Immersion à l’Anantara Vietnam

Immersion dans un hôtel chic lors d’un séjour unique et essentiel au Vietnam. C’est au nouveau Anantara Vietnam  à quelques kilomètres de Qui Nhom, une station balnéaire du Vietnam où nous sommes récemment allées. Découverte d’un lieu rare qui sera le point de départ parfait pour s’aventurer dans les vestiges du royaume Champa et au calme de l’agitation touristique. Découverte de l’Anantara Vietnam avec votre blog voyage luxe préféré.

Chambres et suites

Arriver dans le noir de la nuit au Anantara au Vietnam. Expédier son check-in avec une seule envie : Pouvoir rejoindre Morphée pour dormir pleinement. Un de ses sommeils qui vous obligent à oublier tout. Bien sur, avoir été surprise par le chic raffiné que l’on trouve, en général, dans ce type de lieu. Naviguer dans la chambre spacieuse sans trop comprendre où vous êtes. Puis s’allonger sur ce épais lit king size. Engouffrer sa tête dans les coussins moelleux, ne pas arriver à les compter tellement il y en a. Trois couches exactement. Puis se relever pour ouvrir la baie vitrée. Ne rien voir puisqu’il fait nuit mais être guidée par le bruit des vagues qui viennent se briser sur la plage de QUI NHON qu’on imagine. Apercevoir la piscine qui elle est illuminée. Imaginer une épaisse végétation tant cela sent bon le frangipanier. Rentrer à l’intérieur et Fermer la fenêtre. Tirer le rideau épais. Puis attraper sa valise, la reposer sur le porte valise ultra pratique.

Se réveiller tôt le matin. 6 heures. Avoir du mal à émerger. Mais se rappeler où vous êtes. Dans une des 26 villas de rêve de l’Anantara au Vietnam avec leur piscine privée. Avoir du mal à réaliser exactement mais savoir qu’on a bien dormi. Ouvrir les rideaux. Être éblouie par un rayon de soleil qui vous happe à travers la brume présente. Puis jeter un regard d’observation sur le cadre. Le calme habite les lieux. Ne pas voir trop de différence avec ce que l’on avait imaginé lorsqu’on est arrivée. Une baie de bleu océan avec une belle plage de sable blanc, le tout entouré de cocotiers et de palmiers. Quelques bateaux de pêche stagnent au loin avec des pirogues qui semblent figées. Puis décider de faire le tour de sa villa pour l’explorer. Sur un bureau, attraper un pot garni et le humer. Le reposer et jeter un coup d’oeil au service à thé juste à côté. Découvrir une douche extérieure, le lieu semble serein et à l’abri des regards indiscrets. Se promettre d’y aller juste pour le principe d’y retrouver une forme de pureté. Revenir dans la pièce principale et aller sur la terrasse. S’asseoir sur les chaises longues juste à côté de cette belle piscine. Se relever et avancer déterminée vers la plage qui est face à moi. Il n’y a personne. L’expliquer par l’heure aurorale… Rejoindre la salle de bain et s’apprêter pour aller découvrir les espaces publics de l’hotel resort. A chaque pas, se rappeler que vous n’êtes pas dans un simple resort. Non, vous êtes à l’Anantara, un hôtel qui a su imposer son nom dans la hiérarchie des marques les plus captivantes de l’hôtellerie haut de gamme. Ici, comme dans chacun de ses établissements, les chemins sont particulièrement bien tracés, des matériaux nobles en bois dessinent des formes pures et modernes. Histoire de rappeler que dans ce type d’endroit l’environnement prend tout son sens et qu’il faut le protéger habilement. Arriver au lobby où on était hier soir. Regarder hébétée l’ensemble de l’édifice et se dire qu’on aimerait bien avoir ce style de décoration raffinée et cosy à la maison. Avancer vers les deux Vietnamiens qui nous attendent. Leur sourire dévoile une gentillesse naturelle, être invitée à rejoindre une table. L’un d’entre eux vous balbutie dans un anglais hésitant les indications pour le petit déjeuner. Se lever et rejoindre le buffet. Ne pas avoir assez d’oeil pour évaluer naturellement l’ensemble des plats à goûter. C’est mon moment préféré. L’instant du petit déjeuner. Mais ici pas d’amie ricorée. Heureusement. Rigoler intérieurement de cette vanne foireuse. Puis attraper une assiette et la remplir machinalement. Revenir à sa table et la découvrir déjà chargée en café noir et en œuf brouillé, fidèle aux indications données.

Un programme complet

Revenir à sa villa, arriver à l’intérieur et découvrir que le lit a déjà été fait. Sur le bureau, trouver une liste des activités à faire pour la journée. Cours de yoga, spa, cours de cuisine, rencontre avec un artisan tisseur de chapeau vietnamien. Respirer un grand coup et regarder l’heure comme pour être sure de se raccrocher à quelque chose d’intelligible. Ne pas être en retard. Contempler l’horizon au loin puis partir assister à un cours de yoga. Arriver dans ce jardin exotique et attraper un tapis de yoga. Alterner les positions avec soins et se dire qu’on serait mieux dans sa piscine mais bon, pas d’autres choix. Le moment est quand même grandiose car on est en présence d’experts yoga. Terminer sur les rotules les mouvements avec une dernière salutation du soleil. Retourner à la chambre pour prendre une douche extérieure, adorer cet instant. Seule, l’eau en contact avec mon corps me lave, me nettoie de la manière la plus simple. Avoir un peu de temps pour allumer son ordinateur et vérifier que le travail avance. Revenir sur ce choix et refermer immédiatement l’ordinateur. Profiter de l’endroit et de cette vue panoramique.

Restaurant pour les gourmets

Il est déjà temps de rejoindre le restaurant pour déjeuner. Enfin un restaurant sur pilotis dans la baie de Cu Mong, c’est beaucoup dire. Car en fait, on vous emmène dans un restaurant local. Comprenez que l’on vous demande de vous asseoir ras le sol. Se dire intérieurement que ce sera sans doute difficile de se relever. Après, à la fin du repas. Ici, on vous sert des fruits de mer et du poisson, en même temps c’est quand même normal vue qu’on est situé sur une plage. On nous fait alors découvrir un festival gustatif dans des nattes dressées pour l’occasion : crabes, escargots de mer,  homards, poissons, c’est un ravissement pour les papilles avec ces sauce épicées ou plus douces selon vos envies à base de lait de coco. Sans oublier les cocktails locaux qui vous seront servies. Avec des fruits exotiques locaux. Le tout dans un havre de paix réel, un écrin de beauté entouré de verdure.

Pour rejoindre le Vietnam, prendre un vol avec Cathaï Airlines d’Hô Chi Minh, la capitale du Vietnam. Puis prendre une liaison interne vers Qui Nohm.

Un espace wellness pour se ressourcer

Retour dans cet hôtel neuf et grandiose. Rejoindre le spa pour se faire masser et nous détendre, annonce le responsable de l’hôtel. Avoir envie de rire comme si c’était possible d’être stressée dans un tel endroit ? Mais ne pas avoir envie de partager cette évidence. Profiter de cette heure en oubliant les soucis réels du monde économique dans lequel on vit. Respirer calmement et se sentir réellement apaisée en sortant de cette cahute de bois. Sentir presque aussi bon que le parfum des frangipaniers qui nous entourent. Avoir envie de caresser chaque centimètre carré de sa peau tellement elle est douce. Pas le temps de végéter en pensant à cette vague de bien-être qui me submerge qu’il me faut déjà rejoindre un coin du jardin où est installé Mr. Lan et sa famille. Face à lui, des chapeaux coniques typiques du Vietnam. Mr. Lan nous explique  comment faire pour assembler ces fines lanières en feuilles de palmiers. Son habileté et sa dextérité épate l’ensemble du groupe présent. Dessus, dessous, les morceaux s’amoncellent et forment alors un cône régulier. En déposer un sur ma tête et avoir l’impression de ressembler à un clown. Mais en fait non, comprendre alors la noblesse de l’art. Sourire en signe de remerciement. Puis reposer le chapeau fièrement après avoir pris quelques photos pour Instagram.

Au royaume du Champa

Retourner une énième fois dans sa chambre et se dire machinalement qu’on n’est pas sortie du resort toute cette journée sans avoir eu l’impression de s’ennuyer une seule minute. Afficher un sourire béat, se préparer à la va-vite pour le repas de cette soirée. Rejoindre le restaurant avec le reste du groupe de journalistes. Prendre l’apéro en imaginant la journée de demain qui « sera plus rythmée », nous annonce-t-on. Un programme passionnant avec la découverte du sanctuaire Banh It, vestige du royaume du Champa. Le Royaume de Champa ou Tchampa est un État de culture hindouiste et de langue malayo-polynésienne situé dans la zone centrale du Viêt Nam moderne entre les IIe et XVIIe siècles qui se distingue par un art architectural composé de tour. Ces temples de brique, de plan carré, ouverts le plus souvent à l’est par une porte et sur les autres faces de portes fictives. Des décors de grès ornent souvent les portes et les faux étages de la toiture avec à l’intérieur des petits animaux et de personnages. Son toit en forme pyramidale évoque la montagne, le séjour des dieux. L’intérieur hormis les portes ne possèdent aucune fenêtre. Au centre se trouvait des divinités bouddhiques ou brahmaniques souvent Shiva. De quoi nous donner envie d’en savoir plus tout en dégustant notre cocktail à base de mangue et de banane.

Un voyage au Vietnam pour un retour à l’essentiel

Il est alors temps après ce repas diététique d’aller dormir au cœur des  champs de rizières qui nous entourent. Passer par la plage avant de quitter ces confrères. Ouvrir les baies vitrées comme pour mieux faire corps avec cette nature. Boire un verre au calme en écoutant les vagues. Puis quitter la quiétude de cette terrasse panoramique pour aller préparer ses sacs car  demain, il sera déjà temps de quitter ce paradis terrestre, de revenir à la civilisation.

Pour découvrir d’autres hôtels Anantara : bel Anantara Tozeur, fabuleux Anantara Malaisie, grandiose Anantara Thaîlande

Découvrez les visuels

Immersion à l’Anantara au Vietnam
Immersion à l’Anantara au Vietnam
Salle de bain de l'Anantara Vietnam
Salle de bain de l’Anantara Vietnam
Restaurant de l'Anantara Vietnam
Restaurant de l’Anantara Vietnam
Cuisine de l'Anantara Vietnam
Cuisine de l’Anantara Vietnam
Coin bureau chambre de l'Anantara Vietnam
Coin bureau chambre de l’Anantara Vietnam
Piscine privée de notre chambre
Piscine privée de notre chambre
Douche extérieure Anantara Vietnam
Douche extérieure Anantara Vietnam
Hôtel Anantara au Vietnam
Hôtel Anantara au Vietnam
Hôtel Anantara au Vietnam
Hôtel Anantara au Vietnam


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

La dernière édition de Jet-Lag, le magazine, est disponible !

popup magazine