Partir vivre au Québec : avis après un an d’une expatriée

Partir vivre au Québec : Bilan d’un an d’une expatriée au Québec. Le Québec, une province du Canada, est bordé en Amérique du Nord par les États-Unis au sud, l’Ontario à l’ouest du Canada et Terre-Neuve et le Nouveau-Brunswick à l’est. C’est une destination en soi, avec plus de la moitié de son immense territoire couvert de forêts et parsemé de nombreux lacs et rivières. La francophonie et la lutte permanente contre l’infiltration de la culture et de la langue américaine est ce qui distingue le Québec. Cela fait un an désormais que nous nous sommes installés au Québec.

Vivre au canada

Je n’ai pas écrit autant que je le voulais sur le Québec. Mais ce n’est pas faute de l’avoir visité. Celles qui me suivent sur Instagram seront au courant des endroits où nous sommes allées. Il parait que lorsque tu survis à l’hiver, tu as de grandes chances de rester vivre au Canada. Alors pour rester fidèle aux dictons régionaux, j’ai survécu à mon premier hiver au Canada même si l’hiver n’a pas été très froid. Il semblerait donc qu’on soit parti pour rester au Canada quelques temps.

S’expatrier au Québec

Forcément les questions de mes potes français sont souvent sur la saison du froid canadien. Mais je rassure tout le monde, ce n’est pas si difficile que ça. Tu prends juste quelques réflexes et tu évites de trop sortir quand il fait très froid. J’entends par très froid des températures inférieures, autour des -40°C. Je vais donc vous parler de notre nouvelle vie au Canada, ce qu’on aime, ce qu’on aime moins (si, si, il y a des choses dingues ici aussi).

Démarches Canada

Les démarches pour vivre au Québec peuvent être longues et compliquées. Il vous faudra dès le départ, une proposition de travail avec un contrat de travail signé des deux côté, les documents nécessaires et obligatoires pour avoir un visa pour travailler au Canada. Ensuite, il y a plein de démarches plus compliquées et plus longues à faire. Avoir un numéro d’assuré social québecois pour une expatriation au Québec. C’est ce qui vous permettra d’avoir l’assurance maladie du québec. Vous trouverez de nombreux guides sur le net. Vous pouvez également aller aux séances d’informations des services d’immigration du Québec. Prenez rendez-vous avec eux directement. Une installation au Québec peut paraitre au départ compliqué. Mais une fois que vous aurez l’ensemble des documents exigés, c’est très simple. L’accueil est fabuleux.

Expatriation au Québec

Notre installation au Québec était il y a un an déjà et je me souviens des différentes étapes que nous avons passé. Le plus long, c’est la douane. C’est là qu’on vous donne le visa. Et donc il y a tous les immigrants du monde entier qui attendent patiemment sur place le précieux document. On a du attendre 2h et demie et c’est rien du tout. Beaucoup de nos amis y ont passé 4 à 6 heures à attendre. C’est là qu’on vous ouvre ou non le marché du travail. Donc forcément il y a toujours une petite appréhension mais pour nous, c’était relativement rapide parce qu’Airbus avait les choses bien en s’entourant d’un cabinet d’avocats experts en la matière.

Immigrer au québec

Pour être éligible, vous devez fournir soit un certificat d’affiliation au régime de santé de votre pays d’origine soit une preuve d’assurance. Il est nécessaire que chaque membre de votre famille possède sa propre carte d’assurance maladie. Pour ceux qui ont des enfants en passe d’aller à l’école primaire, vous trouverez également des renseignements lors d’une séance d’informations avec le consulat canadien. En tant que guide utile de l’expatriation au Québec, il est important de bien vous préparer au déménagement afin de ne pas vous sentir complètement dépaysé à votre arrivée.

Partir vivre au quebec

On est venu vivre au Canada dans des conditions ultra privilégiées. Julien mon conjoint, est ingénieur en informatique pour Airbus et a été muté à Mirabelle. J’ai donc décidé de le suivre. Pour ma part, j’ai quitté mes jobs de journaliste en France pour débarquer à Montréal. On habite un superbe appartement dans le centre-ville de Montréal Griffintown près du Canal du Saint-Laurent. Et j’ai décidé après de longues réflexions de poursuivre mon travail à Jet-lag Magazine. Pour cela, j’ai du renforcer nos équipes françaises. Mais bon, finalement après 8 mois, ici, en tant qu’expatriée au Québec, tout fonctionne plutôt bien de ce côté là.

Ce que j’aime à Montréal

J’adore l’énergie des gens. Je crois en toute sincérité que c’est la première chose qui m’a le plus marquée, ce sont les sourires sur les visages des gens dans la rue. Les gens que tu croises sourient. Un vrai contraste à la morosité française. C’est énergisant et ça fait du bien d’être dans un état d’esprit positif. Les attraits pour venir vivre au Québec sont nombreux.

Travailler au quebec

La deuxième chose qui m’a choquée, c’est le dynamisme professionnel. En France, en tant que journaliste, c’est un métier où tu t’en prends plein la gueule matin, midi et soir entre les rédac chefs, les collègues qui trouvent toujours une critique à te faire, les recruteurs qui pointent automatiquement ce qui ne va pas dans ton parcours, les chargés de com qui te font toujours un commentaire désagréable sur une faute d’orthographe que tu as laissée dans un article, sans parler du public qui ne cesse de te rappeler que tu n’es qu’une m… de journaliste. J’en étais à un tel point de désespérance que j’avais finalement laissé tomber mes projets, mon envie de travailler et ma passion première de l’information. Ce Projet d’immigration au Canada s’est fait très vite donc on n’a pas trop eu le temps de se poser de questions.

Aller vivre au canada

En arrivant au Québec, j’ai été surprise d’entendre que j’avais un parcours super, que c’était génial de savoir écrire seo. quand je me suis initialement lancée dans la recherche d’emploi. Ce fut un vrai déclic psychologique même si les professionnels des média ne m’ont toujours pas alimentée en communiqué de presse, j’avoue que ce sevrage d’informations « à la con » que l’on reçoit tous les jours, m’a fait le plus grand bien. Du coup, j’ai pu voir et juger les choses par moi-même. Cela te fait reprendre confiance en toi et te pousse à découvrir mieux les endroits où nous sommes allés : Nous avons eu la chance d’aller à Sainte-Anne, le parc de la Mauricie, Malbaie, Tadoussac

Ce qui coûte cher au Québec

Les forfaits internet au Québec sont variés, avec une gamme de prix et de vitesses, permettant aux résidents de choisir selon leurs besoins et budgets.

Bien que le taux d’imposition soit un sujet souvent discuté parmi les résidents, beaucoup reconnaissent que les services publics et avantages sociaux qu’ils reçoivent en retour en valent la peine.

Les équivalences de diplômes et de qualifications professionnelles peuvent être un défi pour certains immigrants, mais des ressources sont disponibles pour aider dans ces démarches.

Les semaines de congés accordées au Québec sont souvent perçues comme un avantage significatif, offrant un équilibre travail-vie personnelle appréciable.

En cas de problème, que ce soit pour des questions de santé ou des difficultés administratives, les Québécois bénéficient d’un réseau de soutien solide et d’une communauté accueillante.

La gestion de la Covid-19 au Québec a montré l’importance d’une bonne couverture santé et d’un gouvernement réactif, des facteurs décisifs pour de nombreux expatriés.

Les recherches d’emploi au Québec peuvent varier grandement selon le secteur, mais beaucoup soulignent l’importance d’un réseau et de la maîtrise du français, tout en se familiarisant avec les normes locales du marché du travail.

L’achat ou la location de voitures au Québec est souvent considéré comme une nécessité, surtout en dehors des grandes villes, en raison des vastes distances et de l’accès limité aux transports en commun dans certaines régions.

Le coût des billets d’avion pour des voyages internationaux depuis le Québec peut être élevé, mais plusieurs trouvent que cela en vaut la peine pour la qualité de vie et les opportunités qu’offre la province.

Beaucoup de nouveaux arrivants partagent des histoires de ‘bonne chance’, où des rencontres fortuites ou des opportunités inattendues ont facilité leur installation au Québec.

Les démarches d’immigration au Québec sont réputées pour être rigoureuses, mais elles sont aussi bien guidées et structurées, favorisant une intégration réussie dans la société québécoise.

Les points de vue sur la vie au Québec varient considérablement, reflétant la diversité des expériences et des attentes des immigrants dans cette province multiculturelle.

En cas de problème au Québec, que ce soit des soucis de santé, des difficultés administratives ou des situations d’urgence, les résidents ont accès à plusieurs ressources et services pour obtenir de l’aide. Le système de santé public offre des soins accessibles, bien qu’il puisse y avoir des délais pour certaines spécialités ou services. Pour les questions administratives, les immigrants peuvent se tourner vers des organismes dédiés à l’accueil et à l’intégration des nouveaux arrivants, qui fournissent des informations et un soutien dans les démarches d’immigration, la recherche d’emploi, l’apprentissage du français, etc. En outre, la province dispose d’un système juridique robuste pour traiter les litiges et les problèmes légaux. La communauté et les réseaux sociaux sont également des soutiens importants, offrant des conseils et de l’assistance dans diverses situations.


Le Covid-19 a eu un impact significatif sur le Québec, tout comme il l’a eu dans le reste du monde. La province a mis en place diverses mesures pour gérer la pandémie, y compris des confinements, des couvre-feux, des restrictions sur les rassemblements, et la fermeture temporaire de certaines entreprises non essentielles. Le système de santé public a été mis à rude épreuve, mais a également démontré sa capacité à s’adapter et à répondre aux besoins urgents. La vaccination a été déployée activement dans l’espoir de contrôler la propagation du virus et de permettre un retour progressif à la normale. La pandémie a également mis en évidence l’importance de la solidarité communautaire, de la résilience et de l’adaptabilité face à une crise sanitaire mondiale. Les résidents et les autorités continuent de naviguer dans les défis posés par le Covid-19, ajustant les mesures en fonction de l’évolution de la situation.

S installer au quebec

La troisième chose qui m’a le plus marquée au Québec a été la vision de la société en général. Ici, pas de politique « Rassemblement national » et ça fait du bien. On ne t’alimente pas en informations qui font peur. Les Pascal Praud et autres pseudo-journalistes à la con ne déversent pas leur haine en continu sur des chaines. S’ils le font, je n’ai du moins pas accès à ces chaines et cela ne me manque absolument pas. Parce que du coup, tu vois les gens autrement.

Les Noirs et les Blancs se mélangent, les cultures se mixent et du coup, la société québecoise s’enrichit de cette pluralité d’opinions. En ville, ce n’est pas une langue anglaise que tu entends, mais de l’espagnol, du russe, du chinois, du japonais, du français bien évidemment. Et surtout cette culture cosmopolite se ressent via des expositions ou des événements différent. Un food-market sur la Chine ou le Japon, une exposition africaine… Et ça, c’est vraiment super cool

Vivre au québec avantage inconvénient

En revanche, il y a des choses pour lesquelles la France me manque terriblement. Le réseau routier sera mon premier point. Ici, les routes sont dans un état pas permis. Je n’ai qu’une peur : Me déboiter une vertèbre dans le dos tellement ça secoue. Alors vous me direz : « C’est certainement du à la neige ! » Peut être oui, mais je suis allée plusieurs fois dans les Alpes et je n’ai jamais vu des routes aussi pourries. Pour moi, cette excuse est grotesque. Ou la neige a bon dos, alors… Il n’y a pas de rond point. Si on dit en France qu’on a trop de rond point et que les gens de la DDE n’en foutent pas une en général, ben le fait de vivre à Montréal te fait changer d’avis illico. Et j’ai presque envie de dire merci à tous les agents de la dde tellement le réseau routier français est top.

Ici au Québec, les routes ressemblent à une succession de dos d’âne, il n ‘y a pas de rond point, résultat, tu attends comme un idiot bêtement que le feu passe au vert et comme il y des feux tous les dix mètres… Je te laisse imaginer la suite.

Parmi les points forts du Québec pour tout projet d’installation, c’est son côté sportif. Le ski de fond est une activité hivernale prisée au Québec, illustrant l’amour des Québécois pour les sports et activités en plein air, quelles que soient les saisons.

Vivre au Québec avis

Deuxième point que je n’aime pas au Canada, c’est le lait. Il n’y a pas ou très peu de lait UHT. Résultat : Tu dois boire du lait frais. C’est très dur à gérer dans le frigo, car au bout de 3 jours, ton lait a tourné dans le frigo. Rageant. Les produits fromagers coûtent un bras. Comptez 6€ en promotion pour un camembert Président et excusez-moi mais ça me fait un mal de chien de payer ce prix là pour un camembert. Résultat : Moi, qui raffole du fromage, j’ai du arrêter ma consommation de fromages.

Troisième point, les fenêtres n’ont pas de volets. C’est inspiré du modèle anglais. Résultat, t’es réveillé tous les matins aux aurores à cause de cette absence de volets… Et ça manque ! Dans les salles de bain, vous trouverez également les toilettes. Ce qui peut être désagréable. Mais ce sont des maisons sur un modèle anglais essentiellement que vous trouverez à Montréal.

Un autre point avec lequel j’ai beaucoup de mal c’est le système médical. Cela fait un huit mois qu’on a tous les documents de la sécurité sociale canadienne mais on n’a toujours pas de nom de docteur. Résultat : J’ai chopé une sorte de gastro depuis plus d’un mois que je n’arrive pas à faire partir faute d’avoir vu un médecin. Bref, il vaut mieux ne pas avoir de problème de santé quand tu pars t’installer au Canada. J’espère juste que ce n’est pas trop grave et qu’il n’y aura pas de complication mais c’est très compliqué pour trouver un médecin. Résultat, tu vas acheter des médocs à la pharmacie qui te coûtent chers alors qu’en France, j’aurai déjà trouvé un médecin généraliste…

Québec pays

Malgré toutes ces différences, j’adore ma vie ici. Il y a un énorme respect pour la nature, ce qui est vraiment appréciable. La culture française est ultra présente et ça fait du bien. Elle s’est répandue depuis plus de quatre siècles, avec 94,6% de sa population parlant français. Le fameux « Je me souviens » s’affiche fièrement sur les plaques d’immatriculation des véhicules, rappelant à tous les ancêtres qui ont migré de diverses régions de France pour conquérir un nouvel Eldorado et graver leurs noms, souvent dans le sang, dans la »mémoire de la « Nouvelle-France ».

Vivre au quebec en famille

Le Québec est une belle province du Canada, connue pour sa riche culture, son histoire et ses traditions. Vivre au Québec en famille peut être une expérience unique, mais elle comporte aussi ses défis. Les familles non-francophones au Québec peuvent rencontrer la barrière de la langue. La communication avec les habitants et les autorités peut être difficile, ce qui peut entraîner des malentendus et de la frustration. Cela peut être particulièrement difficile lorsqu’il s’agit de questions importantes telles que la santé, l’éducation et les questions juridiques.

De plus, l’accès limité aux opportunités d’emploi et aux services sociaux peut également être un problème pour les non-francophones. Pour surmonter ces défis, il est important que les familles non francophones s’inscrivent à des cours de français et à des programmes d’immersion culturelle. Ces programmes peuvent aider les familles à apprendre la langue et à s’intégrer à la culture québécoise, rendant ainsi leur expérience au Québec plus agréable et épanouissante. Malgré les défis, vivre au Québec en famille peut être une expérience unique et enrichissante. L’un des avantages est l’exposition aux traditions et aux célébrations québécoises.

La vie au quebec

Le Québec possède un riche patrimoine culturel et les familles peuvent participer à des festivals tels que le Carnaval de Québec, le Festival de jazz de Montréal et le Concours international de feux d’artifice de Montréal. S’engager avec diverses communautés et festivals peut également offrir aux familles l’occasion d’en apprendre davantage sur l’histoire et le patrimoine du Québec. Cela peut inclure l’apprentissage du passé colonial français de la province, son rôle dans le commerce des fourrures et ses contributions à la culture canadienne.

Un autre avantage de vivre au Québec en famille est la possibilité de s’engager avec diverses communautés. Le Québec abrite une variété de groupes ethniques et linguistiques, y compris des communautés autochtones, des communautés anglophones et des communautés d’immigrants. Cette diversité peut offrir aux familles une perspective unique sur la culture et l’histoire québécoises. Cela peut également offrir aux familles l’occasion d’en apprendre davantage sur d’autres cultures et traditions. Par exemple, les familles peuvent participer aux célébrations annuelles de pow-wow organisées par les communautés autochtones ou assister à des festivals culturels organisés par des communautés immigrantes.

En conclusion, vivre au Québec en famille peut être une expérience unique et enrichissante. Cependant, cela vient aussi avec ses défis, en particulier pour les familles non francophones. Surmonter la barrière de la langue grâce à des cours de langue et des programmes d’immersion culturelle peut aider les familles à s’intégrer à la culture québécoise et à rendre leur expérience plus agréable. Malgré les défis, l’expérience culturelle de vivre au Québec en famille est une expérience qui devrait être embrassée, car elle offre aux familles la possibilité d’en apprendre davantage sur l’histoire, le patrimoine et les diverses communautés du Québec.

Est-il facile de s’installer au québec ?

S’installer dans un nouveau pays peut être une tâche ardue, surtout lorsqu’il s’agit de naviguer dans le processus d’immigration et de s’adapter à une nouvelle culture. Le Québec, une province du Canada avec une langue et une culture uniques, ne fait pas exception. Dans cet essai, nous explorerons le processus d’immigration au Québec, les défis et les opportunités de s’établir dans la province, et les initiatives mises en place pour soutenir les nouveaux arrivants dans leur établissement et leur intégration.

Le processus d’immigration au Québec a ses propre système d’immigration, distinct du reste du Canada. La province a plusieurs programmes d’immigration, chacun avec ses propres conditions d’admissibilité et critères de sélection. Le Programme des travailleurs qualifiés du Québec, par exemple, est conçu pour les travailleurs qualifiés qui veulent s’établir au Québec de façon permanente. Les candidats sont évalués en fonction de divers facteurs, notamment l’éducation, l’expérience de travail, les compétences linguistiques et l’âge. Un autre programme, le Programme de l’expérience québécoise, s’adresse aux étudiants internationaux et aux travailleurs temporaires qui ont déjà vécu et travaillé au Québec pendant un certain temps. La maîtrise de la langue et l’expérience de travail sont des facteurs cruciaux dans le processus d’immigration au Québec. Le français est la langue officielle du Québec et les candidats qui parlent français sont souvent prioritaires. Cependant, la maîtrise de l’anglais est également importante, car il est largement utilisé dans de nombreuses industries. L’expérience de travail dans une profession à forte demande est également très appréciée, car elle peut augmenter les chances d’un candidat de trouver un emploi au Québec.

Une expatriation au Québec peut être difficile, en particulier pour les nouveaux arrivants qui ne connaissent pas la langue et la culture de la province. Les coûts de logement dans les grandes villes comme Montréal peuvent être élevés et trouver un logement abordable peut être difficile. Cependant, il existe également de nombreuses opportunités pour les nouveaux arrivants au Québec. La province a une économie forte avec un large éventail d’industries, y compris l’aérospatiale, la technologie et les soins de santé. Il existe également de nombreuses opportunités culturelles et récréatives au Québec, des festivals et des musées à la randonnée et au ski. L’accès aux soins de santé et aux services sociaux est une autre considération importante pour les nouveaux arrivants. Le Québec a un système de santé financé par l’État qui fournit des services médicaux de base à tous les résidents. Cependant, il peut y avoir des temps d’attente pour certaines procédures ou certains traitements. Des services sociaux, tels que la garde d’enfants et le soutien à l’emploi, sont également offerts aux résidents admissibles.

Le gouvernement du Québec a mis en place plusieurs programmes et initiatives pour soutenir l’établissement et l’intégration des nouveaux arrivants. Par exemple, le Programme d’intégration des nouveaux arrivants (PIN) offre des cours de français gratuits et une orientation culturelle aux nouveaux arrivants. Le programme offre également un soutien à l’emploi et une aide à l’accès aux services sociaux. Le gouvernement du Québec a également mis sur pied le Bureau d’intégration des nouveaux arrivants à Montréal (BINAM), qui fournit des informations et des ressources aux nouveaux arrivants qui s’établissent dans la région de Montréal. En plus des programmes gouvernementaux, il existe de nombreux organismes communautaires et ressources disponibles pour les immigrants au Québec. Par exemple, le Centre d’apprentissage et d’accompagnement interculturels (CILS) offre une éducation et un soutien interculturels aux nouveaux arrivants et à leurs familles. L’organisme offre des ateliers, des événements et des ressources pour aider les nouveaux arrivants à s’adapter à la vie au Québec et à entrer en contact avec leurs communautés.

En conclusion, s’installer au Québec peut être à la fois stimulant et gratifiant.

Pourquoi vivre au canada ?

Le Canada est un pays connu depuis longtemps pour sa beauté, sa diversité et sa nature accueillante. Avec un niveau de vie élevé, une économie forte et une excellente qualité de vie, il n’est pas étonnant que le Canada soit une destination de choix pour les individus et les familles qui cherchent à déménager. Dans cet essai, nous explorerons les raisons pour lesquelles le Canada est un excellent endroit où vivre, y compris sa qualité de vie, ses opportunités économiques et ses avantages culturels et sociaux.

L’une des principales raisons pour lesquelles le Canada est un endroit si désirable vivre est sa qualité de vie exceptionnelle. Les Canadiens ont accès à des soins de santé et à une éducation de haute qualité, avec un système de santé public qui fournit des soins médicaux gratuits ou à faible coût à tous les citoyens et résidents permanents. De plus, le Canada a un faible taux de criminalité et des communautés sûres, ce qui en fait un endroit idéal pour élever une famille. La beauté naturelle et l’environnement propre du pays contribuent également à sa haute qualité de vie, avec des paysages à couper le souffle et un engagement envers la durabilité.

Les opportunités économiques dans l’économie forte et stable du Canada sont un autre facteur clé qui en fait un endroit attrayant où vivre. Avec un niveau de vie et des salaires élevés, les Canadiens jouissent d’un style de vie confortable et ont accès à une vaste gamme de biens et de services. La culture entrepreneuriale du pays et son engagement envers l’innovation offrent également de nombreuses opportunités aux individus de démarrer leur propre entreprise et de poursuivre leurs passions. L’économie du Canada est diversifiée, avec des industries florissantes dans les domaines de la technologie, de la finance et des soins de santé, entre autres.

Enfin, le riche paysage culturel et social du Canada est une autre raison pour laquelle tant de personnes choisissent d’en faire leur chez-soi. Avec une société multiculturelle et des communautés diversifiées, le Canada est un endroit où les personnes de tous horizons peuvent se sentir les bienvenues et incluses. Les politiques d’immigration du pays sont également conçues pour être accueillantes et inclusives, avec un engagement à aider les nouveaux arrivants à s’établir et à s’intégrer à la société canadienne. Tout au long de l’année, le Canada accueille une gamme d’événements culturels et de festivals, célébrant tout, de la musique et de l’art à la gastronomie et au patrimoine.

En conclusion, le Canada est un pays qui offre une qualité de vie exceptionnelle, de solides opportunités économiques , et un riche paysage culturel et social. Que vous cherchiez à démarrer une nouvelle carrière, élever une famille ou simplement profiter de la beauté et de la diversité de ce pays remarquable, le Canada a quelque chose à offrir à chacun. Avec son engagement envers la durabilité, l’inclusivité et l’innovation, le Canada est vraiment un brillant exemple de ce que peut être une société moderne et progressiste.

Combien faut-il pour vivre au quebec ?

Le Québec est une province du Canada connue pour sa riche culture, son histoire et sa beauté naturelle. Si vous envisagez de déménager au Québec, l’un des facteurs les plus importants à considérer est le coût de la vie. Dans cet essai, nous explorerons combien il faut pour vivre au Québec en examinant le coût de la vie, les revenus et les opportunités d’emploi dans la province.

Le coût du logement dans la capitale de la province du Québec peut être cher. Il offre une gamme variée d’options de logement, y compris les appartements, les maisons de ville et les maisons unifamiliales. Le loyer moyen d’un appartement d’une chambre à Montréal, la plus grande ville du Québec, est d’environ 1 200 $ par mois. Pendant ce temps, le taux hypothécaire moyen pour une maison unifamiliale à Québec, la capitale du Québec, se situe autour de 2,5 %. Cependant, le coût du logement peut varier en fonction de l’emplacement et de la taille de la propriété. Par exemple, se loger au centre-ville de Montréal coûte généralement plus cher qu’en banlieue. Comparativement aux autres provinces du Canada, le coût du logement au Québec est généralement inférieur à celui de la Colombie-Britannique et de l’Ontario.

Outre le logement, les autres frais de subsistance au Québec comprennent la nourriture et l’épicerie, le transport et les soins de santé. Le coût moyen de la nourriture et de l’épicerie pour une famille de quatre personnes au Québec est d’environ 800 $ par mois. Le transport en commun au Québec est abordable, avec un laissez-passer mensuel qui coûte environ 85 $. Les frais de voiture, comme l’essence et l’assurance, peuvent varier selon la marque et le modèle du véhicule. Les dépenses de santé au Québec sont généralement couvertes par le gouvernement provincial, mais certains coûts, comme les médicaments, peuvent nécessiter une couverture d’assurance supplémentaire.

Le revenu moyen au Québec varie selon la profession et le niveau d’éducation. Par exemple, le salaire moyen d’un ingénieur logiciel à Montréal est d’environ 80 000 $ par année, alors que le salaire moyen d’un enseignant à Québec est d’environ 50 000 $ par année. Le Québec offre un large éventail de possibilités d’emploi dans diverses industries, notamment la technologie, les soins de santé et l’éducation. La province a également un taux de chômage inférieur à certaines autres provinces du Canada, comme l’Alberta et Terre-Neuve-et-Labrador.

En conclusion, le coût de la vie au Québec peut varier en fonction du logement, des frais de subsistance et des niveaux de revenu. Cependant, le Québec a généralement un coût de la vie inférieur à celui des autres provinces du Canada, ce qui en fait une option attrayante pour ceux qui cherchent à déménager au Canada. Avec sa diversité d’opportunités d’emploi, ses attractions culturelles et sa beauté naturelle, le Québec est un endroit où il fait bon vivre et travailler.

Quel budget pour vivre au québec ?

Vivre avec un budget peut être un défi, surtout dans une province comme le Québec où le coût de la vie peut être élevé. Cependant, avec une planification minutieuse et un peu de recherche, il est possible de vivre confortablement sans se ruiner. Dans cet essai, nous explorerons quel budget vivre au Québec en examinant les dépenses de logement, le coût de la vie et les programmes et services gouvernementaux pour les personnes à faible revenu.

Les dépenses de logement au Québec sont connues pour leur diversité et leur prix abordable. options de logement, mais le coût de la vie peut varier selon les régions. Selon Numbeo, le loyer moyen d’un appartement d’une chambre à Montréal est de 1 100 $ par mois, alors qu’à Québec, il est d’environ 800 $ par mois. Les coûts des services publics peuvent également s’additionner, avec des factures d’électricité moyennes d’environ 80 $ par mois à Montréal et de 100 $ par mois à Québec. Lorsqu’il s’agit d’acheter une maison au Québec, le coût peut être élevé, mais cela peut être un meilleur investissement à long terme. Selon la Fédération des chambres immobilières du Québec, le prix moyen d’une maison au Québec se situe autour de 300 000 $. Cependant, avec des taux d’intérêt bas et des incitations gouvernementales pour les acheteurs d’une première maison, cela peut être une option réalisable pour ceux qui cherchent à s’installer. Pour ceux qui recherchent des options de logement abordable, il existe plusieurs stratégies à envisager. Une option consiste à rechercher des situations de colocation ou de colocation, ce qui peut réduire considérablement les coûts. De plus, explorer les quartiers en dehors des grandes villes peut également conduire à des options plus abordables.

Bien que les dépenses de logement puissent représenter une part importante du budget d’une personne, il est également important de prendre en compte le coût d’autres éléments essentiels. Selon Numbeo, le coût de l’épicerie au Québec est similaire à celui des autres provinces canadiennes, un gallon de lait coûtant environ 4 $ et une miche de pain environ 2,50 $. Les coûts de transport peuvent varier selon la région, mais un laissez-passer mensuel de transport en commun à Montréal coûte environ 86 $. En ce qui concerne les niveaux de revenu, le Québec a un salaire moyen inférieur à celui des autres provinces, le revenu moyen étant d’environ 44 000 $ par année. Cependant, le moindre coût de la vie peut compenser cet écart, permettant de vivre confortablement avec un revenu moindre. Pour vivre avec un budget au Québec, il est important d’envisager des stratégies d’économies. Cela peut inclure la planification des repas et la cuisine à la maison, l’utilisation des transports en commun ou la marche au lieu de posséder une voiture, et profiter d’événements et d’activités communautaires gratuits ou à faible coût.

Pour ceux qui peuvent avoir besoin d’un soutien supplémentaire, il existe des programmes gouvernementaux et services disponibles au Québec. La province offre des programmes d’aide sociale, y compris l’aide sociale, l’aide au logement et l’aide énergétique, pour aider les personnes et les familles à faible revenu à répondre à leurs besoins fondamentaux. Les conditions d’admissibilité à ces programmes varient, mais généralement, les personnes doivent démontrer un besoin financier et répondre à certains critères, tels que les conditions de résidence et de citoyenneté. Les demandes peuvent être faites en ligne ou en personne dans les bureaux du gouvernement, et des ressources supplémentaires, telles que des banques alimentaires et des organismes communautaires, peuvent également fournir un soutien.

En conclusion, vivre avec un budget au Québec est possible avec une planification et une recherche minutieuses .

Quel salaire pour bien vivre au quebec ?

Le Québec est une province du Canada dotée d’une économie diversifiée et d’un riche patrimoine culturel. Alors qu’elle est reconnue pour sa grande qualité de vie, plusieurs se demandent quel salaire est nécessaire pour vivre confortablement au Québec. Cet essai explorera le coût de la vie au Québec, les facteurs qui affectent le salaire nécessaire pour bien vivre et les stratégies pour atteindre une vie confortable.

Le coût de la vie au Québec a un coût de la vie relativement faible par rapport aux autres grandes villes du Canada comme Toronto et Vancouver. Cependant, le coût de la vie peut varier selon que vous vivez en milieu urbain ou rural. Par exemple, les coûts de logement et de transport sont généralement plus élevés dans les zones urbaines comme Montréal, tandis que les coûts de la nourriture et des soins de santé sont relativement constants dans toute la province. Selon Numbeo, les dépenses mensuelles moyennes d’une personne seule au Québec sont d’environ 1 500 $, tandis qu’une famille de quatre personnes aurait besoin d’environ 4 500 $ pour vivre confortablement. L’inflation et les taux de change peuvent également avoir un impact sur le coût de la vie au Québec, comme en témoigne la récente hausse des prix des aliments due à la pandémie de COVID-19.

Le salaire nécessaire pour bien vivre au Québec dépend de plusieurs facteurs, dont l’éducation niveau, industrie et expérience. En règle générale, les emplois mieux rémunérés exigent des niveaux d’éducation et de compétences plus élevés, comme dans le domaine médical ou l’ingénierie. Les industries les mieux rémunérées au Québec comprennent la finance, la technologie et les soins de santé, avec des salaires allant de 60 000 $ à 100 000 $ par année. L’expérience et le niveau d’ancienneté dans un domaine particulier peuvent également avoir un impact significatif sur le salaire, comme en témoigne la différence entre les postes de niveau d’entrée et de gestion.

Il existe plusieurs stratégies pour obtenir un salaire qui permet de vivre confortablement au Québec. Négocier un salaire ou des avantages sociaux plus élevés avec un employeur est une option, surtout si vous avez des compétences ou une expérience précieuses. Poursuivre des études ou une formation pour développer des compétences et des qualifications pour des emplois mieux rémunérés est une autre option, comme l’obtention d’un diplôme ou d’une certification dans un domaine à forte demande. Compléter les revenus par des investissements, l’entrepreneuriat ou le travail à la pige peut également fournir des sources de revenus supplémentaires pour soutenir une vie confortable.

En conclusion, le salaire nécessaire pour bien vivre au Québec dépend de plusieurs facteurs, notamment le coût de la vie, l’industrie, le niveau d’études et l’expérience. Bien que le coût de la vie au Québec soit relativement bas par rapport aux autres grandes villes du Canada, il est tout de même important de considérer les facteurs qui influent sur le salaire nécessaire pour vivre confortablement. En poursuivant leurs études et leur formation, en négociant avec les employeurs et en complétant leurs revenus par des sources supplémentaires, les individus peuvent obtenir un salaire qui leur permet de vivre confortablement au Québec.

Comment aller vivre au quebec ?

Le Québec, une province de l’est du Canada, est connue pour sa culture unique, sa langue distincte et sa beauté naturelle à couper le souffle. Si vous envisagez de vivre au Québec, il est essentiel de comprendre la culture, de naviguer dans le mode de vie et de profiter de l’expérience. Dans cet essai, nous explorerons ces trois aspects clés de la vie au Québec et vous fournirons des informations précieuses pour faciliter votre transition.

Le Québec a une histoire riche et une culture unique qui a évolué au fil des siècles. L’influence française est évidente dans la langue, la cuisine et l’architecture. La culture québécoise se caractérise par un sens aigu de la communauté, des valeurs familiales et une profonde appréciation des arts. L’un des aspects les plus importants de la culture québécoise est la langue française. Le français est la langue officielle de la province et il est essentiel de l’apprendre pour communiquer efficacement. Cependant, de nombreux Québécois parlent aussi l’anglais, surtout en milieu urbain. Il est essentiel de respecter la langue et les différences culturelles et d’apprendre des phrases de base en français pour montrer votre intérêt pour la culture. Les normes sociales et l’étiquette au Québec sont également essentielles à comprendre. Les Québécois sont généralement amicaux et accueillants, mais ils apprécient leur intimité et leur espace personnel. Il est important d’être poli, respectueux et d’éviter d’être trop intrusif. Les Québécois apprécient également la ponctualité et s’attendent à ce que les gens arrivent à l’heure pour les rendez-vous et les événements sociaux.

Le climat et la géographie du Québec peuvent être difficiles à naviguer, en particulier pour les nouveaux arrivants. La province a des hivers longs et froids et des étés chauds, il est donc essentiel de s’habiller convenablement et d’être prêt à affronter la météo. Le Québec est également reconnu pour sa beauté naturelle, notamment ses forêts, ses lacs et ses montagnes, qui offrent de nombreuses activités récréatives de plein air. Les options de logement au Québec varient des appartements urbains aux maisons de banlieue. Le coût de la vie est généralement inférieur à celui des autres grandes villes canadiennes, mais il est toujours essentiel de budgétiser les dépenses telles que le loyer, les services publics et l’épicerie. Le Québec dispose d’un système de santé financé par l’État et l’éducation est également gratuite pour les résidents jusqu’au niveau universitaire.

Québec est connue pour ses événements et festivals culturels dynamiques, tels que le Festival de jazz de Montréal et le Carnaval de Québec. Ces événements offrent une excellente occasion de découvrir la culture unique du Québec et de créer des liens avec les habitants. Le Québec offre également de nombreuses attractions touristiques, notamment des monuments historiques, des musées et des merveilles naturelles. De l’exploration des rues pavées du Vieux-Québec à la randonnée dans les Laurentides, il y en a pour tous les goûts. S’impliquer dans les communautés locales et se faire des amis est essentiel pour vivre pleinement l’expérience québécoise. Rejoindre une équipe sportive locale, faire du bénévolat pour un organisme de bienfaisance ou participer à un programme d’échange linguistique sont d’excellents moyens de rencontrer de nouvelles personnes et d’en apprendre davantage sur la culture.

Vivre au Québec peut être une expérience enrichissante, mais cela nécessite une compréhension de la culture, la navigation du style de vie et embrasser l’expérience. En suivant les conseils et les idées fournis dans cet essai, vous pouvez rendre votre transition vers le Québec plus douce et plus agréable. N’oubliez pas de respecter la langue et les différences culturelles, préparez-vous au climat et à la géographie et impliquez-vous dans les communautés locales pour vivre pleinement l’expérience québécoise.

Comment aller au canada pour travailler ?

La première étape pour aller travailler au Canada consiste à déterminer votre admissibilité et à choisir le programme de travail qui convient à votre situation. Le Canada offre divers programmes de travail, tels que le Programme fédéral des travailleurs qualifiés, qui s’adresse aux travailleurs qualifiés ayant une expérience de travail à l’étranger qui souhaitent immigrer au Canada. Pour déterminer votre admissibilité aux différents programmes, vous pouvez utiliser des outils en ligne comme « Venir au Canada » fournis par le gouvernement canadien. Ces outils vous aideront à comprendre les exigences et les options qui s’offrent à vous, que vous souhaitiez immigrer, travailler ou visiter le Canada.

Une fois que vous avez déterminé votre éligibilité et choisi le bon programme de travail, l’étape suivante consiste à rassembler les documents et informations requis pour votre permis de travail et votre demande de visa. Cela peut inclure un passeport ou un document de voyage valide, des photos, une preuve d’offre d’emploi ou d’emploi, des diplômes et d’autres pièces justificatives. Il est essentiel de s’assurer que vous disposez de toute la documentation nécessaire pour étayer votre candidature et répondre aux exigences du programme de travail spécifique pour lequel vous postulez.

La dernière étape consiste à demander un permis de travail et un visa. Vous pouvez commencer votre demande en créant un compte sur le site officiel d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. Le processus de demande peut vous obliger à fournir des données biométriques, à subir des examens médicaux et à payer les frais nécessaires. Il est crucial de suivre les instructions fournies par IRCC et de soumettre tous les documents requis avec précision et dans les délais spécifiés. Une fois votre demande traitée et approuvée, vous recevrez votre permis de travail et votre visa, vous permettant de travailler au Canada. Afin de répondre à leurs besoins en main-d’œuvre étrangère, les employeurs peuvent s’engager dans des événements de recrutement.

Comment s’installer au québec pour un français ?

Comprendre le processus d’immigration est la première étape pour un Français qui souhaite s’installer au Québec. Le Québec a ses propres règles et procédures d’immigration, qui diffèrent de celles des autres provinces du Canada. Le processus commence par une demande de sélection permanente auprès du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec. Selon les circonstances de l’individu, il peut être nécessaire de postuler via le système Entrée express ou le processus de candidature régulier. Il est important de se familiariser avec les exigences et les procédures spécifiques décrites par le gouvernement du Québec pour assurer un processus d’immigration fluide.

L’apprentissage de la langue française est crucial pour un Français qui s’installe au Québec. Le Québec est la seule province au Canada qui reconnaît le français comme sa langue officielle. Le gouvernement du Québec offre des cours de français gratuits aux résidents âgés de 16 ans et plus, permettant aux nouveaux arrivants d’améliorer leurs compétences linguistiques. Une bonne maîtrise de la langue française est non seulement un atout mais aussi une condition pour réussir son intégration et trouver un emploi au Québec. Profiter des cours de langue et pratiquer régulièrement le français améliorera grandement la capacité d’adaptation et de communication efficace dans la province.

S’adapter à la culture et au mode de vie québécois est essentiel pour un Français qui souhaite s’installer dans la province. Le Québec a son identité culturelle unique, et embrasser la culture locale facilitera une transition plus douce. Cela inclut de se familiariser avec l’histoire, les traditions et les coutumes du Québec. Les immigrants peuvent participer à des événements culturels, se joindre à des organismes communautaires et dialoguer avec les habitants pour mieux comprendre et apprécier la culture québécoise. De plus, il est important de considérer des aspects tels que le logement, le transport et les soins de santé, qui font partie intégrante de l’établissement au Québec. En s’immergeant activement dans le mode de vie québécois, un Français peut créer une vie épanouie et réussie dans la province.

Comment s expatrier au canada ?

La première étape pour déménager au Canada consiste à rechercher et à comprendre de manière approfondie les différentes options d’immigration disponibles. Le Canada offre une gamme de programmes d’immigration, y compris des options d’immigration économique et d’affaires, ainsi que des programmes pour les travailleurs qualifiés ayant une expérience de travail à l’étranger. En vous familiarisant avec ces programmes, vous pouvez déterminer celui qui convient le mieux à vos qualifications et à vos objectifs pour déménager au Canada. De plus, il est important de recueillir des informations sur le marché du travail, les droits et tout programme spécifique adapté à certains groupes, comme le programme Entrée express pour les francophones . Cette recherche fournira une base solide pour le processus d’immigration et vous aidera à prendre des décisions éclairées.

Une fois que vous avez identifié le programme d’immigration qui vous convient, la prochaine étape consiste à vous assurer que vous répondez aux critères d’admissibilité. Chaque programme a des exigences spécifiques liées à l’âge, à l’éducation, aux compétences linguistiques, à l’expérience de travail et à d’autres facteurs. Il est important d’évaluer si vous êtes admissible à la résidence permanente ou à un visa temporaire. Les critères utilisés pour classer les candidats peuvent varier selon le programme, il est donc crucial de comprendre ces exigences. De plus, il convient de considérer les aspects culturels du déménagement au Canada, tels que l’ouverture et la gentillesse des Canadiens envers les étrangers. Cela vous aidera à vous préparer à la transition et à vous intégrer plus facilement à la société canadienne.

Après avoir confirmé votre admissibilité, la dernière étape consiste à demander la résidence permanente ou la citoyenneté canadienne. Le processus de demande peut varier selon le programme que vous choisissez. Par exemple, si vous postulez par le biais du programme québécois, vous devrez obtenir une décision de sélection permanente favorable du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration. Par contre, si vous faites une demande de citoyenneté canadienne, vous devez avoir le statut de résident permanent et être présent au Canada depuis un certain temps. Il est important de suivre attentivement les instructions de candidature et de fournir tous les documents requis pour garantir un processus de candidature fluide et réussi. Demander l’aide de professionnels spécialisés en immigration canadienne, comme Immétis, peut également être bénéfique. En suivant ces étapes, vous pouvez naviguer dans le processus de déménagement au Canada et vous efforcer d’atteindre votre objectif de devenir résident ou citoyen canadien.

Pourquoi les français quittent le québec ?


Il n’y a pas une seule raison pour laquelle les Français quittent le Québec, mais plutôt un ensemble de facteurs personnels, économiques et sociaux qui peuvent influencer la décision de repartir en France ou de déménager ailleurs. Voici quelques raisons souvent citées :

  • Difficultés d’adaptation : Certains expatriés peuvent avoir du mal à s’adapter au climat rigoureux du Québec, à la culture, au système de santé, ou à d’autres aspects de la vie quotidienne.
  • Raisons professionnelles : Les opportunités de carrière ou les contraintes professionnelles peuvent amener certains Français à quitter le Québec, que ce soit pour retourner en France avec une expérience internationale enrichissante ou pour explorer de nouvelles opportunités ailleurs.
  • Raisons familiales : Le désir de se rapprocher de la famille ou des amis restés en France ou le besoin de soutien dans les périodes de vie importantes (naissance d’un enfant, maladie, etc.) peuvent être un facteur déterminant.
  • Problèmes d’immigration : Les défis liés au statut d’immigration, à l’obtention de la résidence permanente, ou d’autres complications bureaucratiques peuvent décourager certains expatriés.
  • Recherche d’un meilleur cadre de vie : Certains peuvent trouver que la qualité ou le coût de la vie, les opportunités de loisirs, ou l’environnement social et politique correspondent mieux à leurs attentes en France ou dans un autre pays.
  • Retraite : Certains Français choisissent de retourner en France pour leur retraite après avoir travaillé au Québec pendant plusieurs années.

Il est important de noter que les motivations varient grandement d’une personne à l’autre et peuvent impliquer une combinaison de facteurs. De plus, beaucoup de Français choisissent de rester au Québec pour de nombreuses raisons positives, telles que l’appréciation de la qualité de vie, des opportunités professionnelles, de l’environnement naturel, ou de la culture québécoise.

Vivre à québec ou montréal ?


Choisir entre vivre à Québec ou à Montréal dépend de vos préférences personnelles, de votre style de vie et de vos besoins. Voici quelques aspects à considérer pour chacune des villes :

Vivre à Québec

  • Taille et ambiance : Québec est plus petite et a une ambiance plus tranquille par rapport à Montréal. La ville est connue pour son histoire, son architecture pittoresque et son charme européen.
  • Langue : Québec est majoritairement francophone, ce qui peut être préférable pour ceux qui cherchent à vivre dans un environnement principalement francophone.
  • Coût de la vie : Le coût de la vie à Québec est généralement plus bas que celui de Montréal, y compris le logement.
  • Nature et activités : La ville est proche de nombreux parcs naturels et sites de plein air, idéal pour ceux qui aiment les activités en nature.
  • Climat : Le climat peut être légèrement plus froid et neigeux en hiver par rapport à Montréal.

Vivre à Montréal

  • Dynamisme culturel : Montréal est réputée pour sa scène culturelle dynamique, incluant festivals, arts, musique, et une scène culinaire diverse.
  • Diversité : C’est une ville très cosmopolite avec une grande diversité de langues, cultures, et communautés.
  • Opportunités économiques : En tant que grande métropole, Montréal offre plus d’opportunités professionnelles dans divers secteurs, notamment en technologie, en commerce et dans les industries créatives.
  • Transport : Montréal a un système de transport en commun développé, facilitant les déplacements sans voiture.
  • Éducation : La ville abrite de nombreuses institutions éducatives réputées, tant en français qu’en anglais.

Considérations Communes

  • Climat : Les deux villes ont des hivers rigoureux et enneigés, bien que cela fasse partie du charme du Québec pour certains.
  • Qualité de vie : Les deux offrent une bonne qualité de vie avec accès à des services de santé, des espaces verts, et des activités culturelles.
  • Bilinguisme : Même si le français est prédominant, comprendre et parler un peu anglais est utile dans les deux villes, surtout à Montréal.

Il est recommandé de visiter les deux villes si possible, de parler aux résidents, et d’évaluer les opportunités professionnelles et le style de vie de chacune pour faire un choix éclairé. Chacune des villes a ses charmes et ses avantages qui peuvent correspondre différemment selon les personnes.

Vivre au quebec a 20 avis

En cas de problème au Québec, plusieurs avenues de soutien et de solutions sont disponibles, et cela dépend de la nature du problème :

  • Santé : Si vous rencontrez un problème de santé, vous pouvez vous rendre dans un CLSC (Centre local de services communautaires), un hôpital, ou consulter un médecin en cabinet privé. En cas d’urgence, les urgences des hôpitaux sont disponibles, ou vous pouvez composer le 911.
  • Emploi et Soutien Financier : Si vous avez des difficultés d’emploi, vous pouvez vous adresser à Emploi Québec ou à d’autres centres de ressources d’emploi locaux. En cas de perte d’emploi, vous pourriez être éligible à des prestations d’assurance-emploi.
  • Questions Juridiques : Pour les problèmes juridiques, des services comme l’Aide juridique peuvent être disponibles pour ceux qui répondent aux critères de revenu. Il existe également des cliniques juridiques et des avocats privés pouvant offrir conseils et assistance.
  • Difficultés d’Immigration : Si vous rencontrez des problèmes liés à votre statut d’immigrant ou à vos démarches d’immigration, contacter Immigration Québec ou des organismes spécialisés en aide aux immigrants peut être une bonne première étape.
  • Problèmes de Logement : Pour les questions liées au logement ou aux relations locatives, la Régie du logement du Québec peut fournir des informations et une médiation. Il y a également des associations de locataires qui peuvent offrir assistance et conseils.
  • Soutien Psychologique : En cas de détresse psychologique ou de problème de santé mentale, il existe des lignes d’écoute comme Info-Santé 811, ainsi que des services de santé mentale dans les CLSC et les hôpitaux.
  • Communauté et Réseaux : Ne sous-estimez pas le pouvoir de votre réseau social et communautaire. Amis, famille, collègues, ou groupes communautaires peuvent offrir du soutien, des conseils, et de l’aide pratique.

Vivre au Québec 2021 avis

Dans tous les cas, il est important de ne pas attendre et de chercher de l’aide dès que vous vous sentez dépassé ou confronté à un problème sérieux. Les ressources sont disponibles, et il est souvent possible de trouver une solution ou un soulagement en prenant les bonnes mesures rapidement.

vivre au quebec forum

N’hésite pas à commenter et à laisser ton avis sur vivre au quebec.

Photos Québec



2 commentaires sur “Partir vivre au Québec : avis après un an d’une expatriée

  1. Bonjour

    Merci pour cet article très détailler serait-possible de discuter avec vous ? mon mari , moi même et mes trois enfants souhaitons partir vivre 1 an au Quebec .
    Et pouvoir discuter avec quelqu’un qui se trouve déjà là-bas serait super .
    Merci

    1. Bien sur, avec grand plaisir. Je comprends parfaitement votre demande ayant été il n’y a pas très longtemps dans le même cas.
      N’hésitez pas à me poser vos questions, j’y répondrai de mon mieux. Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

La dernière édition de Jet-Lag magazine est disponible !

popup magazine