ski !
Fondue savoyarde aux cèpes au Comptoir du Villard dans une ambiance décontractée comme on aime… et enfin un diner de maître par le traiteur à domicile Monts et Merveilles qui peut vous livrer tous les jours de votre semaine des repas équilibrés et vraiment très bons.

Pour dormir à Villard Reculas :

Location d’un chalet de luxe Le Montana : Profitez d’une vue exceptionnelle, d’une terrasse baignée de soleil,  d’une grande cuisine entièrement équipée pour passer un séjour de rêve, en amoureux ou en famille – ce chalet de montagne a une capacité d’accueil de 10 personnes.


Rédigé par Christel Caulet

le 21 janvier 2019

2 commentaires

  • avatar

    Hello,

    C’est vrai que ce coin est sympa pour faire d’autres activités. Moi aussi, n’étant pas fan de ski ce n’est pas évident…

    Bonne journée,
    Max Lombarde

    • avatar

      J’espère que cet article vous aidera. Non skieuse, j’ai vraiment trouvé mon séjour dans l’Oisans très sympa !

Un petit mot à ajouter ?