Lifestyle > Gastronomie > [ Boire ]

Le rosé plaisir avec la Cuvée Cigale

Le rosé plaisir avec la Cuvée Cigale : Il y a des vins qui vous marquent dès que vous tenez une bouteille dans la main. La sensation est marquante. Inattendue, de fait. Ce fut le cas lorsque j’ai reçu 2 bouteilles du rosé plaisir avec la cuvée cigale du Château de Bouis. Récit.

Le rosé plaisir avec la Cuvée Cigale Le rosé plaisir avec la Cuvée Cigale

Découvrir le rosé plaisir avec le Château de Bouis

D’abord, il y a la surprise de recevoir deux bouteilles. Et le plaisir également. Puis on  découvre une bouteille au vrai sens du terme. Verre transparent, une étiquette comme tirée d’une bande-dessinée collée dessus sur ces bouteilles de vin… Un timbre poste de couleur où une cigale féminise d’autant plus la bouteille. Bref, de quoi être instinctivement sceptique. Parce qu’on se dit que c’est un piège à touristes ou pour celles qui ont le palais aussi affûté qu’un dé à coudre. Bref, pour moi, la bouteille n’est pas engageante de prime abord. Et pourtant quel dommage, j’aurai vraiment été stupide de m’arrêter là. C’est le genre de bouteilles de vins rosés qu’on regarde dans les rayons des magasins et qu’on repose aussi vite qu’on les a prises. Et, ben, finalement, non, pas du tout, même ! Et je peux vous garantir que si je retrouve cette bouteille chez un caviste ou dans une grande surface, je ne m’en détournerai pas. Je vais vous dire le pourquoi du comment…

Un vin qui s’illustre

D’abord c’est un vin féminin avec une belle robe, du Sud de la France, à la palette aromatique variée. Le genre que les nanas vont affectionner. Il ne vous agresse pas le palais car il est doux, léger, soyeux. Au contraire, ce vin de pays d’Oc le caresse. Ce vin rosé a même quelque chose de carrément érotique. C’est un peu comme si ce vin se mettait à poil devant vous. Ce vin de pays se raconte et se délivre avec délicatesse. Vendange après vendange sans doute, ce rosé a du se perfectionner, s’améliorer sans cesse pour vous comme le font les côtes de Provence. On ressent alors le fruit. Son raisin qui  a été récolté sur ses terres près de Gruissan  dans le Roussillon, dans le bassin méditerranéen, face à la mer. Entre galets et vieilles vignes, sur ces vieux coteaux… D’ailleurs, ce n’est pas pour rien aussi que cette maison de vignerons, le Château de Bouis, a reçu autant de récompenses avec cette cuvée spéciale : Une médaille d’or Décanter pour la cuvée Roméo soit le premier du Top 100 des vins du Languedoc Roussillon sans parler de la cuvée R Milléssime 2013, coup de cœur du guide Hachette 2016. Rien que ça !

Un vin qui se livre et libère ses arômes

Et puis, on le savoure et difficile de ne pas en apprécier ses arômes de fruits, sa couleur, sa finesse, ses fruits exotiques. En soirée pour des apéritifs frais et distingués, avec un plat de fromages. On plonge alors un peu plus dans l’histoire de ce vin. Par curiosité. Et on découvre alors ses 300 ans d’histoire : 2.5 hectares de vignobles dans une histoire de famille qui aime le sol. La terre, forcément. On y revient toujours. Comme si un lien indéfectible nous retenait. Il y a un peu de ça, d’ailleurs avec ce vin. On imagine alors ces hommes et ces femmes qui ont travaillé durs  cette terre où la sécheresse frappe souvent pour lui donner cette saveur, cette rondeur tellement appréciable en bouche. Bien sur, il y a la technique pure et dure maitrisée, celle de la vinification, de la fermentation à la macération aussi, sa fermentation alcoolique. Ses climats qui s’expriment aussi à travers sa robe rose de ces vins de qualité.

Un voyage gustatif de saveur

C’est d’ailleurs un peu ce que transmet cette bouteille de rosé, une fois passée la première réaction de cette étiquette, finalement, amusante. Car oui, ce vin n’est pas comme les autres. Ce vin de France a son corps, sa manière d’être et sa couleur rose pale comme cristalline, une personnalité chic et gaie. Un peu à l’image de cette cigale décrite plus haut. Il exprime toute la richesse de ces Terroirs où les grappes de Raisins poussent dans ces Vignobles et expriment des Cépages différents. Car incontestablement, ces grands vins vous bluffent avec leur moelleux et apportent ainsi toute sa richesse à leur cépage. Il vous fait voyager aussi incontestablement. Avec ses saveurs exotiques, ses notes florales, ses petits fruits rouges qui apportent tout ce peps’ en bouche ! Ses prouesses aromatiques délivrent du sentiment, une certaine émotion à chaque verre de vin.

Un vin fruité et gourmand, assurément

En fait, il est généreux aussi. Sans doute parce qu’il sait d’où il vient. Entre ses cailloux et son sol aussi. Il se sent libre et vous libère avec aisance au fil des verres très certainement. Du moins, c’est un peu tout ce qu’il nous a transmis et nous a révélé à son rythme. Rien d’abrupt. Toujours avec douceur et féminité. Et on vous donne une astuce pour éviter une bonne gueule de bois, déguster une fiole de Security feel Better ! Ces Vins produits se boivent Très frais avec leur Jolie robe. Des Bouteilles de vin aux apparences trompeuses ! Il accompagnera volontiers des viandes blanches et des salades et sera une merveille avec vos grillades estivales pour des mets et vins.

Pour apprécier à votre tour ce vin, n’hésitez pas à le commander directement au Château le Bouis !

Infos pratiques



Rédigé par Christel Caulet

le 22 mai 2017

4 commentaires

  • […] similairesS'offrir un verre de champagne Gremillet ! Des cours d’œnologie au Bristol le lundi !Découvrir un rosé qui a du relief ! Découvrir les Gaillacs à ToulouseA lire : le petit Ballonfunction ahc_getXmlHttp(){var e;try{e=new […]

  • […] Toulouse, les caves présentent les bouteilles, une à une : des bouteilles de rouge bordelais, des cuvées spéciales de rosée et des vins blancs succulents. Une immense table centrale avec 16000 pièces de 2 cents invite au […]

  • […] A apprécier un rosé du Château de Bouis […]

  • […] veulent goûter et ensuite, je leur propose mes préférences. »  Autre possibilité : boire des vins différents avec la cave à disposition au verre. Vous sentez comme à la maison. D’ailleurs c’est […]

Un petit mot à ajouter ?