Tadoussac Québec City pour un roadtrip enneigé

Tadoussac Québec City pour un roadtrip enneigé. Il me faut reprendre la voiture. Entre crainte et découverte. La route pour y aller est plutôt bonne. En revanche, les conditions météorologiques sont désastreuses. Le froid me gagne.

Direction Tadoussac Québec City au Canada

A vrai dire quand je quitte Québec City ce matin, je comprends très vite que le temps ne sera pas clément avec moi. Dans la voiture, fini l’émerveillement à chaque virage pour ce voyage au Canada, hors des sentiers battus. Du blanc à perte de vue… Un paysage à couper le souffle, certes. Mais quelle idée débile ai-je eu de venir jusqu’ici ? Avec ce temps pourri, je peux dire adieu à mes photos de voyage et à ma folle envie de découvrir Tadoussac Québec City. Un peu plus, j’en pleurerai… Mais bon, à y être autant en profiter, malgré tout. Ce roadtrip itinérant au Canada, j’en ai tellement rêvé… Les paysages du Canada y étant bouleversants, sublimes et grandioses.

Normalement Tadoussac Québec City est réputée pour être le chef lieu des baleines… Avec le temps qu’il fait je peux donc y dire adieu. Un espèce de brouillard épais habite les lieux. Si bien que si vous vous étirez un peu, vous pourriez toucher les nuages épais. Je suis vraiment déçue… Quand j’arrive enfin face à cette baie magistrale dans le Fjord du Saguenay… Normalement ici, les baleines habitent les lieux. Là, ce n’est même pas envisageable tant la neige a recouvert les environs.

Normalement, j’aurai du prendre un bateau et aller voguer dans le fjord en observant la danse des baleines. Malheureusement, c’est impossible. Par endroit, des icebergs flottent. Pas d’énormes mais quelques uns, plus petits, ça et là. Le calme est total. Quand soudain, j’entends le bruit d’un bateau arriver… A bord, Mike, capitaine en chef de son embarcation. Ma première question :  » Peut on y aller ?  » Il prend alors un temps incroyable à me répondre :  » Revenez dans une heure pour voir si le brouillard s’est levé. Je déciderai à ce moment là.  » Je rumine intérieurement. Il me conseille alors de partir me promener sur la plage de sable en me montrant avec son bras la direction.

Balade dans la forêt

Je pars donc en vadrouille en espérant que ce maudit brouillard se lève… Finalement, je pars me balader le long de la plage d’où on peut aussi normalement quand il fait beau, admirer la côte et les cétacés. Malheureusement, on se voit vraiment pas grand chose. Je décide alors de m’engouffrer sur les sentiers de randonnées dans la forêt à côté.  La route est verglacée et ressemble plus à une patinoire qu’à autre chose. Je manque de me ficher par terre. C’est fort pentue (avec une pente à 14%), la vue est superbe. Une heure de marche en pleine neige, c’est quand même assez éprouvant…Mais quel bonheur !

Une heure après comme convenue, je suis de retour près de l’embarcadère. Le capitaine Mike me confirme le départ quelques minutes plus tard. Je suis aux anges ! Le soleil s’est finalement levé chassant les nuages au loin. Le croisière dure 3 heures. Je grimpe sur mon embarcation et cours me réfugier dans la cabine intérieure où beaucoup de gens sont installés. C’est l’occasion de se réchauffer avec un bon thé chaud car à l’extérieur, il ne fait vraiment pas chaud. D’ailleurs, un habitant du village me confirme qu’en général, la température en mer est 10°C inférieure à celle de la côte.

Voir les baleines de Tadoussac

Nous voilà sur l’eau, les yeux rivés sur l’horizon en espérant croiser une baleine venue se perdre sur notre route. Mais pas grand chose n’apparait. Le capitaine confirme que lorsqu’il fait ce temps, les animaux ne sont pas joueurs. En revanche, le décor est sublime. Les forêts de sapins se juxtaposent proposant un ensemble vert perlé de blanc… On croise par moment des traversiers qui permettent de rejoindre Tadoussac Québec City qui se trouve sur l’autre rive de la rivière Saguenay, à la hauteur du confluent avec le fleuve st Laurent. Petit village caché au creux des montagnes, Tadoussac Québec City jouit d’un site exceptionnel : La majesté du Saint-Laurent, Le Fjord du Saguenay, unique en Amérique du Nord, et la baie se fondent dans ce décor…

Bref, très sincèrement, si c’était à refaire, jamais de la vie je ne m’aventurais jusqu’ici. Car beaucoup de magasins sont fermés au Canada à cette période de l’année. Même pour partir en bateau c’est compliqué. Bref, l’impression finale de cette ville me laisse sur ma faim. J’espère rejoindre Québec prochainement.

Infos pratiques

Pour dormir à Tadoussac Québec City :  Seulement l’hôtel Tadoussac propose des chambres mais sachez que cet hôtel est fermé. Normalement il ouvre dès le 12 mai prochain. Mais là, pas d’hébergement. Je repars donc en voiture vers ma prochaine destination…

Pour s’habiller d’une écharpe de la meilleure manière

Se décider pour un voyage au grand froid avec Givrés

Partir en Islande

Découvrir les visuels

Scène hivernale par excellence à Tadoussac au Canada
Scène hivernale par excellence à Tadoussac Québec City au Canada
Direction Tadoussac, après Québec City
Direction Tadoussac Québec City

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

La dernière édition de Jet-Lag, le magazine, est disponible !

popup magazine