Share

Week-end à Londres

Escapade Londres

Week-end à Londres : 2 jours à Londres, impossible de rater son séjour avec une telle destination ! Londres, cela fait 30 ans que je connais, mais à chaque fois, je découvre ou redécouvre avec plaisir la capitale britannique et ses multiples attraits.

Week-end à Londres

Week-end à Londres Week-end à Londres

Sous le soleil, ou sous la pluie. c’est toujours le même bonheur que de déambuler dans les rues du centre-ville, et même si le coût de la vie fait que l’on réfléchit à deux fois avant de mettre la main au porte-monnaie… !

Voici une petite balade presque free of charge dans une London qui n’attend que d’être parcourue à souhait. Virée majoritairement pédestre, à part quelques incursions dans le métro ou en cab, entre le Regent’s park, Camden town, avec en toile de fond le Regent’s canal, le Jubilee Greenway, et South Embankment, les rives de la Tamise.

Regent’s park :

Dans Regent parc... Dans Regent parc…

Pour un Week-end à Londres, on vous recommande de passer vous balader à Regent’s park, parc royal créé en 1811 par l’architecte John Nash, qui est entouré par la Outer cir et la Ulster Terrace. La Chester road et le petit York bridge mènent quant à eux aux Queen’s Mary Rose Gardens, auxquels on accède via les Jubilee Gates, une entrée qui n’est pas d’ailleurs sans panache, car il faut alors franchir de larges grilles noires, rappelant le jubilée d’argent du roi George V, et l’ouverture officielle des jardins en 1935. Là, dans les Queen’s Mary Rose Gardens, s’épanouissent quelques 12 000 rosiers de 85 espèces, mais aussi environ 9 000 bégonias qui apportent une touche de couleur toute en délicatesse.

Balade au Regent’s park

Le Regent’s park, qui accueille les jardins de la reine Mary, ce sont aussi de vastes parterres de gazon qui invitent à la promenade et à la détente, des fontaines stylisées comme la Griffin tazza, au centre des Avenue Gardens, soutenue par des lions ou celle des Tritons, face aux superbes Jubilee Gates, des fleurs, et des arbres par milliers. La vie animale y est très présente avec, entre autres, les célèbres écureuils gris qui gambadent partout et viennent grignoter vos biscuits, une importante communauté de hérissons (la seule de tous les parcs de Londres), et de très nombreux oiseaux – aux alentours de 100 espèces, dont des espèces aquatiques qui profitent au maximum des plans d’eau du parc.

A voir jusqu’à début octobre :

  • l’exposition en plein air Frieze 2017 avec 25 sculptures de Frieze : des oeuvres d’artistes contemporains comme les polonais Magdalena Abakanowicz et Alicja Kwade , le pakistanais Rasheed Araeen, les suisses Urs Fischer et Ugo Rondinone, les américains KAWS et Sarah Sze, ou bien l’irlandais Michael Craig-Martin.

A savoir :

  • installés dans le périmètre du Regent’s park se trouvent aussi le zoo de Londres, ouvert en 1828, le Open Air Theatre, un théâtre en plein air créé en 1932, de quoi faire rimer sa visite au parc avec attraction familiale et culturelle, la Regent’s university, et la Royal Botanic Society.
  • dominant le parc de son minaret, la London Centre Mosque (et son centre culturel ouvert en 1944 par le roi George VI) peut paraître incongrue dans ce décor so British. Datant de 1978, la mosquée a été construite par l’architecte britannique Sir Frederick Gibberd, “sur un terrain offert par George VI à la communauté musulmane d’Angleterre, en remerciements du terrain donné par le roi égyptien Farouk pour la construction d’une cathédrale anglicane”. Son dôme doré est du plus bel effet sous le ciel souvent plombé de Londres et éblouissant sous le soleil.

A faire :

  • déguster un British breakfast au Regent’s Bar and Kitchen dans les jardins de roses de la Queen’s Mary n’a pas de prix,
  • s’embarquer sur un bateau pour flâner sur le boating lake peut se révéler assez challenging si votre bateau à tendance à tanguer,
  • profiter d’un snack au Boathouse café, juste à côté du petit embarcadère.
Dans Regent parc... Dans Regent parc…

Regent’s canal :

Détente à Londres Détente à Londres

En quittant le Regent’s Park, il faut absolument rejoindre le Regent’s canal qui, après avoir longé le zoo, peut vous entraîner vers Camden Town. Géré par la Canal & River Trust, nous y retrouvons l’architecte John Nash, qui participa à sa réalisation, finie en 1820. Servant à transporter matériel et denrées tant à Londres qu’à l’extérieur de la ville, le Regent’s canal perd peu à peu de son importance dans le trafic de marchandises dès la fin des années 40, jusqu’à la fermeture du Regent’s Canal Dock en 1969. Transformé en canal touristique, il est possible de parcourir une bonne partie de ses 14 km avec des petits bateaux, notamment ceux de la London Waterbus Company, qui passent au travers d’une écluse à côté du marché de Camden, à Camden Town. Promeneurs et cyclistes profitent quant à eux de la Jubilee Greenway, ouverte en 2009 et longue de 60 km, qui suit une bonne partie du Regent’s canal pour faire le plein d’air pur.

Camden Town, Stables Market et Camden Lock Market :  

National Theater National Theater

Rien de plus facile que de rejoindre le quartier de Camden Town depuis le Regent’s park lors d’un week-end à Londres. A environ un quart d’heure de marche des jardins, nous changeons d’atmosphère du tout au tout avec des boutiques hautes en couleurs, touristiques ou surprenantes. Ceux qui connaissaient l’ancienne Carnaby street (métro Oxford Circus), rue très punk dans les années 80, ne seront pas déçus par le changement de décor de certaines boutiques qui s’y trouvaient auparavant, même si l’ambiance punk n’est plus au goût du jour, ou si peu. Le Stables Market, installé dans les Camden Stables, anciennes écuries et hôpital pour équidés, foisonne de vie et les rues adjacentes accueillent des commerces qui donnent une touche unique et survitaminée au quartier de Camden. Entre boutiques de vêtements, bibelots, œuvres artistiques, restaurants… il y a de quoi faire et voir pendant une bonne partie de la journée, avec le Camden Lock Market.

Thames Embankment :

Pour un week-end à Londres Pour un week-end à Londres

Du Hungerford bridge au Blackfriars bridge, dernière promenade et dernier panorama sur le patrimoine londonien avec le London Eye, Westminster, le National Theatre, et bien sûr, la Tamise.

Au sortir du métro Embankment et après la traversée du pont de Hungerford, voici les rives de la Tamise, qui se glissent entre le fleuve et la rue Upper Ground. Petites plages, pontons qui s’approchent de l’eau, food trucks, tout est réuni pour passer un bon moment pour un week-end à Londres.

C’est le Southbank Center qui nous y souhaite la bienvenue. Plus grand centre artistique d’Angleterre, créé en même temps que le Festival of Britain de 1951, sa renommée est internationale en raison de son programme de festivals, entre théâtre, danse, musique, débats, etc.

Passage obligatoire au National Theater

Plus loin, la présence imposante du célèbre National Theatre, créé en 1963, rappelle que c’est un haut lieu de la culture, qui propose pas loin de 25 spectacles chaque année, une performance ! On y retrouve 3 scènes, le Olivier theatre tout d’abord, qui rend hommage à Laurence Olivier, son premier directeur. Il peut accueillir jusqu’à 1 500 personnes, le Lyttelton theatre, avec ses 890 sièges et à l’incomparable acoustique et le Dorfman theatre, avec 450 sièges.

A prévoir, du temps pour les visites du théâtre, comme les Architecture tours, les Family tours mais surtout les Backstage ou Costume tours. Et quelques minutes pour profiter du Oliver Café.

Un peu avant d’arriver au OXO tower wharf, voici le Gabriel’s wharf. On y trouve de nombreuses petites boutiques très colorées. Des restaurants dans une ambiance plus tranquille et peut-être plus simple que celle de la Oxo tower, peu avant le Blackfriars bridge. Oxo tower rime avec un côté disons plus branché, avec ateliers d’artistes, salles d’expositions dans les étages inférieurs et plus haut, deux restaurants à tester, ne serait-ce que pour la vue que l’on a depuis les terrasses : la OXO tower brasserie et le OXO tower restaurant.

Les bonnes adresses :

Regent’s park – métro Regent’s park, Great Portland street, Baker street, est ouvert dès 5 h du matin.
Ses heures d’ouverture varient selon la saison, soit entre 16 h 30 en plein hiver à 21 h 30 de mai à juillet. Plus d’information sur le site du parc.

Camden Market – ouvert de 10 h à 19 h, Camden Town Place – métro Camden Town.

Southbank Center, Belvedere Rd, Lambeth, London SE1 8XX,

National theatre, National Theatre, Upper Ground, South Bank, London SE1 9PX, Gabriel’s wharf

OXO tower wharf, Barge House St, South Bank, London SE1 9PH

Photographies©Nancy Besse


Rédigé par Nancy Besse

le 13 septembre 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

1 Comment

  • […] vais passer 2 jours à Londres. Je suis en route pour la capitale, j’arrive enfin devant mon hôtel-boutique à Londres, […]

Leave a comment