Share

Le Madiran, le vin de l’émotion !

Boire Oenotourisme

Le Madiran, le vin de l’émotion ! C’est l’histoire d’un vin unique, le Madiran, le vin de l’émotion, de 3 territoires et d’hommes courageux, totalement dévoués à leur produit. L’occasion de marquer ses débuts avec #enFranceaussi. Un travail parfois à la dure, des heures colossaux et par conséquent un mental d’acier : celui de croire en son destin, celui de leur vin. Évidemment, derrière tout cela, il y a des réussites. Ces médailles d’or obtenues en 2013 au Salon de l’Agriculture à Paris, mais aussi le doute parfois. Sur la meilleure manière de dompter ce paysage par ces vignes.

Le Madiran, le vin de l’émotion ! Le Madiran, le vin de l’émotion !

Le Madiran, le vin de l’émotion !

La dégustation en dit long : Celui de 2002 se veut plein d’arômes riches en tannin et en authenticité. 2005 et 2009 équivalent à bien de grands Bordeaux. 2011 rivalise avec cran à des premiers crus. Puis il y a ces petites merveilles gustatives de 2012 qui n’hésitent pas à conquérir un public de connaisseurs et de moins connaisseurs. Enfin, il y a le bio. Encore timide hier, aujourd’hui, le Madiran, le vin de l’émotion n’hésite pas à se révéler et à vous happer avec son goût si soyeux. C’est ce que j’ai eu l’occasion de découvrir lors d’un séjour d’oenotourisme.

Alors pourquoi un tel succès ?

D’abord le terroir. C’est l’histoire de 3 territoires qui ont su s’affirmer et se souder pour mieux affronter les orages. Au début des années 80, beaucoup d’exploitants avaient renoncé au travail de la vigne. Trop compliquée, ces pentes avec ces gros galets. Puis quelques vignerons aimaient trop leur terre pour les abandonner ou les convertir à d’autres cultures. Bien leur en a pris. Alors ils se sont regroupés et se sont donnés les moyens d’avancer et de fédérer leur force ensemble en créant une coopérative de vignerons du Plaimont et de la Cave de Crouseilles.

Oh, ce fut dur par moment avec tout ce que cela comprend : des sécheresses ou des épisodes pluvieux parfois qui sabotent les récoltes… Pourtant, ces spécialistes de ce vin ont tracé leur chemin avec une détermination sans faille.  Ils ont appris, aussi, à maitriser ce territoire unique d’exception et se sont taillés un solide bagage technique avec beaucoup de travail. Ces vignerons sont aujourd’hui devenus incollables sur les vices et vertus de ces matériaux végétaux. De véritables as de la vigne en quelque sorte !

Un vin qui a su se sublimer

Ils peuvent vous raconter ce qui fait la richesse de l’histoire de la terre à tel endroit. Vous dire en regardant les premiers ceps de vigne ce qu’il en sera pour septembre ou avoir une réflexion poussée autour d’un espace à construire pour replanter les vignes de demain. Vous estomaquer en vous parlant du quaternaire, jadis. Ils ont eu l’intelligence de partager à plusieurs leur connaissance.  Une manière de dompter ce cépage tannin pour en faire des vins plus doux en bouche, moins âpres…

Oh ce compagnon du cassoulet a été décrié nombre de fois ! A tort. Peut-être ? Le Madiran, le vin de l’émotion a su se réinventer. Il a su se sublimer pour mieux révéler ses arômes. Les vignerons ont su amadouer le tannin à ramassant le raisin au bon moment. Le discipliner par un élevage plus judicieux en fût.

Pour en savoir plus

  • Consultez nos articles sur les restaurants que l’on a testés et jetez un coup d’oeil à nos articles gastronomie. N’hésitez pas à nous laisser un petit message…

Après une longue pénitence

Ce cépage mal aimé redevient à la mode un peu partout dans le monde. Aujourd’hui c’est la Chine que le Madiran, le vin de l’émotion séduit. Elle représente 2/3 de ses exportations, le Québec aussi et l’Europe du Nord. Dans tous les cas, le Sud-Ouest, lui, reste fidèle à cette appellation et le modernise avec la cuisine inventive et gourmande de Yannick Delpech du restaurant l’Amphytrion. Une sorte de parcours d’initiation à ce goût si spécial pour redonner des lettres de noblesse à ce vin qui vous file des émotions rien qu’en ouvrant la bouteille : le Madiran, le vin de l’émotion.

Ils lancent aujourd’hui la toute première édition d’un grand concours de cuisine, Toques en Madiran. Ouvert à tous les amoureux de cuisine et de vin, simples amateurs ou grands chefs, ce challenge offre la possibilité de proposer une recette originale en accord avec un vin de Madiran, le vin de l’émotion. Les 3 meilleurs accords culinaires seront récompensés lors de la grande finale au Château de Crouseilles les 16 et 17 novembre prochains.

Découvrez d’autres histoires de vins, symbole même de partage :

Le Madiran, le vin de l’émotion !
Le Madiran, le vin de l’émotion !
Le Madiran, le vin de l’émotion !
Notez ce produit
snipet-image
par

Producteurs

4.5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 13 avis)

Rédigé par Sophie Bousquet

le 17 mai 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

2 Comments

Leave a comment