Le vin de Madiran, quelle émotion !

Oenotourisme

Le Madiran, le vin de l’émotion ! C’est l’histoire d’un vin unique, le Madiran, le vin de l’émotion, de 3 territoires et d’hommes courageux, totalement dévoués à leur produit. L’occasion de marquer ses débuts avec #enFranceaussi. Un travail parfois à la dure, des heures colossaux et par conséquent un mental d’acier : Celui de croire en son destin, celui de leur vin. Évidemment, derrière tout cela, il y a des réussites. Ces médailles d’or obtenues en 2013 au Salon de l’Agriculture à Paris, mais aussi le doute parfois. Sur la meilleure manière de dompter ce paysage par ces vignes.

Le Madiran, le vin de l’émotion ! Le Madiran, le vin de l’émotion !

Découvrir le Madiran, le vin de l’émotion !

La dégustation en dit long : Celui de 2002 se veut plein d’arômes riches en tannin et en authenticité pour ce vin de France. 2005 et 2009 équivalent à bien de grands Bordeaux. 2011 rivalise avec cran à des premiers crus. Puis il y a ces petites merveilles gustatives de 2012 qui n’hésitent pas à conquérir un public de connaisseurs et de moins connaisseurs. Enfin, il y a le bio qui redonne de nouvelles possibilités d’exploitations de qualité du potentiel de ce bon vin avec ses fruits noirs. Encore timide hier, aujourd’hui, le Madiran, le vin de l’émotion n’hésite pas à se révéler et à vous happer avec son goût si soyeux et à la fois si personnel. C’est ce que j’ai eu l’occasion de découvrir lors d’un séjour d’oenotourisme. Il y a aussi ces grands crus qui se révèlent aussi en bouche avec une acidité maitrisée sans oublier ces vendanges tardives qui se démarquent haut la main avec toute la rondeur possible de ce vin très tannique du département du gers. Un vin local

Alors pourquoi un tel succès ?

D’abord le terroir. C’est l’histoire de 3 territoires qui ont su s’affirmer et se souder pour mieux affronter les orages. Au début des années 80, beaucoup d’exploitants avaient renoncé au travail de la vigne. Trop compliquée, ces pentes avec ces gros galets étaient trop difficiles à exploiter en chai. Puis quelques vignerons aimaient trop leur terre argilo calcaire pour les abandonner ou les convertir à d’autres cultures. Bien leur en a pris. Alors ces vignerons indépendants se sont regroupés et se sont donnés les moyens d’avancer et de fédérer leur force ensemble en créant une coopérative de vignerons du Plaimont et de la Cave de Crouseilles.

Oh, ce fut dur par moment avec tout ce que cela comprend dans ce domaine viticole : Des sécheresses ou des épisodes pluvieux parfois qui sabotent les récoltes… Pourtant, ces spécialistes de ce vin de pays ont tracé leur chemin avec une détermination sans faille.  Ils ont appris, aussi, à maitriser ce territoire unique d’exception et se sont taillés un solide bagage technique avec beaucoup de travail. Devant les barriques du précieux vin, les vignerons sont aujourd’hui devenus incollables sur les vices et vertus de ces matériaux végétaux. De véritables as de la vigne en quelque sorte qui s’imposent comme des experts des vins du sud-ouest en apprenant à marier les  vieilles vignes avec des jeunes pousses pour donner du corps à ce vin expressif.

Un vin qui a su se sublimer

Ils peuvent vous raconter ce qui fait la richesse de l’histoire de la terre à tel endroit. Vous dire en regardant les premiers ceps de vigne ce qu’il en sera pour septembre ou avoir une réflexion poussée autour d’un espace à construire pour replanter les vignes de demain, sur les besoins en contreforts ou pas. Vous estomaquer en vous parlant du quaternaire, jadis ou vous parler de la route des vins qu’ils espèrent mettre au point prochainement. Ils ont eu l’intelligence de partager à plusieurs leur connaissance.  Une manière de dompter ce cépage tannin pour en faire des vins plus doux en bouche, moins âpres… pour célébrer les vendanges et maîtriser la vinification de A à Z sans avoir à rougir.

Oh ce compagnon du cassoulet a été décrié nombre de fois ! A tort. Peut-être ? Le Madiran, le vin de l’émotion a su se réinventer. Il a su se sublimer pour mieux révéler ses arômes et estomper ou souligner les tannins. Les vignerons ont su amadouer le tannin à ramassant le raisin au bon moment. Le discipliner par un élevage plus judicieux en fût pour lui donner tout le relief qu’il mérite. Et en faire de grands crus. Avec sa robe rouge, le Madiran parvient à surprendre celui qui le goûte dans un vignoble français sur une terre de vins. Le sud-ouest a les Bordeaux, les Cabernet Sauvignon, les Saint Emilion, les Cahors aussi. Mais il compte aussi le Madiran. Un vin pyrénéen, une valeur sure des tables françaises pleines de saveurs. Ce vin du sud ouest sait rendre toute la beauté de ces terres campagnardes dans chacun de ces arômes.

Après une longue pénitence

Ce cépage mal aimé redevient à la mode un peu partout dans le monde. Aujourd’hui c’est la Chine que le Madiran, le vin de l’émotion séduit. Elle représente 2/3 de ses exportations, le Québec aussi et l’Europe du Nord. Dans tous les cas, le Sud-Ouest, lui, reste fidèle à cette appellation et le modernise avec la cuisine inventive et gourmande de Yannick Delpech du restaurant l’Amphytrion. Une sorte de parcours d’initiation à ce goût si spécial pour redonner des lettres de noblesse à ce vin précieux qui vous file des émotions rien qu’en ouvrant la bouteille : le Madiran, le vin de l’émotion.  Avec intelligence, ils ont su apporter toute la finesse et le doigté nécessaire pour sublimer ces grands vins.

Ils lancent aujourd’hui la toute première édition d’un grand concours de cuisine, Toques en Madiran. Ouvert à tous les amoureux de cuisine et de vin, simples amateurs ou grands chefs, ce challenge offre la possibilité de proposer une recette originale en accord avec un vin de Madiran, le vin de l’émotion qui se marie à merveille avec les viandes rouges. Les 3 meilleurs accords mets vin seront récompensés lors de la grande finale au Château de Crouseilles les 16 et 17 novembre prochains. Ce sera l’occasion de prendre un verre !

Pour en savoir plus

Un vin de Madiran dans les caves de Crouzeilles Un vin de Madiran dans les caves de Crouzeilles

Des bouteilles de Madiran Des bouteilles de Madiran

Un château de Mascaraas pour fêter le Madiran ! Un château de Mascaraas pour fêter le Madiran !

Vous aurez alors sans aucun doute besoin de Security Feel Better, la boisson anti-gueule de bois si vous abusez du Madiran !


Rédigé par Sophie Bousquet

le 17 mai 2017

8 commentaires

  • […] Découvrez notre article sur le vin de Madiran. […]

  • […] vin comme le Madiran qu’on avait goûté, s’invite donc pour une soirée dédiée au plaisir. […]

  • […] (basé sur 5 avis) Articles similairesOn a testé pour vous le MadiranDes cours d’œnologie au Bristol le lundi !On a testé pour vous le Domaine Saint Firmin […]

  • […] 4 (basé sur 1 avis) Articles similairesLes lundis œnologiques du 114 Faubourg au…Le rosé plaisir avec la cuvée cigale du…Voyage en VaucluseHennessy Fine de Cognac, attitude luxeLe Madiran, le vin de l’émotion ! […]

  • […] quand on arrive autour de St-Emilion, les vignes habitent le paysage. Un peu comme dans le Gers, le département du Madiran que l’on a découvert il y a peu. De n’importe quel côté que vous arriviez dans la ville, vous découvrez des vignes qui […]

  • […] du canard au maïs blanc et l’extraordinaire Armagnac, reine des eaux de vie. Ou encore le Madiran vin français d’exception, charpenté et  plein de saveurs… Peut être à l’occasion de la manifestation des […]

  • […] Après avoir codirigé une société à Paris, les deux hommes arrivent en 2005 dans le Gers pour reprendre la société Abrisud. Et puis un jour, « on m’a proposé de racheter l’hôtel du centre ville de l’Isle-Jourdain, je n’ai pas hésité très longtemps car c’était une super opportunité » confirme Francois-Xavier sans hésitation. Car les deux hommes souffrent sur le département d’un manque d’infrastructure hôtelière haut de gamme pour leur clientèle professionnelle. « C’était une occasion à saisir dans ce département qui héberge les plus beaux villages de France. » Il offre ainsi un lieu parfait pour un séjour détente dans ce département de campagne chic. Un lieu d’un sérénité idéale pour des vacances en famille parfaites. Un hôtel design qui incarne littéralement l’esprit des hôtels boutique classiques s’est donc installé dans le sud ouest de la France avec une situation géographique excellente. Un petit hôtel chic, haut de gamme qui offre tout le loisir d’un voyage. Un véritable havre de paix en pleine campagne parfait pour se faire la belle le temps d’un week-end dans le Gers où on est allé tester le Madiran. […]

  • […] Celui qui, à l’âge de 50 ans, a souhaité se retrouver dans un vrai produit comme le vin de Madiran, le vin de l’émotion, a su également s’entourer de producteurs bio et bio dynamique. […]

Un petit mot à ajouter ?