Le Canada comme un local

Voilà quelques mois maintenant, que je me suis installée au Canada. Je te donne donc quelques conseils pour explorer le Canada comme un local.

Le Canada comme un local
Le Canada comme un local

Pour vraiment découvrir la culture et les destinations passionnantes du Canada, vous devez vous immerger dans le pays en tant que local. La meilleure façon de le faire est de vivre au Canada et de partager votre maison avec votre famille et vos amis. Au Canada, vous pouvez découvrir le pays de première main grâce à des activités auxquelles seuls les Canadiens ont accès. Voici quelques façons de voyager que les natifs du Canada apprécieraient.

Parler un Français différent

Si vous voulez vous fondre dans la population locale, suivez la même superstition lors de votre visite au Canada ou à Rome. De nombreux mots uniques au Canada sont dus à ses différences linguistiques. Certains d’entre eux sont de l’argot ou du jargon utilisé par les habitants. La plupart des gens au Canada parlent l’anglais comme langue principale, mais certaines différences dialectales peuvent être remarquées.

Vous pouvez apprendre quelques phrases en français lorsque vous voyagez au Canada. Même si elle est en perte de vitesse, la langue française est parlée dans ce pays. Lorsque vous voyagez dans des provinces à forte population francophone, il convient d’essayer de parler la langue maternelle. Les habitants de Montréal parlent français. Cela facilite la communication avec eux après être descendu du train à Montréal depuis Toronto.

Faire une promenade au mont Royal

En tant que résidente de Montréal, vous pouvez marcher jusqu’au mont Royal depuis la ville. De plus, les habitants de la ville apprécient le plein air et la nature. Étant à proximité, c’est un endroit idéal pour profiter du plein air. Le mont Royal est une petite montagne aux allures de parc. Cela permet aux gens de se reposer facilement tout en profitant de l’extérieur.

Vous pouvez même vous diriger vers le chemin sinueux menant au sommet de la montagne pour un pique-nique et pour voir les plaisanteries joyeuses des familles et des amis. Pendant ce temps, vous pouvez également admirer le paysage du lac aux castors.

Trouvez des cafés à proximité

Le Canada a de nombreux endroits pittoresques à visiter. Vous pouvez profiter de ces sites lorsque vous êtes inactif ou entre les repas. De plus, il existe de nombreux pubs et restaurants locaux à visiter. Ressembler à un local signifie trouver des restaurants et des cafés locaux où vous pourrez manger. Ce sont les seuls restaurants connus des citoyens ordinaires. Vous pouvez trouver des cafés locaux qui servent des cuisines uniques que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Ces cuisines comprennent généralement des spécialités que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Si vous pouvez trouver une table d’extérieur avec une chaise et qu’on ne vous en a pas refusé une, asseyez-vous et profitez de la journée.

Pour randonner efficacement, choisissez la bonne saison

Les voyageurs au Canada devraient explorer les merveilles naturelles du parc national de Jasper et d’autres régions du pays. De plus, ils peuvent découvrir les randonnées à proximité dans la ville d’Alberta. Le zoo peut être très fréquenté au plus fort de l’année. C’est comme une ville remplie de monde.

Pendant l’automne, vous devriez visiter les Rocheuses canadiennes pour trouver le moins de randonneurs dans la région. Quelques semaines avant le début de la saison de ski, c’est mieux. Après la fermeture de la station de ski, le meilleur moment pour visiter est au printemps. En effet, les randonneurs ne seront plus près de la ville, bien que vous puissiez trouver quelques personnes dans le parc.

Vous pouvez faire une randonnée dans la vallée pour voir les cinq lacs bleus. Lors de votre randonnée, vous pourrez vous reposer dans l’espace boisé. C’est un endroit idéal pour les randonneurs pour profiter de leur temps pendant environ trois heures.

Les bonnes manières sont importantes

En tant que local voulant profiter du Canada, vous devriez adopter les mœurs du pays. N’oubliez pas de vous couvrir la bouche lorsque vous bâillez ; garder les coudes hors des tables est également conseillé. Aussi, dites « merci » lorsque quelqu’un vous sert ou que vous lui achetez quelque chose. La règle générale au restaurant est de laisser un pourboire de 15 % au prestataire de services.

Il est considéré comme inapproprié de discuter publiquement de politique au Canada. Par extension, il est important d’éviter de discuter de questions politiques en public – les gens vous trouveront inappropriée si vous le faites. Assurez-vous de ne pointer personne du doigt lorsque vous rencontrez de nouvelles personnes. Soyez ponctuel et respectueux lorsque vous rencontrez de nouvelles personnes.

Il est impoli de refuser la poignée de main de quelqu’un ; les endroits à l’ouest de l’océan Atlantique demandent plus d’ouverture d’esprit. Chaque fois que vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, une poignée de main ferme est nécessaire.

Une culture vive

Le Canada est un endroit culturellement riche et magnifique. Il est facile de se sentir inspiré en voyageant à travers le pays en profitant de l’hébergement, des repas et des ressources locales. L’étude de la langue locale est également encouragée. Un lieu mémorable peut être créé grâce aux interactions que vous avez avec les personnes qui fréquentent le lieu. Se lier d’amitié avec les gens d’un endroit local peut aider à créer une expérience inoubliable.

Des distances de dingue

Mon plus gros choc en arrivant ici. Apprendre à lire les plans comme il faut car chaque déplacement peut tourner à l’horreur si vous vous trompez de directions. Les rues ne ressemblent en rien aux rues françaises. Cela peut être un cauchemar pour se déplacer en ville si on n’a pas de véhicule. A pied, on se fait les mollets…

Lors d’un tout premier entretien d’embauche, j’ai du cavaler à l’autre bout de Montréal. Mais j’avais lu trop vite sur Google Maps. Résultat : Je n’ai pas pris la bonne direction et je me suis éloignée plus que rapprochée. Finalement, j’ai du appeler mon futur employeur pour l’informer de mon retard…. Mais bon, il ne m’en a pas tenu rigueur et j’ai finalement eu la mission….

Il n’est pas rare lors de discussion avec des Québecois d’entendre des récits de 12 heures de route pour rejoindre un endroit. Alors soyez prêtes à découvrir des distances colossales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

×

La dernière édition de Jet-Lag magazine est disponible !

popup magazine