Share

Guyane : Lancement de fusée depuis Kourou

Guyane

Guyane : Lancement de fusée depuis Kourou. Après avoir vécu une expérience sensationnelle dans les Marais de Kaw en Guyane, j’allais en vivre une autre aussi exaltante : un lancement de fusée depuis Kourou. En fait, j’ai vu 2 fois une fusée s’en aller. J’ai eu la chance de vivre chaque fois une expérience totalement différente : la première fois fut la plus touristique qu’il soit, sur un immense parking, et la deuxième en revanche fut plus stressante depuis la salle de tir. Expérience d’un voyage vers l’espace !

Guyane : Lancement de fusée depuis Kourou

Guyane - Lancement de fusée - Kourou

Guyane : Lancement de fusée depuis Kourou

La Guyane a l’énorme avantage d’être une destination où vos émotions seront aux aguets en permanence. Que ce soit dans les marais de Kaw, sur le fleuve du Maroni ou encore à Kourou, dans tous les cas, vous allez en prendre plein la gueule ! Excusez l’expression mais c’est sincèrement le cas. De toutes les destinations où j’ai été, je pense que la Guyane a probablement été celles qui m’a fait vivre les expériences les plus dingues, comme celle d’un lancement de fusée depuis Kourou.

J’ai donc eu la chance de voir deux fusées partir pour l’espace durant mes 9 mois passés en Guyane. La première fut en septembre, trois semaines après que je sois arrivée sur place. Je vais donc sur le parking touristique pour vivre le moment. La tension est palpable car le personnel était aussi agréable qu’une porte de prison. Il valait mieux en rire qu’en faire toute une histoire, je n’étais pas venue pour cela. J’arrive donc à côté d’un champs, sur un parking où les voitures sont alignées les unes après les autres. Car tout le monde veut voir la fusée avant de décoller…

Finalement est ce qu’on la voit ?

De mes souvenirs pas grand chose ! Désolée de le dire ainsi mais c’est quand même la réalité car le pas de tir est situé à plusieurs kilomètres, les autorités ne pouvant pas prendre un tel risque. Donc nous sommes collés les uns aux autres dans une excitation totale, celle de marquer son temps à jamais. C’est du moins ce que je ressens alors dans l’ensemble des conversations autour de moi.  Puis d’un coup, après de longues minutes d’attente -on attend que la nuit tombe- le silence se fait et sur les deux grands écrans est retransmis ce qui se passe. C’est assez troublant.

Puis d’un coup, au loin, on aperçoit de grosses flammes jaillir d’un tube. En quelques secondes, le lancement a débuté, le public scandant chaque numéro et puis… Inch allah… D’un coup, la fusée est propulsée dans les airs.  On la suit du regard, haletant pour qu’elle n’explose pas… Même si on n’entend pas grand chose non plus. Cela dure quelques secondes… Tout le monde immortalisant le moment avec son appareil photo. Et puis, quelques secondes après, c’est fini, on peut alors suivre sur les écrans vidéos la réussite du lancement avec les éclats de joie depuis le centre spatial de Kourou. L’excitation redescend en moins de deux. Et puis, il faut reprendre sa voiture et quitter le lieu…

Mon deuxième Lancement de fusée depuis Kourou

J’ai eu l’immense privilège de pouvoir suivre un lancement de fusée depuis le centre spatial, dans la salle de tir où la tension est autrement plus palpable en mars 2004. L’enjeu était de taille car c’était une coopération franco-russe, la sonde Rosetta. Quelques jours avant, les îles qui font face à Kourou ont été évacuées pour éviter tout drame ou autres problèmes. J’avais rencontré le seul habitant de cette île voisine aux îles du Salut, un superbe site sur lequel nous reviendrons un peu plus tard, à l’époque. Et puis, je ne sais comment j’avais été invitée à venir assister au lancement au cœur du centre de tir. Tous les yeux dans la salle étaient braqués sur l’écran de contrôle. Et puis, soudain, un bruit incroyable avait jailli et poursuivait sa route déjà dans le ciel… Quel moment !

Comment fait-on pour y aller ?

Si vous êtes en Guyane au moment d’un tir de fusée, ce sera impossible de ne pas le savoir. Entre les média locaux et les journaux, personne n’oubliera de vous le rappeler ! Partout, dans les restaurants, au café, dans les magasins, tout le monde ne parle que de ça ! Achetez le journal local : France Guyane qui vous indiquera très précisément les numéros à contacter pour avoir plus de renseignements.

Notez ce lieu

Rédigé par Christel Caulet

le 20 février 2016

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

1 Comment

  • […] avec un check-up biofonctionnel.  J’ai l’impression de me retrouver dans la salle des Commandes à Kourou pile poil avant le lancement d’une Ariane. Pas le droit de laisser tomber les deux bâtons en […]

Leave a comment