La Costa Brava en 3 étapes

Espagne

La Costa Brava en 3 étapes. Comment visiter la Costa Brava et sa large étendue de plages ? On vous a concocté  une visite en 3 étapes pour découvrir la Costa Brava.

Visiter la Costa Brava en 3 étapes

Les Jardins Botaniques Sainte-Clotilde, Lloret de Mar

La Costa Brava en 3 étapes La Costa Brava en 3 étapes

A environ 70 km de Barcelone, ce superbe jardin de 19 ha de style renaissance et aux accents italiens, est accroché sur la falaise et domine la Costa Brava. C’est un site exceptionnel d’où découvrir le littoral catalan d’un point de vue unique, entre la plage de Fenals et la crique Sa Boadella. Nicolau Rubió i Tuduri, son créateur, est un paysagiste espagnol, connu aussi pour sa participation à l’aménagement à Barcelone de la colline de Montjuïc, du Turo Park et des jardins de la Plaza Gaudi, face à la Sagrada Familia.

Influencé par le paysagiste français Jean-Claude Nicolas Forestier, avec lequel il collabore pour des projets comme Montjuïc, Nicolau Rubió i Tuduri imagine les jardins en 1918 à la demande du marquis Raul Roviralta, célèbre pédiatre barcelonais, grand amateur d’histoire et d’archéologie, qui les nomme d’après sa première épouse, Clotilde Rocamora. Déclarés Bien culturel d’intérêt national en 1972, restaurés entre 1990 et 1997, les jardins Sainte Clotilde ont un charme fou, où déambuler en toute liberté est un véritable plaisir. Pans de pelouse, pins, mimosas en fleur en janvier, parterres de fleurs, terrasses pour profiter du paysage, fontaines et plans d’eau où reposent des nénuphars… Laissez-vous séduire par l’enfilade des allées, ou par la perspective offerte sur la mer depuis le haut des deux grands escaliers.

La bonne adresse :  Passeig Jardins, s/n, 17310, Lloret de Mar. Ouvert du lundi au dimanche de novembre à janvier de 10 h à 17 h, de février à mars de 10 h à 18 h, d’avril à octobre de 10 h à 20 h. Entrée 5 €, tarif réduit 2,50 €

Tossa de Mar

A quelque 80 km de Barcelone, la petite ville balnéaire de Tossa de Mar, se repose tranquillement en automne et en hiver avant la grande affluence touristique de l’été. Son bord de mer est très attractif, avec une plage de sable fin à faire des envieux. Ses remparts du 13e s, déclarés monuments historiques nationaux depuis 1931 représentent “l’unique exemple de village médiéval fortifié du littoral catalan” qui “conserve la presque totalité de son périmètre d’origine”. Plusieurs tours sont à voir, comme la tour de Joanas, la tour des Heures, la tour de Codolar et celle de l’Hommage, mais aussi les nombreuses ruelles qui parcourent le village.

Au sein des remparts ne reste plus à présent que l’abside de l’église gothique de San Vicente qui s’y élevait, construite elle-même sur les restes d’une église romane. On la croise en rejoignant le phare qui occupe la partie la plus élevée du promontoire, à la place de l’ancien château. Actuellement, c’est un des endroits les plus prisés pour sa vue, tout en dégustant quelques tapas au bar.

A voir : Installée depuis 1998, la statue d’Ava Gardner en montant vers les remparts. C’est un hommage au tournage à Tossa de Mar du film britannique Pandora (Pandora and the Flying Dutchman, 1951) réunissant à l’écran James Mason à Ava Gardner.

De retour sur le bord de mer, dirigez-vous vers le nº 41 où se trouve la casa Sans, une maison moderniste construite en 1906. Avec ses gargouilles représentant les 4 saisons, ses mosaïques de céramique vitrifiée, c’est une figure incontournable de Tossa de Mar. Plus en hauteur, en quittant le centre-ville, voilà la villa romaine des Amettlers (amandiers), Av. del Pelegrí, 5/13. Découverte en 1914, cette villa du 1e s av JC/6e s après JC avait une spécialité : la viticulture. C’est une des plus importantes villas romaines de la province de Tarraco.

A Tossa de mar plage et tour A Tossa de mar plage et tour

A Girona

Le musée d’archéologie de Sant Pere de Galligants

L’ancien monastère bénédictin de Sant Pere de Galligants, dont subsiste l’église et le cloître, est aujourd’hui un musée archéologique. Joli exemple de roman catalan, situé dans le quartier de Sant Pere, il se trouve tout proche du centre historique et des bains arabes. L’église de 3 nefs et 4 absides, construite vers 1131 avec très certainement le concours du maître de Cabestany, un sculpteur originaire de Toulouse, abrite une belle exposition permanente où se croisent sarcophages romains – comme celui des saisons provenant du site d’Empuries, chapiteaux, autels paléochrétiens, une superbe rosace, qui pourrait très bien jouer un rôle majeur dans un prochain DaVinci code…

Fresque archéologique à Girona Fresque archéologique à Girona

A remarquer tout particulièrement la mosaïque mise à jour en 1877 dans la villa romaine de can Pau Birol (du nom de la masia qui s’y construit au Moyen-Age). C’est une des trois mosaïques découvertes dans la villa et représente une scène mythologique, peut-être Thésé et Ariane, à moins que ce ne soit Paris et Aphrodite.

Le cloître que l’on traverse pour accéder à l’étage, restauré à partir de 1855, est de plan rectangulaire. Son jardin central est entouré de chaque côté par des colonnades doubles, les chapiteaux rappelant le monde mythologique, végétal, animal, des formes géométriques ou encore, sur le côté ouest, des scènes du nouveau testament. Les collections archéologiques à l’étage allant du paléolithique à l’antiquité entraîne le visiteur vers le résultat des fouilles archéologiques entreprises tant dans la ville de Girona que dans la région. Depuis ce premier étage, on peut voir le beffroi octogonal du monastère, les arcs décorant ses fenêtres rappelant le style lombard.

La bonne adresse : Monastère de Sant Pere de Galligants, carrer de Santa Llucia 8, Girona. Ouvert du 1er mai au 30 septembre du mardi au samedi de 10 h à 19 h, du 1er octobre au 30 avril du mardi au samedi de 10 h à 18 h, les dimanches et jours fériés de 10 h à 14 h. Entrée 4 € 50, tarif réduit 3 € 50

A Girona A Girona

Les Bains Arabes

A deux rues de la cathédrale de Girona, cette construction “s’inspire des bains romains” tout en avouant un héritage arabe. Construits dès 1194, reconstruits en 1294, les bains arabes font partie d’une demeure privée au 15e et 16e avant de s’insérer en 1618 au cloître du monastère des capucins. Rénovés entre 1929 et 1932, on peut aujourd’hui y admirer le vestiaire –  apodyterium, toute première pièce visitée, avec son bassin central, le frigidarium, le tepidarium, le caldarium.

A noter la vue sur la cathédrale de Girona et sur le beffroi octogonal du monastère de Sant Pere de Galligants depuis la partie haute.

La bonne adresse : Ferran el Catòlic s/n, Girona. Ouvert d’octobre à mars du lundi au dimanche de 10 h à 14 h, d’avril à septembre du lundi au samedi de 10 h à 19 h, les dimanches et jours fériés de 10 h à 14 h. Entrée 2 €, tarif réduit 1 €

La promenade sur les murailles

C’est sur le chemin de ronde des murailles carolingiennes, une des plus longues d’Europe, agrandie au Moyen-Age, que l’on se promène. Vue imprenable garantie depuis ce haut lieu défensif A voir les ruines de la tour Gironella (3e s, 15 et 18e s), et le passage de la muraille, sur les murailles de Pedro IV de Aragon, dit le cérémonieux

La bonne adresse : On accède au chemin de ronde à plusieurs endroits, notamment en remontant par les jardins la pente qui longe la muraille, proche de Sant Père de Galligants.

Infos pratiques

Découvrir les visuels

La promenade sur la muraille de Girone La promenade sur la muraille de Girone

 


Rédigé par Nancy Besse

le 15 février 2018

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

4 commentaires

  • […] (Côte Normande, Côte Atlantique, Languedoc-Roussillon, Côte d’Azur, Alpes…), Espagne (Costa Brava, Costa Blanca…), Italie, Suisse (Valais, Alpes Vaudoises…), Autriche (Tyrol), Grèce, […]

  • avatar

    Merci pour ton article. Grâce à toi, je sais désormais quoi visiter si je devais partir en voyage en Costa Brava. La muraille de Girone est vraiment jolie. À bientôt.

  • […] de faire une virée au Salon nautique de la ville ? Bien sur, impossible de ne pas profiter de la Costa Brava ou de passer une semaine au soleil en […]

  • […] sur, impossible de ne pas profiter de la Costa Brava ou de passer une semaine au soleil en […]

Un petit mot à ajouter ?