Share

La Guyane, terre d’émotions, avec les tortues Luth

Guyane

La Guyane, terre d’émotions, avec les tortues Luth : Quand je vous disais récemment que la Guyane était une destination à sensations, je ne vous mentais pas ! Quand vous vous retrouvez face à une mygale, il y a de quoi paniquer même si ce n’est pas à recommander. Autre sensation extrême que j’ai vécu quand j’habitais la Guyane fut la ponte des tortues Luth. Voyage unique.

La Guyane, terre d’émotions, avec les tortues Luth La Guyane, terre d’émotions, avec les tortues Luth

La Guyane, terre d’émotions, avec les tortues Luth

Souvent les plages de Guyane ne sont pas présentées à la hauteur de leur richesse. Si les reflets dorées de l’océan sont majestueux, ici, pas d’eaux cristallines et bleue turquoise comme à Catalina Beach par exemple lors de notre croisière Costa que nous avons récemment réalisé. Pourtant elles recèlent de véritables trésors qui valent tout l’or du monde. Les plages de Guyane sont réputées pour être un lieu de pontes de tortues marines au monde. Trois espèces y nidifient régulièrement : la tortue luth (Dermochelys coriacea), la tortue olivâtre (Lepidochelys olivacea) et la tortue verte (Chelonia mydas) même si les deux dernières sont plus difficiles à voir.

La Guyane, le hot spot des tortues

Il n’est donc pas rare de croiser cet animal sur les plages à la tombée de la nuit au moment de la ponte. Les femelles pondent en Guyane tous les 2 ans, voire tous les 3 ans. Ce qui rend leur présence de plus en plus menacée.  Lors d’une saison de ponte, une tortue luth vient 3 à 5 fois pondre. Il faut savoir que la Guyane est considéré comme un « hot spot » pour la reproduction des tortues de mer.

C’est sur la grande plage de Rémire-Montjoly, le long des « Salines » que je me promenais quand j’aperçus des mouvements du sable, on était début avril. Je m’approchais doucement. Et je vis là à quelques mètres de moi, une énorme tortue qui venait de déposer ses œufs dans le sable.  A l’aide de ses pattes postérieures qu’elle incurve comme de petites mains, elle creuse un trou profond de 80 cm environ dans le sable pendant au moins 25 minutes. Un fois le nid creusé, la Tortue Luth « pond ses œufs » en une dizaine de minutes, s’en suit la cinquième étape qui consiste à « refermer le nid » au moyen de ses pattes postérieures en ramenant et en tassant le sable sur les œufs. Un spécialiste de la ponte des keufs des Tortues Luth m’ a alors expliqué que la Tortue est loin d’être bête : « Elle brouille même les pistes en balançant du sable autour du nid, de manière à ce que l’on ne reconnaisse pas l’endroit !« 

Émotions et spectacle garanti en Guyane

Le spectacle fut évidemment très fascinant, émotions garanties !Forcément, je reviendrai là fréquemment  pour ne pas dire tous les jours pour assister au spectacle de la naissance des bébés luth que je n’ai jamais vu malheureusement.  On ne peut pas avoir de la chance tous les jours. 4000 pontes ont été recensées sur les plages de l’Est Guyanais (entre Kourou et l’Ile de Cayenne) entre 1999 et 2000 : 2492 pontes de Luth, 1100 pontes de Tortues olivâtres, 58 de Tortues vertes et 6 de Tortues imbriquées.

Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

97740

4.5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 14 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 04 février 2016

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

1 Comment

Leave a comment